Retour

Rapports de pays

Émirats arabes unis Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Fédération de sept Émirats (Abou Dabi, Doubaï, Adjmân, Chârdjah, Fudjaïrah, Ras Al Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn) installée dans la péninsule arabique, entre Golfe Persique et Golfe d'Oman, les prospères Émirats Arabes Unis (10 millions d'habitants, dont 12% de nationaux) constituent une destination de séjour / déplacement généralement luxueuse et paisible, de plus en plus prisée. Même si les déplacements s'effectuent généralement dans de bonnes conditions de confort et de sécurité, une préparation adaptée est tout de même recommandée.

TERRORISME

Certaines chancelleries diplomatiques occidentales estiment que le risque terroriste est existant, nonobstant le fait qu'à ce jour, aucune attaque n'y ait été recensée. Toutefois, l'organisation djihadiste « Etat Islamique » (EI) a appelé ses combattants à attaquer les intérêts et ressortissants occidentaux présents au Moyen-Orient.

Les Émirats Arabes Unis participent aux frappes de la coalition internationale contre l'EI en Irak et en Syrie. De ce fait, le pays est une des cibles des djihadistes, parmi d'autres. En janvier 2017, le British Foreign Office n'a pas manqué de rappeler le risque existant dans ce pays.

La présence d'un grand nombre d'Occidentaux dans le pays, la modernité du mode de vie des habitants (particulièrement à Doubaï) et les bonnes relations des Émirats avec les États-Unis et le Royaume-Uni en font une cible de choix pour des actions terroristes. En cas d'attaque, les groupes terroristes viseraient probablement des infrastructures pétrolières à Abou Dabi ou des lieux fréquentés par des Occidentaux à Doubaï.

POLITIQUE

Les Émirats Arabes Unis est une fédération présidée par le Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, également Emir d'Abou Dabi. Chacun des sept émirats est gouverné par un Emir ; le pouvoir est héréditaire.

Le pays est doté d'un Conseil suprême qui réunit les sept Emirs, d'un Cabinet (Conseil des Ministres), d'un Conseil national fédéral (un parlement au pouvoir consultatif de 40 membres élus pour moitié par un collège électoral) et la Cour suprême fédérale. Les dernières élections législatives, visant à renouveler la moitié des sièges du Conseil national fédéral (Majlis al-Itihad al-Watani), ont eu lieu le 3 octobre 2015. Le prochain scrutin sera organisé en 2019.

La législation locale (Code civil et Code pénal) est fondée sur la charia.

Bien qu'Abou Dabi soit la capitale des Émirats, Doubaï est la principale ville en nombre d'habitants (2.33 millions contre 1.11 pour Abou Dabi). L'économie du pays repose principalement sur la production de gaz et de pétrole (25% du PIB en 2012), sur les industries étrangères et sur le tourisme. Abou Dabi assure près de 90% de la production d'hydrocarbures.

Les EAU possèdent l'un des taux d'immigration les plus élevés du monde.

D'un point de vue géopolitique, on notera que les Emirats ont pour préoccupation principale l'expansion de l'islam radical. En effet, l'islam politique est perçu à la fois comme une menace susceptible de contester la légitimité des familles régnantes et comme étant incompatible avec le choix de société fait pour le développement du pays : une société ouverte et multiculturelle. Le pays souhaitant s'imposer comme un hub entre Europe et Asie prenant pour modèle Singapour.

RISQUES SOCIO-POLITIQUES

Les Émirats sont restés à l'écart des mouvements de contestation qui ont agité les autres pays arabes en limitant les moyens d'expression des forces d'opposition. Le contrôle du pays par les instances politique est également très ferme.

CIMINALITÉ

Le taux de criminalité est bas ; les actes de violence dirigés contre les ressortissants étrangers sont rares. Il convient néanmoins de faire attention à ses effets personnels des cas de vols ou de pickpocket pouvant se produire.

 Les voyageurs / voyageuses noteront que des ressortissantes occidentales ont été victimes de harcèlement physique et verbal ; de ce fait, outre la vigilance de mise, il est déconseillé de voyager seul, notamment à la nuit tombée.

Des fraudes à la carte bancaire sont régulièrement recensées dans tous les Emirats.

TRANSPORTS

L'aéroport international de Doubaï est considéré comme l'un des plus grands hubs, avec un des plus grand nombre de passagers au monde (80 millions en 2015). Il dessert 260 destinations réparties sur les cinq continents, grâce à la compagnie Emirates Airlines.

Le second aéroport de la ville, l'aéroport Al Maktoum, agit principalement comme aéroport commercial, accueillant majoritairement des cargos.

L'aéroport international d'Abou Dabi, desservi principalement par Etihad, la compagnie aérienne concurrente d'Emirates, est en pleine expansion.

En raison de tensions diplomatiques avec la Qatar, tous les vols au départ et à destination de ce pays ont été suspendus le 6 juin 2017 et ceci jusqu'à nouvel ordre. 

Le gouvernement américain a annoncé la mise en place de mesures de restrictions concernant les individus voyageant par avion vers les Etats-Unis. Désormais, les passagers en partance des Émirats vers les Etats-Unis ne pourront plus transporter en cabine des équipements électroniques d'un format supérieur à celui d'un téléphone portable (16 cm x 9.3 cm x 1.5 cm / 6.3 in x 3.5 in x 0.6 in). Ces équipements (ordinateurs portables, tablettes, e-readers, caméras, lecteurs DVD et jeux vidéo) devront désormais être placés dans les bagages voyageant en soute.

Les contrôles des bagages sont très stricts dans les aéroports émiratis. Les autorités diplomatiques françaises rappellent pour leur part à leurs ressortissants que « les autorités émiriennes conservent toute latitude pour accepter ou refuser l'entrée de ressortissants étrangers sur leur territoire. Plusieurs citoyens français ont ainsi été refoulés à leur arrivée aux Emirats arabes unis (notamment à Doubaï) par la police aux frontières et contraints de retourner vers leur lieu de départ, sans compensation des frais engagés (voyage, hôtel, etc.). Bien qu'aucune motivation ne soit formellement donnée aux voyageurs concernés, ces décisions, qui ne sont pas susceptibles de recours, s'inscrivent dans le cadre des mesures préventives prises par les autorités locales en matière sécuritaire, dans le contexte de la lutte contre le terrorisme ».

Le réseau routier est excellent, mais la conduite peut être dangereuse et les accidents nombreux, imputables notamment à une conduite dangereuse de la jeunesse émiratie (surtout les jeudis et vendredis soirs), à des axes routiers pas toujours éclairés, à une vitesse excessive ou encore à la présence d'animaux errants sur les voies. Les autorités sont strictes sur le respect du code de la route. Les radars automatiques sont très répandus et les amendes particulièrement élevées. Les Émirats pratiquent une politique de « tolérance zéro» quant à la conduite associée à la consommation d'alcool.

En cas d'excursions en 4X4 dans le désert, il est conseillé de ne pas voyager seul, d'informer ses proches de son itinéraire, de contrôler le bon état du véhicule avant le départ, de s'assurer de disposer de moyens de télécommunications fiables, de pièces mécaniques de rechange, de réserves suffisantes en eau et en essence, de câbles (ou de plaques de désensablage). Généralement, les voitures de location ne sont pas assurées pour les virées dans le désert.

Des taxis sont à disposition dans toutes les grandes villes, et sont fiables. Ils disposent tous de compteurs. A Doubaï, les taxis aux toits roses sont réservés aux femmes. La compagnie Uber est très bien implantée dans le pays.

Les bus Emirates Express assurent la liaison Doubaï-Abou Dabi, avec des départs toutes les 40 minutes, entre la gare routière d'Al Ghubaibah (Doubaï) et le terminal de Hazza bin Zayed (Abou Dabi). Le trajet dure presque deux heures. La compagnie Al ghazal assure aussi cette liaison, et dessert en plus la ville de Chârdjah.

La navigation de plaisance est possible, mais les eaux du Golfe sont politiquement sensibles. Certaines zones sont interdites d'accès. Les contrôles de la part des garde-côtes sont fréquents. Il importe d'être toujours en possession de son passeport.

RISQUES NATURELS

Relevons qu'il existe un risque significatif de déshydratation, du fait des températures estivales très élevées. De même, tempêtes de sable et inondations peuvent survenir et surprendre visiteurs et résidents, à l'image de celle ayant malmené Abou Dabi et sa population en avril 2011. Ces dernières ne sont pas rares ; en 2014, plusieurs villes du centre et du nord des Émirats avaient été touchées par des inondations, dues pour la plupart à des infrastructures d'évacuation des eaux insuffisantes voire défaillantes.

SANTÉ

Des infrastructures médicales modernes sont disponibles. Plusieurs médecins européens pratiquent aux Émirats. Il est important, avant votre départ, de souscrire à une assurance couvrant les frais d'hospitalisation et le rapatriement sanitaire.

Il existe un très faible risque de paludisme (est des Émirats, à la frontière avec le Sultanat d'Oman). Aucune prophylaxie n'est nécessaire mais il est recommandé de se protéger des piqûres de moustiques.

L'eau est potable. Evitez de consommer des aliments pas assez cuits.

Protégez-vous convenablement du soleil et de la chaleur afin d'éviter insolations et brûlures.

Des cas du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) ont été signalés en janvier 2016. MERS est une maladie respiratoire virale due à un nouveau coronavirus (MERS‐CoV) dont les symptômes habituels comprennent fièvre, toux et difficultés respiratoires. La présence d'une pneumonie est fréquente, mais pas systématique. Des symptômes gastro-intestinaux, dont la diarrhée, ont également été signalés. Environ 36% des cas notifiés d'infection par le MERS-CoV ont abouti au décès du patient.

Début octobre 2016, les autorités sanitaires d'Abou Dabi ont identifié plusieurs cas de cailles infectées par le virus H5N1 à  al-Gharbia, dans l'ouest du pays. Elles ont annoncé avoir pris les mesures nécessaires, conformes aux régulations internationales, pour éviter la propagation de la maladie. Il s'agit du premier cas de grippe aviaire répertorié dans le pays, et le risque de contamination à l'homme semble très faible, mais il convient tout de même de respecter les précautions coutumières, à savoir éviter tout contact non nécessaire avec des animaux potentiellement infectés, volailles et oiseaux notamment. Il est également recommandé d'éviter la visite de marchés et/ou d'élevages.

LÉGISLATION LOCALE

Pour les détenteurs de passeports émis par un pays membre de l'espace Schengen, par la Suisse ou par le Canada, un visa de 30 jours (difficilement renouvelable) est délivré gratuitement à l'arrivée, dès lors que le passeport est valable six mois après la date de départ des Émirats.

Des tests sanguins sont demandés pour un visa résidence, qui sera refusé aux personnes séropositives, ou atteintes d'Hépatite B ou C.

La charia est la référence de droit local. La peine de mort est toujours en vigueur.

Les Émirats sont un pays musulman. Même si le port du voile n'est pas obligatoire pour les femmes, il convient de porter des vêtements couvrants et discrets. Les femmes peuvent conduire.

L'alcool est disponible dans les restaurants des grands hôtels. Il est déconseillé de boire, fumer ou manger en public durant le mois du Ramadan, qui se déroule en 2017 du 27 mai au 25 juin.

Il est interdit d'importer de la viande de porc ou de l'alcool ou tout matériel pouvant être considéré comme déplacé ou pornographique. Les bagages sont systématiquement contrôlés à leur arrivée à l'aéroport.

Il est interdit de photographier des personnes sans leur consentement préalable. La prise de vue des bâtiments publics ou des installations militaires est strictement réprimée par la loi.

Les fraudes fiscales, le blanchiment d'argent et les délits financiers sont susceptibles d'emprisonnement.

Un permis peut être requis pour l'importation et la détention de certains équipements technologiques (jumelles, caméra, téléphone satellitaire et autres). Les cigarettes électroniques sont interdites aux Émirats.

La possession, la consommation et le trafic de drogue sont sévèrement punis par la loi.

Le séjour dans les hôtels est interdit pour les jeunes de moins de 18 ans non accompagnés.

Les actes sexuels hors-mariage sont interdits. L'homosexualité est illégale. Les parents sont tenus d'apporter la preuve qu'ils sont mariés pour obtenir des autorités hospitalières le certificat de naissance d'un enfant. En l'absence de ce justificatif, les parents s'exposent à un risque d'emprisonnement, et l'enfant, qui n'aura pas d'existence légale dans le pays ne pourra quitter les Emirats.

Le risque d'agression sexuelle est présent dans ce pays, est il conseillé aux femmes de faire preuve d'une vigilance accrue et d'éviter de sortir seule une fois la nuit tombée. Etant donné la législation en vigueur, il est très difficile de prouver l'agression et le dépôt d'une plainte pourra mener à la saisie du passeport de la victime par le Procureur. Elle est alors contrainte d'attendre la fin de la procédure, qui peut durer plusieurs mois, pour quitter le territoire. En cas de problème de cette nature, il est conseillé d'avertir immédiatement l'ambassade ou le consulat général, ainsi que votre entreprise et votre assisteur.

Climat

Le climat des Emirats Arabes Unis est subtropical désertique et se caractérise par des températures élevées et de faibles précipitations.

L'été est très chaud et humide, l'hiver généralement doux. De décembre à mars, les températures sont comprises entre 10°C et 30°C ; elles peuvent atteindre 48°C l'été, avec un taux d'humidité de 100%.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 971 Police: 999 Pompiers: 999 Ambulances: 999

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises: