Retour

Rapports de pays

Allemagne Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

La grande majorité des déplacements et séjours outre-Rhin se déroulent dans d'excellentes conditions. Un cadre satisfaisant qui n'exclut toutefois pas, à l'occasion, une certaine vigilance.

RISQUE SOCIAL

L'Allemagne (81 millions d'habitants) est régulièrement sujette aux mouvements sociaux, grèves diverses et manifestations populaires de grande ampleur. Les rassemblements anti-gouvernementaux sont généralement bien organisés et rassemblent plusieurs centaines ou milliers de participants. À Berlin, les manifestations se déroulent généralement sur l'avenue Unter den Linden, près de la porte de Brandebourg. À Munich, les attroupements se tiennent généralement sur la Marienplatz.

À Francfort, le Romer Hall et l'Opernplatz sont les principaux points de rassemblement pour les manifestations politiques.

Les grèves dans le secteur du transport peuvent significativement perturber la vie quotidienne des usagers. Fin 2015, une série de grèves touchant les transports aériens et ferroviaires (notamment chez Lufthansa et ses filiales, dans divers aéroports et à la Deutsche Bahn) avaient  affecté plusieurs millions de voyageurs.

Depuis octobre 2014, le parti Pegida (« Patriotes européens contre l'Islamisation de l'Ouest ») organise des manifestations à intervalle régulier contre l'extrémisme musulman, notamment à Dresde. Des contre-manifestations sont généralement organisées en parallèle. Malgré certains incidents, ces rassemblements restent globalement non-violents. Une présence policière renforcée encadre par précaution ces événements.

L'Allemagne abrite une importante communauté kurde qui organise régulièrement des manifestations de soutien au PKK (organisation séparatiste / terroriste kurde notamment active en Turquie).

TERRORISME

En Allemagne, jusqu'en 2016, année où le pays a été touché par plusieurs attaques, la menace terroriste a longtemps été évaluée comme faible.

Les autorités s'inquiètent de la présence de membres de groupuscules islamistes radicaux, tels que l'organisation djihadiste « État islamique » (EI), Al-Qaïda, l'Union du Djihad islamique (UDI), le Kongra Gel (l'ancien Parti des travailleurs du Kurdistan ou PKK), le Hezbollah et le Hamas. Les rapports officiels évaluent à plus de 1 100 le nombre d'individus considérés comme islamistes potentiellement violents. En réponse, le gouvernement a entrepris des modifications de la législation dans le but d'interdire les organisations terroristes et celles qui leur sont affiliées.

À l'instar d'autres pays européens, l'Allemagne voit un nombre croissant de ses ressortissants partir combattre aux côtés du groupe EI. En 2016, près de 800 Allemands l'aurait rejoint en Syrie et en Irak ; selon le ministère de l'Intérieur, 270 seraient revenus sur le territoire. Des raids anti-terroristes sont régulièrement menés par les forces de sécurité

Entre le 18 et le 24 juillet 2016, trois attaques ont été perpétrées en Allemagne : un homme s'est fait exploser, blessant 12 personnes, le 24 juillet dans la ville bavaroise d'Ansbach (40 000 habitants) alors qu'elle accueillait un festival de musique. Cette attaque est survenue deux jours après qu'un homme armé ait fait irruption, le 22 juillet, dans un centre commercial de Munich, tuant neuf personnes. Dans la soirée du 18 juillet, cinq passagers ont été blessés dans une attaque survenue dans un train à Würzburg et revendiquée par l'EI.

L'attaque la plus meurtrière s'est produite le 19 décembre 2016 dans la capitale lorsqu'un camion a foncé dans la foule d'un marché de Noël sur la Breitscheidplatz. Au moins 12 personnes ont été tuées et 48 autres blessées. L'EI a revendiqué l'attaque le lendemain en réponse aux opérations de la coalition internationale en Syrie. 

CRIMINALITÉ

Comme dans la plupart des agglomérations européennes, les villes allemandes sont confrontées à une délinquance d'opportunité (pickpockets, vols à l'arrachée, fraude...) essentiellement concentrée dans les zones touristiques, les restaurants et bars, ainsi que dans les transports. Entre 2014 et 2015, les vols ont augmenté de 24 %. Des rapports plus récents indiquent que la criminalité dans son ensemble s'est accrue entre 2014 et 2015, notamment pour les crimes liés à la drogue (+ 19 %) les homicides (+ 33 %) et les cambriolages (+ 43 %). Par ailleurs, il convient d'être vigilant lors du retrait d'espèces sur dans les distributeurs situés à l'extérieur des banques.

On observe une criminalité plus forte dans les régions de l'ex-RDA, où des groupes proches des mouvements néo-nazis adoptent des comportements à l'occasion xénophobes notamment lors de matchs de football. Il est recommandé de rester prudent lors de ce type d'événement.

SANTÉ

Les installations et équipements médicaux sont de haute qualité en Allemagne. Avant le départ, les voyageurs doivent se munir d'une assurance maladie couvrant les soins à l'étranger et le rapatriement médical ; celui-ci étant obligatoire en cas de problème de santé important.

L'eau est potable en Allemagne.

Les tiques rencontrées en abondance au printemps dans les régions boisées peuvent être porteuses de la maladie de Lyme ou de l'encéphalite à tiques. Le Bade-Wurtemberg, la Bavière, la Hesse et la Thuringe sont des régions particulièrement touchées.

Comme dans la plupart des pays européens, la grippe est présente en Allemagne. Afin de limiter les risques de contamination, il est suggéré de se laver fréquemment et soigneusement les mains. Par ailleurs, une épidémie de rougeole a touché l'Allemagne début 2017.

RISQUES NATURELS

Les abondantes chutes de neige peuvent affecter les transports, notamment en dehors des zones urbanisées. Des inondations peuvent également survenir en automne et en hiver. En janvier 2017, le nord-est du pays avait été touché par la tempête Axel (la plus sévère depuis dix ans), responsable de nombreux dégâts matériels.

TRANSPORTS

Plus de 3 475 personnes sont décédées sur les routes en Allemagne en 2015 (soit 4,3 accidents de la route pour 100 000 habitants). L'entretien des routes peut paraître moins abouti que dans d'autres pays d'Europe de l'ouest. Toutefois, le réseau routier est dans un état très satisfaisant. La conduite peut être dangereuse en hiver notamment dans l'est.

Des zones interdites aux véhicules polluant existent dans certains centres villes. Piétons et conducteurs se montreront attentifs aux cyclistes, très nombreux outre-Rhin. Par ailleurs, les piétons n'ont pas le droit de traverser la rue si le feu est rouge, au risque de recevoir une amende et le paiement de tous les frais en cas d'accident.

Le réseau ferré est dans un très bon état ; des liaisons fréquentes et rapides relient les principales villes allemandes et européennes.

En raison de la crise des migrants et de l'instauration des contrôles aux frontières entre le Danemark, la Suède, l'Autriche et l'Allemagne, le réseau de transports public entre ces pays peut être perturbé. En cas de déplacement par train, ferry ou par la route, il est recommandé de prévoir plus de temps pour rejoindra sa destination

LÉGISLATION LOCALE

La police allemande effectue régulièrement des contrôles d'identité. Si elle vous demande de montrer votre passeport et que vous ne l'avez pas sur vous, vous pouvez être escorté jusqu'au lieu où il se trouve afin d'effectuer le contrôle.

L'Allemagne est membre de l'Union Européenne et a pour monnaie nationale l'euro. L'Allemagne est également membre de l'espace Schengen.

Climat

Le climat est continental, très chaud et sec l'été, froid et pluvieux l'hiver. Au nord de l'Allemagne, au bord de la mer Baltique, le climat est plus tempéré (humide et moins chaud l'été).

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 49 Police: 110 ou 112 Pompiers, Ambulances: 112

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Plus