Retour

Rapports de pays

France Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le 2 juin, le gouvernement a lancé la deuxième phase de l'assouplissement des mesures de verrouillage visant à contenir la propagation du virus de la maladie coronavirus 2019 (COVID-19). Le gouvernement a augmenté la valeur du programme d'aide économique à 110 milliards d'euros et a annoncé un plan de 18 milliards d'euros pour soutenir le secteur du tourisme. Le gouvernement a suspendu toutes les réformes au milieu de la pandémie, y compris la réforme des retraites récemment adoptée.Il existe un risque élevé d'émeutes en banlieue parisienne en raison de la perception de brutalités policières et de discrimination raciale. Les grandes manifestations organisées, qui s'étaient apaisées pendant le confinement lié au virus COVID-19, ont refait surface, sous l'impulsion des rassemblements de solidarité contre le racisme. Le risque de dommages matériels et de violences liés aux manifestations, qui touchent particulièrement les forces de sécurité, reste élevé.L'épidémie de COVID-19 aura un impact négatif très important sur l'économie française, qui devrait maintenant se contracter fortement en 2020. Nous nous attendons à ce que le choc soit particulièrement aigu au cours du deuxième trimestre. Nous supposons qu'une reprise s'amorcera au troisième trimestre, même si elle devrait être très progressive et que la production devrait rester inférieure aux niveaux antérieurs à l'apparition du virus COVID-19 jusqu'en 2024 au moins.Le gouvernement français a considérablement assoupli sa politique budgétaire pour soutenir l'économie, en apportant un soutien financier aux entreprises et aux ménages, ainsi que des garanties de prêts aux entreprises touchées par la baisse d'activité. En conséquence, le déficit budgétaire se creusera considérablement en 2020, mais les coûts d'emprunt devraient rester faibles grâce à une politique monétaire extrêmement accommodante.Le risque d'attentats terroristes islamistes en France est toujours élevé. Les attentats isolés à faible capacité impliquant des véhicules, des armes blanches et/ou des armes à feu ont beaucoup plus de chances de réussir que les complots sophistiqués car ils nécessitent un minimum d'organisation et peu, voire pas, de communication entre les différents partis. Les militants islamistes donneront la priorité aux attaques aveugles contre des congrégations de civils ou aux attaques ciblées contre le personnel de sécurité.
Last update: juin 17, 2020

Perspectives opérationnelles

En France, les conflits du travail sont fréquents et bien organisés, ce qui entrave souvent les activités des entreprises. Le secteur des transports est fréquemment touché, les retards et les annulations les plus importants dans les perspectives d'un an étant susceptibles de se produire dans les secteurs du rail et de l'aviation, ainsi que les éventuels blocages de routes par les chauffeurs de camions, les cheminots et d'autres groupes de protestation. En réponse aux réformes gouvernementales contestées, les syndicalistes pourraient également tenter de cibler les raffineries et les dépôts de pétrole par des blocages, ou de couper l'alimentation électrique d'actifs symboliques. Les infrastructures de transport dans la capitale devraient être améliorées par le projet "Nouveau Grand Paris", qui devrait être achevé d'ici 2030.

Last update: juin 25, 2020

Terrorisme

High

Il y a une forte probabilité d'attaques par des militants islamistes utilisant des lames, des armes à feu ou des véhicules, comme on l'a vu dans l'attentat de Nice en juillet 2016. Les attentats coordonnés et en maraude comme ceux de Paris en novembre 2015 sont moins probables et seraient rapidement neutralisés étant donné le meilleur état de préparation des forces de sécurité. Avec 20 000 personnes soupçonnées par les autorités françaises d'avoir été radicalisées, les forces de sécurité sont surchargées et incapables d'atténuer globalement la menace accrue, malgré l'octroi de pouvoirs plus importants et de fonds supplémentaires en 2015. Les attaques contre des individus et des biens musulmans sont en constante augmentation et ont tendance à monter en flèche à la suite d'attaques djihadistes.

Last update: juin 25, 2020

Criminalité

La France a pris la tête des efforts internationaux pour lutter contre la criminalité financière et l'évasion fiscale, même si ces problèmes demeurent. La criminalité liée aux gangs reste très répandue dans les villes du sud de la France, comme Marseille et Grenoble. Les groupes de la mafia corse sont répandus en Corse même et dans les villes du sud de la France, bien qu'une combinaison d'assassinats de hauts responsables et d'enquêtes policières ait entravé leur capacité opérationnelle ces dernières années. La France est exposée au trafic d'armes à feu en provenance des Balkans, bien que depuis la recrudescence des attentats terroristes en 2015, des efforts accrus aient été déployés pour endiguer leur flux.

Last update: juin 17, 2020

Risques de guerre

Les risques de guerre sur le sol français sont minimes compte tenu des relations favorables du pays avec ses voisins. Le gouvernement a augmenté le budget de la défense pour 2020 de 1,7 milliard d'euros, le portant à 37,5 milliards d'euros, dans le but d'accroître sa capacité militaire. La France maintient une forte présence militaire, et une capacité d'intervention, dans ses anciennes colonies africaines. Les objectifs déclarés de l'intervention française sont centrés sur la prévention des catastrophes humanitaires, la perturbation des réseaux terroristes, la restauration de l'intégrité territoriale et de la souveraineté nationale, et la consolidation des processus politiques menant à des élections démocratiques. La France continuera à jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le terrorisme mondial et est un acteur clé dans la campagne contre l'État islamique en Irak, en Syrie et en Libye.

Last update: juin 17, 2020

Stabilité sociale

High

Pendant la pandémie COVID-19, les grandes manifestations organisées se sont atténuées en raison des restrictions de mouvement et des rassemblements publics introduits par le gouvernement, mais elles reprendront probablement lorsque les mesures de confinement seront progressivement levées. Il existe un risque accru d'émeutes localisées en raison d'une application stricte des mesures de confinement, en particulier dans les quartiers les plus défavorisés de Paris. En général, les manifestations à haut risque de violence et attirant jusqu'à des centaines de milliers de participants sont courantes en France, notamment à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Nantes, Toulouse et Montpellier. Le déclencheur le plus probable d'émeutes dans les banlieues est la perception de brutalités policières ou de discrimination à l'encontre des membres de groupes ethniques minoritaires.

Last update: juin 17, 2020

Risques pour la santé

Low

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Vaccinations systématiquement recommandées pour un séjour en France

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

Vaccinations recommandées en fonction de la durée et des modalités de séjour

Encéphalite à tiques : pour des séjours en zone rurale et les amateurs de randonnée (pour les enfants : à partir de l'âge d'un an).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Last update: novembre 20, 2019

Risques naturels

Very high

Le risque naturel doit aussi être pris en compte, dont le risque d'inondations, 5 à 7 % du territoire français étant situé en zone inondable. En novembre 1999, des inondations dans une partie des départements de l'Aude et des Pyrénées Orientales avaient provoqué la mort d'une trentaine de personnes. Des épisodes de tempêtes peuvent également toucher le pays ; la tempête Xynthia de février 2010 a tué plus d'une quarantaine de personnes (noyées), principalement dans les départements de la Vendée, de la Charente-Maritime et des Côtes d'Armor, après que les vents violents et les fortes marées aient provoqué des crues d'ampleur inégalées. En octobre 2015, des inondations dans le sud-est du pays ont causé la mort d'au moins 18 personnes.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

La France a un climat tempéré, avec quatre régions climatiques principales.

A l'ouest, le climat est océanique et humide, avec un hiver doux et un été souvent frais. On rencontre un climat semi-continental avec des hivers rudes et des étés chauds en Alsace, en Lorraine, le long du couloir rhodanien et dans les massifs montagneux (Alpes, Pyrénées, Massif Central). Dans le nord, en région parisienne et dans la région Centre, le climat est intermédiaire avec des hivers froids et des étés chauds. Le sud de la France présente un climat méditerranéen avec des hivers doux et des étés chauds.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 33
Police: 17
Pompiers: 18
SAMU: 15

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019