Retour

Rapports de pays

Équateur Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Pour un ensemble de raisons que nous évoquerons ci-après, tout déplacement ou séjour en Équateur (16 millions d'habitants) nécessitera de la part du candidat au voyage un minimum de préparation.

CRIMINALITÉ

Le niveau de la criminalité reste préoccupant malgré une baisse sensible du nombre des crimes violents ces dernières années. En effet, même si le taux d'homicide annuel est un des plus faibles en Amérique Latine et si le taux de kidnapping diminue, les risques subsistent. Les voyageurs étrangers sont principalement touchés par le vol à la tire et les pickpockets ; généralement, les voleurs opèrent dans les zones touristiques, les marchés en plein air, les parcs publics et les transports en commun. Les voyageurs se montreront vigilants avec les téléphones portables, un objet de prédilection pour les voleurs (100 000 téléphones portables volés en 2013-2015). Traditionnellement, les pickpockets et les voleurs à l'arrachée ne sont pas violents mais certains peuvent être armés.

 Les visiteurs se rendant à Guayaquil prendront quelques précautions pour limiter le risque :

  • Ne jamais héler un taxi dans la rue (surtout la nuit) ;
  • Ne jamais accepter de nourriture, de boissons ou de cigarettes de la part d'inconnus et toujours surveiller ce que l'on consomme (notamment dans les bars) en raison du risque de se faire droguer par des voleurs éventuels (ex. avec de la scopolamine, « la drogue du violeur ») ; les décès résultant de ce type d'incident ne sont pas rares ;
  • Rester vigilant lorsque l'on retire de l'argent au distributeur ou à la banque et éviter de retirer des sommes importantes, les criminels surveillant souvent ces endroits ;
  • En cas d'agression, ne pas résister et ne pas adopter une attitude risquant de compliquer la situation, les criminels étant souvent armés ;
  • Rester vigilant à Guayaquil dans les districts de Kennedy, de l'Alborada et de l'Urdesa, sur le Quai Malecón qui longe la rivière Guayas, ainsi qu'aux gares routières ;
  • À Quito éviter les parcs à la tombée de la nuit ; de manière générale, la vigilance est requise dans les districts de La Floresta et de La Marin ainsi qu'aux gares routières dans le centre historique et sur la colline de Panecillo.

Notons encore que des ressortissants étrangers circulant en taxis ont été victimes d'attaques à main armée en pleine journée dans la capitale. Circulez avec les portes et fenêtres verrouillées, surtout en environnement urbain. Dans une zone isolée, ne vous arrêtez pas si un automobiliste vous demande assistance car cela pourrait être un piège ; alertez les autorités dans les meilleurs délais.

GROUPES ARMÉS

Il est conseillé dans tous les cas d'éviter la zone frontalière avec la Colombie en raison de la présence de nombreux narcotrafiquants.

TRANSPORTS

Il est important de strictement utiliser les services de compagnies de taxi certifiées et de ne pas héler les taxis. Par ailleurs, il est fortement conseillé de conduire avec les fenêtres fermées et les portières verrouillées.

Les bus intra- et inter- cités sont souvent la cible de criminels, la plupart des véhicules étant surchargés et mal entretenus. Il est recommandé de voyager dans des bus sécurisés, identifiables par une étiquette placée sur l'avant et les côtés du pare-brise. Ces bus sont équipés de caméras de surveillance et un système GPS afin de permettre aux autorités de répondre rapidement en cas de problème. Dans tous les cas, il faut être prudent dans les bus, dans lesquels vols et autres crimes plus graves sont souvent signalés. Il est conseillé d'éviter de prendre le bus après la tombée de la nuit, notamment dans les régions du Manabí et de Guayas.

RISQUES NATURELS

L’Équateur est exposé aux risques naturels du fait qu'il soit situé sur le « cercle de feu du Pacifique », une zone à forte activité sismique. 24 volcans « actifs » ou « potentiellement actifs » sont présents dans le pays - en particulier le Tungurauha, le Reventador, le Cotopaxi et le Sangay - et les éruptions volcaniques y sont courantes.   

De plus, les secousses sismiques sont fréquentes et peuvent causer d'importants dommages matériels et de fortes perturbations dans les transports (cf. notamment en cas de glissements de terrain). En avril 2016, un tremblement de terre violent (magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter) a secoué le nord-ouest du pays, faisant plusieurs centaines de victimes et causant des dégâts matériels très importants. Près d'un an plus tard, la région se remet encore des ravages causés. Les séismes marins comportent des risques de tsunamis dans les régions littorales ; il est fortement conseillé de respecter les instructions émises (notamment liées aux évacuations) par les autorités locales dans le cas d'une éventuelle catastrophe naturelle.

Des inondations sont susceptibles de se produire tout au long de l'année mais elles sont particulièrement fréquentes lors de la saison des pluies, qui débute en octobre et se poursuit jusqu'en avril / mai (cette période varie quelque peu en fonction des régions).

RISQUE SOCIO-POLITIQUE

A noter encore que le pays est régulièrement concerné par les mouvements d'humeur populaires pouvant donner lieu à des développements violents entre manifestants et forces de l'ordre, dont le voyageur étranger se tiendra alors éloigné.

L'ampleur et la fréquence des manifestations et des tensions socio-politiques augmentent durant les périodes électorales. Les élections nationales (présidentielles et législatives) ont eu lieu en février et avril 2017. Le dirigeant du parti majoritaire Lenín Moreno a remporté les élections face au candidat conservateur Guillermo Lasso. Ce dernier a exigé un recomptage des voix pour cause de fraude électorale et a appelé ses partisans à s'opposer aux résultats officiels. Cela a provoqué des manifestations conduisant à quelques affrontements mineurs.

La prochaine élection aura lieu en 2021.

SANTÉ

Il est recommandé à tous les voyageurs de souscrire à une assurance médicale et de voyage (couvrant le rapatriement) avant le départ. Un justificatif d'assurance peut être demandé lors de l'arrivée dans le pays, indépendamment de la durée du séjour.

Un certain nombre de maladies liées aux piqûres de moustiques sont présentes dans les régions du pays situées en-dessous de 1500 mètres :

  • Le paludisme est endémique dans les provinces de l'El Oro, des Esmeraldas, de Guayas, de Manabí, de Los Ríos, du Morona-Santiago, de Napo, de Pastaza, de Sucumbíos et du Zamora-Chinchipe ;
  • Environ 2000 cas de chikungunya ont été signalés en 2016 ;
  • Il existe un risque élevé de contracter le virus Zika. Bien que la maladie soit généralement relativement bénigne (et asymptomatique dans 80 % des cas), des liens entre le virus Zika et des anomalies congénitales sévères ainsi qu'avec le syndrome de Guillain-Barré (SGB) ont été établis. Le virus est sexuellement transmissible ;
  • Le risque d'épidémie de fièvre jaune subsiste dans les régions situées en dessous de 2300 m (7550 pieds) d'altitude dans les provinces suivantes : dans le Morona-Santiago, le Napo, l'Orellana, le Pastaza, le Sucumbios, et le Zamora-Chinchipe. Bien qu'un seul cas ait été signalé pendant le premier trimestre 2017 (à Sucumbios), il est craint qu'une épidémie au Brésil puisse se propager en Equateur dans les mois à venir ;
  • Plus de 14,000 cas de dengue ont été signalés en 2016. Une grande partie de ceux-ci ont été signalés dans les régions littorales du Manabí, des Esmeraldas et de Guayas.

Les voyageurs auront également conscience du risque de « mal des montagnes » s'ils montent rapidement à une altitude supérieure à 1500 mètres, en particulier ceux connaissant des problèmes cardiaques, sanguins ou pulmonaires. Quito, le parc national Cotopaxi, Mitad del Mundo, Cuenca, Otavalo, le lac San Pablo et le volcan Imbabura sont situés à plus de 1500 mètres.

Climat

Le climat est essentiellement équatorial. Sur la bande côtière, les températures et l'humidité sont importantes toute l'année. Les pluies sont plus fortes entre décembre et avril et dans le nord plutôt que dans le sud. Les journées sont généralement chaudes et les nuits fraîches, avec de faibles variations de températures en fonction des saisons.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 593 Urgences: 911

Electricité

Voltage: 120-127 V ~ 60 Hz

Prises:

Plus