Retour

Rapports de pays

Bahreïn Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le gouvernement bahreïnien a mis en œuvre un programme de soutien de 11,4 milliards de dollars pour atténuer le double choc de l'effondrement des prix mondiaux du pétrole brut et du ralentissement des échanges commerciaux provoqué par la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19). Ce programme équivaut à environ 29,6 % du PIB annuel de Bahreïn. IHS Markit estime que le Bahreïn est le plus vulnérable des États du CCG à toute récession économique mondiale prolongée, et il s'attend à ce que le PIB réel du Bahreïn se contracte de 5,20 % en 2020. Les principaux secteurs qui devraient être les moteurs de la croissance sont l'investissement dans l'industrie du gaz naturel liquéfié (GNL) et les secteurs non liés aux hydrocarbures, tels que la finance, le tourisme, la construction et l'industrie manufacturière. Tous ces secteurs seront gravement touchés par l'effondrement des prix mondiaux du pétrole et les restrictions de voyage.Les relations de la monarchie sunnite Al Khalifa avec sa population majoritairement chiite se sont améliorées, malgré le boycott par les groupes d'opposition des élections législatives et municipales à deux tours de 2018, le 24 novembre et le 1er décembre. Les groupes d'opposition ont critiqué l'annonce de la normalisation des relations avec Israël en septembre 2020, mais il est peu probable qu'elle entraîne une protestation populaire importante.Il existe un risque accru d'attaques iraniennes contre des biens américains dans le Golfe après l'assassinat du général de la force Qods, Qassem Soleimani, le 3 janvier. Il est peu probable que le Bahreïn soit visé par l'Iran en dehors d'un scénario de guerre totale en raison de la présence de la 5e flotte américaine à Manama. Toutefois, en cas de conflit entre les États-Unis et l'Iran dans le Golfe, il est très probable que les ressources militaires, maritimes et aériennes du Bahreïn soient des cibles pour l'Iran.Les militants chiites présentent un faible risque pour les actifs commerciaux non sécurisés à Manama, tels que les distributeurs automatiques de billets, les centres commerciaux et les concessionnaires automobiles, bien que les attaques sur les actifs avec des clôtures de sécurité du périmètre aient été couronnées de succès. L'île de Sitra est un point chaud pour les barrages routiers chiites.
Last update: septembre 17, 2020

Perspectives opérationnelles

Selon les normes régionales, Bahreïn offre un cadre réglementaire relativement simplifié, tout en autorisant une participation étrangère à 100 % dans la plupart des secteurs. Les processus d'appel d'offres du gouvernement sont relativement opaques et sont susceptibles d'offrir un traitement préférentiel aux monopoles d'État et aux intérêts commerciaux liés à la famille royale. Les grèves organisées sont peu fréquentes et deviennent rarement perturbatrices.

Last update: juin 26, 2020

Terrorisme

High

Toute augmentation du soutien matériel iranien aux militants chiites bahreïnis, si elle est confirmée, aurait probablement pour but d'augmenter les coûts de l'escalade régionale américaine et de dissuader les Bahreïnis de soutenir l'escalade militaire. Les attaques brutales par des engins explosifs improvisés resteront, dans leur grande majorité, limitées aux zones situées en dehors du centre de Manama.

Last update: juin 26, 2020

Criminalité

Le taux de criminalité à Bahreïn est généralement faible. Le gouvernement a renforcé la législation contre le blanchiment d'argent ces dernières années, bien que le groupe d'action financière ait identifié des faiblesses dans la réglementation des organisations à but non lucratif utilisées pour le financement du terrorisme. Le Bahreïn a un bilan médiocre en matière de traite des êtres humains et constitue à la fois une voie de transit et une destination finale pour les trafiquants et les victimes de nombreux pays d'Asie et d'Europe de l'Est.

Last update: juillet 15, 2020

Risques de guerre

Le principal risque pour la sécurité de Bahreïn provient du risque élevé d'une guerre Iran-États-Unis/Arabie saoudite, qui entraînerait un grave risque de dommages aux infrastructures stratégiques de Bahreïn en raison des actions cinétiques de représailles iraniennes. La cinquième flotte américaine à Manama serait une cible dans un tel scénario. Il existe un risque élevé d'incidents navals mineurs entourant les allégations de tentatives iraniennes de contrebande d'armes pour approvisionner les militants chiites à Bahreïn et saper la monarchie Al-Khalifa soutenue par les Saoudiens. Bien que les médias et les politiciens iraniens déclareront probablement périodiquement des revendications territoriales au Bahreïn, il est peu probable que cela dépasse la rhétorique.

Last update: juillet 2, 2020

Stabilité sociale

Elevated

Il est probable que des manifestations de petite envergure et des barrages routiers soient organisés dans les villes et villages chiites, en particulier lorsque des procès politiques sont en cours ou à l'occasion d'anniversaires importants. Toutefois, la perspective d'un soulèvement plus important s'est considérablement éloignée depuis 2011, car le mouvement de protestation connu sous le nom de "Coalition du 14 février" a été gravement affaibli par l'arrestation et la détention de militants. Les troubles se concentreront probablement dans les districts chiites du nord, tels que Duraz Jidhafs, Karbabad et Sanabis. Ils peuvent occasionnellement entraîner des barrages routiers avec des pneus en feu, qui sont généralement levés en quelques heures. Les biens qui ne sont pas sécurisés sur place et ceux qui se trouvent en dehors des zones fréquemment patrouillées sont les plus exposés au risque de vandalisme et d'incendie criminel.

Last update: juillet 2, 2020

Risques pour la santé

Very high

Vaccins exigés à l'entrée

Fièvre jaune : il n'y a pas de risque de contracter la fièvre jaune au Bahreïn. Cependant, un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs en provenance d'un pays où le risque de transmission de la maladie existe. Une seule dose du vaccin suffit pour conférer une protection à vie contre la maladie.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour la plupart des voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Typhoïde : le vaccin contre la typhoïde peut être administré par injection (en une seule dose)ou par voie orale (quatre doses). Le vaccin est efficace à 50-80 pourcent ; aussi, il convient de prendre toutes les précautions hygiéniques nécessaires lors d'un déplacement dans une zone à risque (cf. ne boire que de l'eau en bouteille, éviter les aliments insuffisamment cuits, se laver les mains régulièrement, etc.). Le vaccin injectable peut être administré dès l'âge de deux ans (six ans pour le vaccin oral).

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Very high

Au niveau météorologique, il n'est pas rare que des tempêtes de poussière ou de sable, des périodes de sécheresse, se produisent.

L'été, les très fortes chaleurs (plus de 50°C) mettent les organismes à très rude épreuve.

Fin novembre 2015, le pays avait été durement frappé par des inondations qui s'étaient soldées par d'importants dégâts matériels.

Last update: avril 5, 2019

Transport

Elevated

Située au large de Dammam en Arabie Saoudite, l'île qui constitue Bahreïn est reliée à celle-ci par un pont de 24km.

Le réseau routier est bien entretenu et la signalisation est pertinente.

La conduite s'effectue à droite. Seuls les permis bahreïni et international sont reconnus. Le pays opère une politique de « tolérance zéro » quant à la conduite et la consommation d'alcool. Une contravention peut dépasser 1000 euros et le conducteur peut être placé en état d'arrestation. La police érige fréquemment des checkpoints. 

Les transports publics et les taxis sont généralement fiables, cependant, des cas d'harcèlement sexuel ont été signalés. L'application Uber est particulièrement répandue dans le pays.

L'aéroport international de Bahreïn se situe sur l’île de Muharraq à 7km au nord-est de Manama et dessert de très nombreuses destinations. L'aéroport est considéré comme un hub pour la compagnie Gulf Air. En janvier 2016, le Bahreïn avait suspendu ses vols vers l'Iran.

Des épisodes de brouillard et des tempêtes de sable peuvent venir perturber les transports. De même des précipitations diluviennes peuvent rapidement entraîner des inondations rendant la circulation hasardeuse. 

Le gouvernement a imposé un couvre-feu dans les eaux territoriales entre 18h et 4h.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Le climat est très chaud (38°C) et humide d'avril à octobre. Des tempêtes de sable sont possibles en été. De novembre à fin avril, les températures sont douces à Bahreïn (18°C en janvier) mais les nuits sont plus fraîches. Quelques pluies tombent entre décembre et mars, parfois accompagnées de vents forts.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 973
Police: 999
Pompiers: 999
Ambulances: 999

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019