Retour

Blogue

Six conseils pour un environnement de travail sécuritaire

Par: Lola Saldana
mai 11, 2018

Lorsque nous allons travailler chaque jour, nous avons la certitude que nous rentrerons chez nous sains et saufs à la fin de la journée. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas à cause de failles dans la sécurité sur le lieu de travail. 

À GardaWorld, nous croyons qu’offrir un milieu de travail sans accident à nos employés est aussi important que de fournir des services de qualité à nos clients. 

La santé et la sécurité au travail est un sujet crucial, même vital, qui devrait être une priorité pour tous les employeurs sans exception. Rien qu’au Canada, près de 700 personnes se blessent chaque jour sur leur lieu de travail. Sans compter les incidents qui ne sont pas rapportés. Pire encore, près de trois personnes meurent chaque jour à cause du manque de sécurité au travail. D’un point de vue économique, cela engendre un ralentissement de la productivité et coûte près de 20 milliards de dollars par an en soins de santé.

Que peut-on faire pour améliorer la santé et la sécurité au travail ? Voici six conseils pour qui peuvent aider les gestionnaires à renforcer la sécurité dans leurs opérations et assurer qu’elle demeure une priorité. 

1. Faire de la sécurité un engagement prioritaire.

Chacun peut parler de sécurité de temps à autre, installer les affiches et distribuer les dépliants. Mais ce n’est pas suffisant pour éviter les accidents. La direction est responsable de développer et de maintenir une culture d’entreprise orientée sur la santé et la sécurité. Pour se faire, elle doit :

  • Régulièrement mettre la sécurité à l’ordre du jour à travers tous ses canaux de communication afin que tous les employés sachent que c’est une priorité pour tous.
  • Effectuer des vérifications ponctuelles pour identifier des problèmes potentiels et rappeler à tous l’importance de la sécurité au travail.

2. Effectuer des inspections régulières du milieu de travail et corriger les pratiques dangereuses. Il s’agit de :

  • Rechercher les situations dangereuses ou à risques comme les produits chimiques mal entreposés, les objets empilés maladroitement, les prises électriques abîmées et autres.
  • Identifier les situations qui pourraient avoir des répercussions pénales sur les employés telles que le vol qualifié ou les agressions.

Les employés ne rendent pas leurs lieux de travail dangereux de façon intentionnelle, mais leur ignorance ou leur inattention peuvent nuire.

3. Former les gestionnaires et les employés.

L’ignorance ne doit pas être une excuse pour tolérer une sécurité précaire, mais trop souvent elle est à la racine des situations dangereuses. La formation sur la santé et la sécurité au travail devrait faire partie intégrante de l’accueil et de la formation de tout nouvel employé, le jour de son arrivée puis en continu.

4. Fournir des outils et des équipements bien entretenus.

Dans une cuisine, un couteau émoussé est plus dangereux qu’un couteau aiguisé car il peut glisser pendant l’utilisation et blesser l’employé qui le tenait. Ce principe s’applique à tous les outils et équipements de travail. En outre, trop souvent, les travailleurs font fi des bonnes pratiques de sécurité et utilisent le matériel inapproprié juste pour faire le travail plus rapidement. Une formation adéquate est essentielle dans des cas comme celui-ci : les employés doivent apprendre à utiliser et à garder en état leurs outils et l’équipement. Cela doit le leur être rappelé régulièrement.

5. Signaler, enquêter et documenter tous les accidents.

Si un incident se produit – peu importe sa gravité – que ce soit une chute, un problème de santé ou un crime – il faut faire intervenir les supérieurs hiérarchiques immédiatement, voire appeler les autorités dans certains cas. Tous les incidents doivent être identifiés, les causes élucidées et corrigées. Enfin, tous les incidents doivent être soigneusement documentés à des fins de prévention, de dédommagement et le cas échéant, pour d’éventuels litiges liés à la responsabilité.

6. Reconnaître et récompenser les bons comportements.

Quand les employés signalent les situations dangereuses, il faut reconnaître leur engagement proactif envers la sécurité en le récompensant. Il peut s’agir d’un geste symbolique comme un mot de remerciement ou d’une récompense avec une valeur monétaire comme deux billets de cinéma. L’acte de reconnaissance devrait être partagé, soit lors d’une réunion d’équipe ou d’un mémorandum à l’échelle de l’entreprise. Tous les employés doivent se rendre compte que la sécurité est appréciée et que leurs bons gestes seront récompensés par la direction.

La sécurité au travail participe aussi à la continuité des opérations. Des études ont montré que les entreprises qui prennent la sécurité au sérieux, par l’intermédiaire de programmes établis de sécurité et de plans d’urgence, ont tendance à se distinguer positivement de celles qui ne le font pas.

La sécurité au travail est la protection des employés et des visiteurs contre toute atteinte à leur intégrité physique en leur fournissant des moyens d’intervention immédiate et des procédures d’urgence.

Pour plus d’informations, contactez votre représentant GardaWorld local ou visitez notre site Internet.