Retour

Rapports de pays

Belgique Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Les divisions régionales et linguistiques en Belgique créent un paysage politique complexe dans lequel le gouvernement fédéral doit toujours inclure au moins un parti francophone et un parti flamand. La coalition quadripartite qui gouvernait depuis 2014 s'est effondrée en décembre 2018 suite au retrait de la Nouvelle Alliance flamande de droite (Nieuw-Vlaamse Alliantie : N-VA) pour un conflit concernant la politique migratoire. Un gouvernement minoritaire dirigé par le premier ministre libéral Charles Michel gouvernera à titre intérimaire jusqu'aux élections fédérales prévues en mai 2019. Dans l'intervalle, on peut s'attendre à un degré élevé de paralysie politique. Lors des élections locales d'octobre 2018, largement considérées comme une répétition de l'élection fédérale, les Verts, l'extrême droite et la gauche ont fait de gros progrès, tandis que les partis traditionnels tels que le Mouvement Réformateur (MR) au pouvoir ont subi des pertes. Bien que les sondages d'opinion suggèrent que la N-VA maintiendra sa domination lors du vote de mai 2019, il y a une forte probabilité de négociations de coalition prolongées. L'inflation des prix à la consommation devrait s'établir à 1,7 % en 2019 et en 2020. Le retour de l'indexation des salaires devrait maintenir le taux d'inflation en Belgique parmi les plus élevés de la zone euro. Les mesures de stimulation de la croissance, à savoir la réduction de la pression fiscale sur les salariés et le retour de l'indexation des salaires, devraient soutenir la croissance de la consommation privée en 2019-2020. Le niveau élevé de la dette publique du pays continuera de restreindre la politique budgétaire. Nous considérons la Belgique comme l'un des cinq premiers pays d'Europe occidentale en matière de risque terroriste. Les militants islamistes auto-radicalisés sont plus susceptibles d'utiliser des véhicules ou des couteaux pour attaquer le personnel de sécurité, les espaces publics bondés ou les biens appartenant à des Juifs. Le risque d'attentats coordonnés faisant un grand nombre de victimes, comme ceux de Bruxelles en mars 2016, est relativement faible, mais il augmentera si les djihadistes qui se sont rendus en Irak et en Syrie pour combattre retournent en Belgique sans être détectés ou n'atteignent pas le seuil de preuve pour être poursuivis.
Last update: mars 26, 2019

Perspectives opérationnelles

L'environnement opérationnel de la Belgique est généralement attrayant pour les entreprises internationales. Le cadre réglementaire du pays est stable et étroitement lié aux lois de l'Union européenne. La Belgique est située entre les puissances politiques de l'UE, la France et l'Allemagne ; elle a accès au marché unique de l'UE et fait partie de l'Union Benelux, ce qui lui permet d'entretenir des liens économiques et politiques bien établis avec ses voisins, le Luxembourg et les Pays-Bas. La Belgique dispose d'un réseau de communications et d'infrastructures de qualité et d'un large éventail de liaisons de transport avec d'autres pays européens. Toutefois, une bureaucratie excessive et des syndicats forts risquent de ralentir les activités des entreprises.

Last update: octobre 9, 2018

Terrorisme

Elevated

La Belgique est confrontée à un risque élevé d'attentats terroristes, le plus souvent de faible capacité, perpétrés par des islamistes autorégradés agissant seuls ou en petits groupes à l'aide d'armes à feu, de couteaux ou d'engins explosifs improvisés et visant des espaces publics, du personnel des forces de sécurité ou de l'État ou des biens juifs. Il existe également un risque d'autres attentats coordonnés faisant un grand nombre de victimes, tels que les attentats de Bruxelles de mars 2016. Pour y parvenir, il faudrait probablement la participation de combattants étrangers bien entraînés et de retour au pays. Il existe une présence substantielle d'individus radicalisés dans plusieurs communautés musulmanes largement isolées.

Last update: novembre 10, 2018

Risques de guerre

Le risque de guerre interétatique sur le territoire belge devrait rester minime. Le pays est un membre actif de l'OTAN et de l'Union européenne et n'est pas confronté aux hostilités des pays voisins. Bien que l'armée belge participe à des opérations militaires internationales multilatérales, le gouvernement se concentre généralement sur la diplomatie douce dans les relations extérieures. Cependant, la Belgique soutient l'alliance militaire internationale dirigée par les Etats-Unis contre l'Etat islamique, de sorte que la menace d'attaques terroristes de représailles en Belgique (par opposition à la guerre traditionnelle) a régulièrement augmenté depuis 2014.

Last update: mars 26, 2019

Stabilité sociale

High

Des manifestations anti-stérilité et anti-gouvernementales occasionnelles sont possibles à Anvers, Bruxelles et Liège. Bien que la majorité des manifestations soient pacifiques, le risque que des groupes violents attaquent la police avec des armes contondantes ou des objets lancés est faible. Les manifestations répétées dans le centre de Bruxelles et en particulier à proximité des actifs de l'Union européenne (par exemple, le bâtiment du Berlaymont) de groupes d'intérêts concernés par les décisions de l'UE sont également fréquentes. Ces manifestations conduisent parfois à des affrontements mineurs avec la police. Des manifestations anti-immigration occasionnelles organisées par le mouvement de droite PEGIDA, en particulier à Anvers et dans d'autres parties de la région flamande au nord de la Belgique, sont également probables.

Last update: mars 26, 2019

Risques pour la santé

Elevated

Vaccins exigés à l'entrée

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Last update: avril 5, 2019

Transport

Moderate

La qualité des transports en commun est très satisfaisante.

Des grèves susceptibles de perturber fortement les transports ne sont pas rares. Fin 2014, une série de grèves ferroviaires et aériennes (nationales et régionales) avaient quasi-paralysé le pays à plusieurs reprises.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Le climat est océanique tempéré, avec des pluies régulières toute l'année. L'été est doux (juin à septembre) et l'hiver est frais voire froid.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 32
Police: 101
Ambulances: 100
Pompiers: 112

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019