Retour

Rapports de pays

Comores Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Une élection présidentielle devrait avoir lieu début 2019 à la suite d'un " oui " au référendum constitutionnel tenu en juillet 2018 sur l'abolition de la présidence tournante quinquennale entre les trois îles des Comores, en faveur de deux mandats quinquennaux consécutifs. Le président Azali Assoumani, dont le mandat devait prendre fin en 2021, a annoncé son intention de se présenter à nouveau et est susceptible d'être réélu. En avril 2018, il a suspendu de manière controversée la Cour constitutionnelle, et il a arrêté ou emprisonné ses détracteurs. L'opposition aux changements a déjà provoqué de violentes protestations à travers Anjouan, Mohéli et l'île natale d'Assoumani, Grande Comore, augmentant les risques de sécession et de coup d'Etat. Les Comores restent fortement tributaires de l'aide extérieure, même pour les entreprises d'utilité publique, et les grèves du secteur public sont susceptibles de se reproduire pour des questions salariales.

Last update: septembre 4, 2018

Perspectives opérationnelles

Les Comores ont une main-d'œuvre sous-qualifiée mais militante, bien que la construction routière financée par l'Arabie saoudite améliore une infrastructure de transport inadéquate. Des pénuries persistantes de carburant et d'électricité se produisent, tandis que des grèves générales sur l'énergie et les défaillances des infrastructures et des grèves du secteur public sur les salaires sont susceptibles de se poursuivre. La corruption endémique est exacerbée par la concurrence pour les paiements illicites entre les administrateurs nationaux et insulaires. Les protestations et le risque accru de coup d'État à la suite du référendum constitutionnel de juillet 2018 sont susceptibles de créer un environnement opérationnel instable. En août 2018, l'ex-président Sambi a été accusé d'avoir détourné des fonds publics d'un système de vente de passeports, principalement destinés à des personnes apatrides basées dans le Golfe, accusations qu'il nie.

Last update: septembre 4, 2018

Terrorisme

Elevated

Environ 170 passeports fournis par une société belge ont été annulés en janvier 2018, le gouvernement ayant déclaré qu'ils avaient été délivrés de manière irrégulière à des étrangers, principalement nés en Iran. Il n'est pas clair s'il y avait des liens avec des activités terroristes ou plutôt avec le fait d'éviter les sanctions et les restrictions de voyage. Malgré l'identité fortement musulmane des îles, il y a peu de signes ou d'intentions de l'État islamique de prendre pied. En août 2018, huit suspects "terroristes" ont été arrêtés pour avoir prétendument planifié un coup d'État. Les risques de sécession et de coup d'État ont augmenté depuis l'abolition de la présidence tournante des îles.

Last update: septembre 30, 2018

Risques de guerre

Les risques de guerre civile ont persisté tout au long de l'histoire de l'archipel, mais l'imposition d'une constitution qui a fait tourner la présidence entre les trois îles a progressivement prouvé son efficacité. Cette tendance devrait s'inverser après le résultat du référendum constitutionnel de juillet 2018 si, comme c'est probable, le pouvoir reste au sein de la Grande Comore pendant au moins 10 ans après une élection présidentielle anticipée probable en 2019. Les risques de sécession et de coup d'Etat se sont accrus en conséquence, avec des manifestations violentes de l'opposition probables.

Last update: septembre 30, 2018

Stabilité sociale

High

Les risques de protestation ont augmenté en raison de la polarisation politique, et comme l'exécutif a lutté pour contrôler l'inflation, fournir les services publics de base, et payer les fonctionnaires. Les manifestations sont de plus en plus violentes et risquent d'être importantes après le référendum de juillet 2018. Les opposants au président Assoumani l'ont accusé d'"abus de pouvoir", et le gouvernement est susceptible de sévir contre les dirigeants de l'opposition et les militants de la société civile pour tenter de contenir les manifestations. Les troubles politiques augmenteront probablement en raison de la probabilité d'une élection présidentielle anticipée en 2019, ce qui pourrait permettre à Assoumani de rester au pouvoir pendant encore 10 ans.

Last update: septembre 30, 2018

Risques pour la santé

Severe

Vaccins exigés à l'entrée

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour la plupart des voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Paludisme : il n'existe actuellement aucun vaccin homologué contre le paludisme. Cependant, certains traitements antipaludiques sont disponibles par ordonnance et peuvent réduire le risque d'infection jusqu'à 90 pourcent. Le type de traitement prescrit varie en fonction du niveau de risque et de la virulence des souches virales du pays ou de la région visité(e).  La prise d'antipaludiques doit être effectuée durant l'intégralité du voyage ; elle peut être poursuivie quatre semaines après avoir quitté la zone à risque.

Typhoïde : le vaccin contre la typhoïde peut être administré par injection (en une seule dose) ou par voie orale (quatre doses). Le vaccin est efficace à 50-80 pourcent ; aussi, il convient de prendre toutes les précautions hygiéniques nécessaires lors d'un déplacement dans une zone à risque (cf. ne boire que de l'eau en bouteille, éviter les aliments insuffisamment cuits, se laver les mains régulièrement, etc.). Le vaccin injectable peut être administré dès l'âge de deux ans (six ans pour le vaccin oral).

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Last update: octobre 26, 2018

Risques naturels

Severe

Le voyageur conservera à l'esprit que des cyclones peuvent survenir entre novembre et mai. Des pluies torrentielles peuvent donner lieu à des glissements de terrain et des inondations dans l'est et le nord de l'archipel.

Les Comores sont situées dans une zone d'activité sismique et volcanique (cf. en Grande Comore, le volcan Karthala est actif).

Last update: février 13, 2018

Transport

Elevated

Sur l'île de Grand Comores, les routes principales sont en relativement bon état, mais les routes secondaires sont très mal entretenues.  

Les autorités françaises et européennes déconseillent les services de Comores Air Services, une compagnie aérienne locale à la sécurité douteuse. Sur place, toutefois, il s'agira de privilégier les déplacements par voie aérienne aux les liaisons maritimes, fréquemment prises en contravention des règles de sécurité.

Last update: février 13, 2018

Infrastructures

Les visiteurs étrangers relèveront que les installations touristiques sont limitées, les télécommunications peu fiables, et les coupures d'eau et d'électricité régulières.

Last update: février 13, 2018

Informations pratiques

Climat

L'archipel des Comores profite d'un climat tropical maritime. Il se caractérise par de faibles variations des températures annuelles journalières, autour de 26°C au niveau de la mer, et par des précipitations abondantes : 2 679 mm par an. La température moyenne de la mer est de 25°C. Il y a deux saisons aux Comores : la saison chaude et humide de novembre à avril ; la saison sèche de mai à octobre.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 269
Police locale: 7734 663

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: novembre 21, 2013