Retour

Rapports de pays

Botswana Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le Botswana a une longue histoire de stabilité durable. Bien que le Parti démocratique du Botswana (BDP) ait gouverné depuis l'indépendance en 1966 et ait remporté toutes les élections nationales précédentes, la dernière en octobre 2014 avec 33 sièges parlementaires sur 57, sa part du vote a diminué dans les zones urbaines, où l'opposition UDC a élargi sa coalition et son attrait électoral. L'économie du Botswana est fortement dépendante des exportations de diamants, qui représentent 85 % des exportations totales, ce qui la rend vulnérable aux chocs exogènes. La stabilité soutenue du Botswana indique qu'il est peu probable qu'un changement significatif dans les politiques générales du gouvernement, favorables aux investisseurs, soit sous une administration continue du BDP, soit sous l'UDC de l'opposition. Des efforts ont été faits pour incorporer des mesures locales de valorisation, tandis que la diversification économique demeure l'une des priorités du pays.

Last update: juin 14, 2018

Perspectives opérationnelles

L'environnement opérationnel du Botswana se classe parmi les meilleurs d'Afrique. Les problèmes bureaucratiques, les pénuries de main-d'œuvre qualifiée et les contraintes liées à l'électricité et à l'eau font partie des défis opérationnels. Dans l'ensemble, le Botswana se classe au 71e rang sur 190 pays dans le rapport Doing Business 2017 de la Banque mondiale ; cependant, il se situe, par exemple, au 153e rang pour la création d'une entreprise. Le Botswana a consacré une grande partie de sa richesse en diamants à la modernisation des infrastructures. La corruption n'est pas considérée comme un problème important, le Botswana étant souvent l'un des meilleurs pays de la région dans les enquêtes et les indices mesurant la corruption.

Last update: octobre 9, 2018

Terrorisme

Low

Il n'y a pas de groupes armés nationaux non étatiques actifs au Botswana. Il y a eu une rare et mineure frayeur en mars 2010 lorsqu'une grenade a été trouvée et a explosé en toute sécurité à l'extérieur du bureau du président alors qu'il était en visite d'État à l'étranger. Le risque global de terrorisme et d'insurrection au Botswana est faible.

Last update: juin 14, 2018

Risques de guerre

Le Botswana a eu des différends territoriaux historiques avec la Namibie, qui ont été réglés par la médiation, tandis que les relations avec le Zimbabwe sont également devenues tendues en raison de l'instabilité politique et économique de ce pays. Les relations avec le Zimbabwe sont rétablies après l'éviction de l'ancien président Robert Mugabe. Le Botswana n'est confronté à aucune menace sécuritaire qui conduirait à la guerre avec ses voisins.

Last update: juin 13, 2018

Stabilité sociale

Moderate

Outre l'augmentation du taux de criminalité, le Botswana n'est pas exposé à d'importantes menaces pour sa sécurité intérieure. La violence politique et les troubles civils sont rares. Les chasseurs-cueilleurs traditionnels San ont été impliqués dans des batailles judiciaires avec le gouvernement sur des questions telles que l'expulsion de leurs terres ancestrales (qu'ils ont gagnées en 2006), mais un soulèvement contre l'État est peu probable.

Last update: juin 14, 2018

Risques pour la santé

Severe

Vaccins exigés à l'entrée

Fièvre jaune : il n'y a pas de risque de contracter la fièvre jaune au Botswana. Cependant, un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs en provenance d'un pays où le risque de transmission de la maladie existe. Une seule dose du vaccin suffit pour conférer une protection à vie contre la maladie.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour la plupart des voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Typhoïde : le vaccin contre la typhoïde peut être administré par injection (en une seule dose)ou par voie orale (quatre doses). Le vaccin est efficace à 50-80 pourcent ; aussi, il convient de prendre toutes les précautions hygiéniques nécessaires lors d'un déplacement dans une zone à risque (cf. ne boire que de l'eau en bouteille, éviter les aliments insuffisamment cuits, se laver les mains régulièrement, etc.). Le vaccin injectable peut être administré dès l'âge de deux ans (six ans pour le vaccin oral).

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Paludisme : il n'existe actuellement aucun vaccin homologué contre le paludisme. Cependant, certains traitements antipaludiques sont disponibles par ordonnance et peuvent réduire le risque d'infection jusqu'à 90 pourcent. Le type de traitement prescrit varie en fonction du niveau de risque et de la virulence des souches virales du pays ou de la région visité(e).  La prise d'antipaludiques doit être effectuée durant l'intégralité du voyage ; elle peut être poursuivie quatre semaines après avoir quitté la zone à risque.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Last update: octobre 11, 2018

Informations pratiques

Climat

Le climat est tempéré la plupart du temps. L'été - d'octobre à avril - est très chaud et se combine avec la saison des pluies. De mai à septembre, le temps est plus sec et plus frais, et la température moyenne est de 25°C. Il peut faire froid et glacial au petit matin et le soir, en hiver.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 267
Police: 999

Electricité

Voltage: 231 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: novembre 19, 2013