Retour

Rapports de pays

Égypte Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Les priorités probables au cours du second mandat du Président Sisi, qui a débuté en mars 2018, comprendront la modification de la Constitution afin de prolonger ou d'abolir la limite du mandat présidentiel, la tentative de restaurer la confiance des investisseurs dans le secteur privé - en particulier dans le secteur manufacturier, la privatisation bancaire et l'exploration et la production des hydrocarbures - et de minimiser les dépenses publiques en subventions. L'aide du Golfe et les finances internationales devraient aider le gouvernement à prévenir un effondrement soudain de la monnaie ou des pénuries majeures de produits de base, ce qui provoquerait des troubles de masse politiquement déstabilisateurs. Un secteur public en sureffectif et non méritocratique laisse les entreprises confrontées à une bureaucratie considérable. Étant donné le militantisme syndical, les entreprises sont également confrontées à des actions syndicales sur les salaires. Le risque de retards de paiement pour les entrepreneurs du gouvernement et les entreprises étrangères du secteur de l'énergie diminue dans les perspectives sur un an, car les réserves en devises étrangères de l'Égypte se sont améliorées et dépassent les niveaux d'avant la révolution. Il est probable que les entrepreneurs auront du mal à concurrencer les entreprises appartenant à l'armée pour obtenir des contrats dans les secteurs de la construction, de la fabrication et de l'agriculture. Le succès de Sisi dans la mise à l'écart des opposants potentiels de l'armée avant les élections présidentielles a presque certainement découragé les futures figures significatives de l'opposition de sortir des forces armées. Le remaniement des postes supérieurs au sein de l'armée et des services de renseignement réduit la probabilité qu'un coup d'État soit tenté, et encore plus la probabilité qu'il soit couronné de succès. La croissance du PIB devrait atteindre 5,5 % au cours de l'exercice 2018-2019 et demeurer à 5,4 % au cours de l'exercice 2019-2020, en raison de l'évolution positive des secteurs de l'énergie et de la fabrication. Les progrès de la réforme dans le cadre de l'accord du FMI avec l'Égypte ont été considérés favorablement, ce qui a renforcé l'assiette des réserves de change du pays et revigoré d'autres sources clés de recettes en devises, notamment les investissements directs étrangers et les envois de fonds, tandis que d'autres, notamment les entrées de portefeuille, le tourisme et les recettes du canal de Suez ont également progressé. Les attaques réussies contre les forces de sécurité et les civils dans le nord du Sinaï ont diminué en fréquence, et cette tendance devrait se poursuivre tant que les opérations militaires se poursuivront. Les attaques dans le désert de l'Ouest sont susceptibles de cibler les représentants de l'État et les forces de sécurité. 2019, IHS Markit Inc. Tous droits réservés. Toute reproduction totale ou partielle sans autorisation est interdite.
Last update: janvier 8, 2019

Perspectives opérationnelles

Pour les investisseurs, l'incertitude politique a été remplacée par la crainte d'une monopolisation des secteurs industriels par les services militaires et de sécurité comme principale cause de paralysie opérationnelle. Les risques opérationnels permanents comprennent des niveaux élevés de bureaucratie, exacerbés par un secteur public en sureffectif dans lequel les nominations aux postes ne sont pas fondées sur le mérite, et un degré élevé de militantisme syndical qui se manifestera probablement par des grèves au sujet des conflits salariaux. Les risques de retards de paiement pour les entrepreneurs du gouvernement et les entreprises étrangères du secteur de l'énergie diminuent dans les perspectives pour un an, à mesure que les réserves de devises étrangères de l'Égypte s'améliorent.

Last update: octobre 30, 2018

Terrorisme

Very high

Le risque d'attaques djihadistes visant la sécurité et des cibles étrangères est susceptible d'être très élevé jusqu'en 2019, en raison des tentatives de l'État islamique d'étendre ses capacités opérationnelles au-delà du Sinaï. Il est probable que ce chiffre diminuera dans les perspectives d'un an si l'État peut maintenir les coûts d'une campagne antiterroriste prolongée. Dans le nord du Sinaï, le déploiement accru de troupes par l'armée a réduit la fréquence des attaques de l'État islamique depuis février 2018. Le gouvernorat du Sud-Sinaï reste probablement un objectif ambitieux. Le risque d'attaques par engins explosifs improvisés (IED) contre les minorités chrétiennes et les forces de sécurité est plus élevé dans les villes du Grand Caire, du Delta du Nil et du Canal de Suez.

Last update: novembre 30, 2018

Risques de guerre

Il est fort probable que le Président Sisi maintiendra la position de bonnes relations et de coopération antiterroriste avec Israël de l'ère Moubarak, en grande partie dans le but de contenir l'insurrection du Sinaï et d'accroître l'intégration économique avec Israël et d'accueillir les monarchies du Golfe. En conséquence, il est extrêmement peu probable que l'Égypte annule unilatéralement le traité de paix de Camp David de 1979, et une guerre avec Israël est très improbable pendant le mandat de Sisi. L'Égypte continuera probablement aussi à fournir une assistance militaire au gouvernement libyen basé à Tobrouk contre l'État islamique. L'armée égyptienne serait mise à rude épreuve si elle tentait une campagne anti-insurrectionnelle en Libye tout en maintenant ses opérations militaires dans le Sinaï.

Last update: janvier 15, 2019

Stabilité sociale

High

Les Frères musulmans ont largement perdu la capacité d'organiser de grandes manifestations antigouvernementales. Néanmoins, les manifestations de l'opposition se reproduiront probablement à l'occasion, en particulier à l'occasion d'événements politiques tels que l'anniversaire du coup d'État du 3 juillet et le massacre de Rabaaa du 14 août, mais elles seront dispersées par les forces de sécurité déployant des mesures non létales de lutte anti-émeute. Les manifestations de jeunes non islamistes, de la gauche et de la classe ouvrière urbaine ont tendance à être petites et rapidement dispersées par les forces de sécurité. Des niveaux élevés de lassitude et de luttes économiques semblent avoir réduit la probabilité d'activisme syndical et de protestations de la part de segments non islamistes de la population.

Last update: janvier 15, 2019

Risques pour la santé

Very high

Vaccins exigés à l'entrée

Fièvre jaune : il n'y a pas de risque de contracter la fièvre jaune en Égypte. Cependant, un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs en provenance d'un pays où le risque de transmission de la maladie existe. Une seule dose du vaccin suffit pour conférer une protection à vie contre la maladie.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour la plupart des voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Typhoïde : le vaccin contre la typhoïde peut être administré par injection (en une seule dose) ou par voie orale (quatre doses). Le vaccin est efficace à 50-80 pourcent ; aussi, il convient de prendre toutes les précautions hygiéniques nécessaires lors d'un déplacement dans une zone à risque (cf. ne boire que de l'eau en bouteille, éviter les aliments insuffisamment cuits, se laver les mains régulièrement, etc.). Le vaccin injectable peut être administré dès l'âge de deux ans (six ans pour le vaccin oral).

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Last update: octobre 31, 2018

Infrastructures

La mortalité routière est très élevée. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), environ 12 000 personnes meurent chaque année dans des accidents de la circulation. Ce chiffre élevé est dû en partie à l'état aléatoire des routes, à de mauvaises habitudes de conduite et à un parc automobile vétuste.

Les infrastructures ferroviaires sont également peu fiables en matière de sécurité. Début février 2016, le déraillement d'un train à Beni Suef avait fait une soixantaine de blessés.

Last update: février 13, 2018

Informations pratiques

Climat

Le climat est méditerranéen sur la côte d'Alexandrie, semi-désertique à la hauteur du Caire et désertique dans le sud. La saison idéale pour visiter le pays est l'automne (de fin septembre à fin novembre) lorsque le temps se refroidit en Europe et que l'Egypte est baignée d'une douce chaleur. Les températures oscillent entre 25°C et 35°C du nord au sud. L'hiver (mi-décembre à fin février), idéal pour tous ceux qui suffoquent au-delà de 30°C, risque de décevoir les amoureux du soleil. Pendant cette saison, il est prudent de prévoir une bonne veste pour le Caire. En Egypte, le chauffage n'existe quasiment pas. Le printemps (mars - avril) est tardif et ne constitue pas vraiment une saison intermédiaire, car on passe très rapidement de l'hiver à l'été. C'est la saison des vents et surtout du khamsin (un vent de sable brûlant qui souffle deux ou trois fois dans la saison). L'été est placé sous le signe d'une chaleur caniculaire. Vous devrez adapter le programme de vos journées en commençant très tôt le matin et en faisant une pause en milieu de journée.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 20
Police: 122
Pompiers: 122
Ambulances: 122

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: novembre 22, 2013