Retour

Blogue

Quatre conseils pour travailler en toute sécurité en période hivernale

Par: Debbie Rogers
février 26, 2016

Le froid extrême des mois d’hiver est une réalité palpable partout au Canada. Des chutes imprévisibles de neige sur les toits aux pertes d’équilibre sur des chemins givrés, la météo transforme les activités routinières au travail en situations possiblement dangereuses.

Il est impossible de prédire toutes les conséquences d’une météo glaciale mais, en tant qu’employeur, il est de notre devoir d’éduquer et d’aider nos employés à travailler de façon sécuritaire. Pour se faire, nous les encourageons à appliquer les conseils suivants au quotidien :

 

S’habiller en considérant le facteur vent. Les conditions météorologiques sont trompeuses en hiver : la même température peut être ressentie différemment selon l’intensité du facteur vent. Par conséquent, ignorer la météo lorsqu’ils s’habillent pour le travail peut être dangereux pour les agents de sécurité, surtout si leurs responsabilités impliquent des patrouilles en plein air, même lors de courtes périodes. Ils ne doivent cependant pas s’habiller trop chaudement pour éviter un choc thermique entre la température corporelle et celle à l’extérieur. Pour prévenir tout incident, ils doivent :

  • Être conscients des dangers de l’hypothermie et des engelures,

  • Choisir des vêtements qu’ils peuvent facilement enlever ou superposer si besoin,

  • Prendre des pauses pour se réchauffer à l’intérieur s’ils travaillent dehors,

  • Ralentir leur allure quand ils s’apprêtent à sortir dans le froid.

Rester vigilants. L’accumulation de neige ou de glace peut causer des blessures graves car le danger est parfois hors du champ de vision, par exemple des amas de neige sur les gouttières des toits, dans les arbres ou encore sur des objets mécaniques situés en hauteur comme une grue. De plus, les obstacles susceptibles de faire trébucher les employés ne sont pas toujours visibles. Les agents de sécurité doivent donc toujours faire attention à leur environnement pour pouvoir réagir à temps et se protéger. Les précautions à prendre incluent :

  • Se méfier des amas de neige et aux variations de relief car ils peuvent cacher des obstacles susceptibles de les faire trébucher,

  • Prendre garde aux risques de glissades et de chutes sur les surfaces gelées à l'extérieur,

  • Signaler tout équipement ou matériel laissé dans les allées, sur le sol ou suspendus qui représentent un danger,

  • Signaler toute accumulation de neige ou de glace susceptible de fondre autour des entrées des bâtiments.

Se déplacer prudemment. Marcher à l'extérieur en hiver nécessite d’être prudent. Les employés sont encouragés à :

  • Porter des chaussures appropriées – et en vérifier les semelles régulièrement pour s’assurer qu’elles sont en bon état,

  • Utiliser les poignées et les rampes,

  • Marcher à petits pas, ne pas se presser ou courir sur des surfaces potentiellement dangereuses,

  • Ralentir le pas et prévoir un temps supplémentaire pour se rendre à leur destination lorsqu’ils se déplacent dehors.

Être visible. Le soleil se couche beaucoup plus tôt en hiver et, pendant les heures d’obscurité, la lumière ambiante n’est pas assez forte pour permettre de distinguer clairement tous les éléments de notre champ de vision. Les agents de sécurité doivent rester repérables en tout temps :

  • Marcher dans les zones piétonnes désignées,

  • Porter des vêtements aux couleurs claires ou réfléchissants la nuit,

  • Signaler, ou remplacer quand possible, les ampoules non-fonctionnelles ou à l’éclairage insuffisant,

  • Être en possession d’une lampe de poche pendant toute la durée de leur quart de travail.

Enfin, aussi anodine que la neige fraîchement tombée puisse paraître, il faut se rappeler qu’elle peut recouvrir de nombreux dangers potentiels. C’est dans ces moments, et quand les températures se réchauffent graduellement, que les employeurs doivent renforcer la sensibilisation au travail sécuritaire auprès des travailleurs.

Chez GardaWorld, nous mettons en place des programmes de prévention des risques. La sensibilisation des employés est le premier pas pour réduire les risques accidents sur les lieux de travail.