Retour

Rapports de pays

Corée du Sud Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Tout en étant voisine du régime le plus imprédictible et le plus irascible du concert des nations (Corée du Nord), la Corée du Sud (51 millions d'habitants) offre en temps normal aux visiteurs étrangers de bonnes conditions de séjour, d'un niveau de confort proche de celui prévalant dans l'Union européenne ou en Amérique du nord. Il peut toutefois arriver que ce panorama de relative sérénité soit troublé par quelque événement domestique majeur (cf. crise politique débouchant sur la destitution en mars 2017 de la Présidente) ou extérieur (cf. crise avec la Corée du nord, quand cette dernière procède à des essais nucléaires ou balistiques notamment).

Le scenario du moment est à la fois post-crise interne (élection début mai 2017 d'un nouveau chef de l’État, monsieur Moon Jae-in) et … porté vers la tension, alimentée par l'attitude provocatrice et dangereuse du régime dictatorial nord-coréen.

POLITIQUE

En décembre 2016, Le Parlement a voté la destitution de la Présidente Park Geun-hye (procédure d'impeachment consécutive à une retentissante affaire de corruption et de trafic d'influence), aux commandes de la nation depuis 2014 ; un trimestre plus tard, cette procédure était approuvée par la Cour constitutionnelle (mars 2017). La cheffe de l'État quitta ses fonctions et le confort du palais présidentiel pour gagner depuis les geôles moins luxueuses de la prison d'État.

Après avoir manifesté des semaines durant - jusqu'à un million d'individus dans les rues de Séoul en novembre et décembre 2016 -, dans la foulée du départ précipité de Mme Park de la présidence, les électeurs sud-coréens étaient conviés aux urnes le 9 mai 2017 pour désigner son successeur.

L'alternance politique joua ; comme le prédisaient les sondages, c'est un libéral qui l'emporta haut la main ; monsieur Moon Jae-in, partisan de la moralisation de la vie politique, de la réduction de l'influence des grands trusts industriels en politique, d'une relation stratégique avec les États-Unis à réajuster et d'une approche plus flexible du dossier nucléaire nord-coréen, succède donc à l'infortunée Mme Park.

Une élection « célébrée » quelques jours plus tard par un nouvel essai balistique nord-coréen… (un exercice pourtant prohibé par le Conseil de sécurité de l'ONU) ; une configuration guère propice à la reprise d'un dialogue serein entre Séoul et la défiante capitale nord-coréenne Pyongyang…

SÉCURITÉ

En temps normal, le contexte sécuritaire au niveau national est généralement peu crisogène, très en retrait au niveau de la délinquance, des incivilités et autres crimes et délits quotidiens de ce que peuvent connaître à titre d'exemple les citoyens des grands centres urbains d'Europe occidentale.

Cependant, signalons qu'un attentat meurtrier avait eu lieu dans le métro de Taegu (sud-est) en 2003 (200 victimes).

RISQUES NATURELS

Au pays du matin calme, l'environnement climatique saisonnier doit être pris en compte. La mousson estivale (juillet / septembre) génère régulièrement inondations et typhons (Maemi en septembre 2003 : une centaine de disparus ; Kompasu, le 3 septembre 2010, le plus puissant depuis quinze ans, avait trois victimes et des dégâts matériels importants ; en octobre 2016, le typhon Chaba s'abattit sur les villes de Busan et d'Ulsan, faisant une dizaine de victimes. La partie méridionale du pays est généralement la plus exposée.

En cas d'inondation, il est recommandé d'éviter de conduire dans les zones concernées et de ne pas fréquenter les zones en sous-sol ou inondables, de ne pas toucher les câbles électriques ou téléphoniques et d'éviter les bords de mer, à pied ou en voiture.

A noter également que la pollution atmosphérique est à son plus haut niveau en juillet et en août.

SANTÉ

Enfin, un mot sur l'environnement sanitaire, généralement très convenable, à l'image d'infrastructures médicales et hospitalières d'un niveau satisfaisant.

Ces dernières avaient été (sérieusement) mises à l'épreuve en mai-juin 2015, lors d'une épidémie de MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient ; 36 décès, 17 000 personnes mises en quarantaine).

Climat

Le printemps et l'automne sont ensoleillés et secs.  L'été, période de mousson, est chaud (30 à 35°C) et très pluvieux. L'hiver commence fin novembre et dure jusque début mars ; il peut être très rigoureux (jusqu'à -10°C).

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 82 Police: 112 Pompiers: 119 Ambulances: 119

Electricité

Voltage: 220 V ~ 60 Hz

Prises: