Retour

Rapports de pays

Albanie Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Depuis décembre 2018, l'Albanie a connu une vague de manifestations antigouvernementales et de troubles civils occasionnels. Initialement déclenchées par un mouvement étudiant contre l'augmentation des frais de scolarité, les protestations se sont étendues à un plus grand nombre de groupes mécontents, ainsi qu'à l'opposition. Malgré ces protestations, il est peu probable que le Parti socialiste au pouvoir démissionne. Toutefois, la polarisation politique croissante retardera très probablement la réouverture des négociations d'adhésion à l'UE au-delà du milieu de l'année. La croissance du PIB réel devrait ralentir, passant de 4.2 % en 2018 à 3.7 % en 2019 et à 3.5 % en 2020, dans un contexte européen plus faible. L'économie restera déséquilibrée, la faiblesse des capacités de production et d'exportation étant compensée par les envois de fonds des travailleurs émigrés qui financent la consommation privée et un important déficit commercial. Les réformes structurelles sont essentielles pour rééquilibrer et accroître le potentiel de croissance. Le gouvernement s'est engagé à ramener le niveau élevé de la dette publique à 60 % du PIB d'ici 2021, mais des mesures supplémentaires sont nécessaires. La politique monétaire demeurera favorable, le taux directeur atteignant un creux record de 1,00 %, et les interventions sur les marchés des changes pour atténuer les pressions à la hausse.
Last update: mars 26, 2019

Perspectives opérationnelles

La corruption omniprésente dans l'administration publique, qui entraîne des coûts invisibles sous forme de pots-de-vin et de concurrence déloyale, constitue un obstacle majeur à la conduite des affaires. L'environnement opérationnel est moins difficile pour les grandes entreprises étrangères que pour les petites et moyennes entreprises nationales, étant donné que l'Albanie doit attirer les investissements étrangers directs. L'ambition de l'Albanie d'adhérer à l'Union européenne jouera un rôle positif, car le rythme de l'adhésion dépendra de la lutte contre la corruption et la criminalité organisée. D'importants projets d'infrastructure améliorent progressivement les liaisons de transport et la sécurité énergétique dans le pays.

Last update: octobre 10, 2018

Terrorisme

Moderate

Ces dernières années, l'Albanie a connu l'émergence d'une petite communauté islamiste radicalisée qui a fourni des dizaines de combattants à l'État islamique et à d'autres formations militaires islamistes combattant au Moyen-Orient. Toutefois, ces groupes n'ont jusqu'à présent pas mené d'attaques sur le sol albanais et n'ont pas démontré leur intention sérieuse de le faire, réduisant ainsi le risque d'attaques terroristes dans un avenir prévisible.

Last update: janvier 9, 2019

Risques de guerre

Les risques de guerre en Albanie sont très faibles et découlent en grande partie d'un conflit frontalier maritime avec la Grèce sur la mer Ionienne et d'un conflit interethnique potentiel entre la majorité slave de l'ARY Macédoine et sa minorité albanaise. Toutefois, l'adhésion de l'Albanie à l'OTAN réduit considérablement tout risque de règlement violent des différends susmentionnés. Le différend frontalier maritime avec la Grèce sera très probablement réglé par arbitrage international, tandis que tout conflit interethnique dans l'ex-République yougoslave de Macédoine ne risque guère de dégénérer en guerre en raison de la présence internationale accrue dans la région.

Last update: janvier 9, 2019

Stabilité sociale

Elevated

Les troubles sociaux en Albanie risquent d'être déclenchés par des conditions socioéconomiques défavorables, en particulier un taux de chômage élevé. Il existe un risque modéré que les populations locales protestent contre les projets hydroélectriques, en particulier sur les sites où les parties prenantes locales n'ont pas été suffisamment consultées. Les projets du Gouvernement d'introduire des péages routiers sont une autre source de mécontentement, ce qui accroît le risque de protestations localisées et de barrages routiers sur les routes principales, en particulier sur l'autoroute reliant Tirana au Kosovo.

Last update: octobre 10, 2018

Risques pour la santé

Severe

Vaccins exigés à l'entrée

Fièvre jaune : il n'y a pas de risque de contracter la fièvre jaune en Albanie. Cependant, un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs en provenance d'un pays où le risque de transmission de la maladie existe. Une seule dose du vaccin suffit pour conférer une protection à vie contre la maladie.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour la plupart des voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Very high

Les risques naturels sont également à considérer ; tout le pays est exposé aux tremblements de terre et les inondations y sont fréquentes.

Last update: avril 5, 2019

Infrastructures

Roads are in poor condition throughout the country, particularly in rural areas. Power outages are frequent and may affect street lighting in urban areas. If involved in an accident, even a minor one, wait for the police to arrive. Public transportation, such as buses and trains, are unreliable and safety standards are poor. It is advised use only yellow taxis or to hire a reputable driver.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Le climat est méditerranéen : l'hiver est doux et humide, l'été est chaud et sec. Le centre et l'ouest connaissent des températures élevées (40°C) l'été à cause des vents chauds venant de la mer. L'est et le nord (zones montagneuses) sont plus frais en été et les températures y sont basses l'hiver.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 355
Police-secours: 129
Pompiers: 128
Urgences médicales: 127

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019