Retour

Rapports de pays

Guinée équatoriale Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Un déplacement vers ce petit pays qu'est la Guinée-Équatoriale (740 000 habitants) ne présente pas de risques particuliers pour le voyageur ; quelques réalités locales seront néanmoins à prendre en considération.

POLITIQUE

Le pays est stable politiquement ; le Président Teodoro Obiang Nguema dirige la nation depuis 1979 et a été réélu pour un mandat de sept ans en avril 2016. Les prochaines élections présidentielles devraient être organisées en 2023. Les dernières élections législatives, municipales et sénatoriales ont eu lieu tout récemment, le 12 novembre 2017, consacrant la victoire du parti au pouvoir, le Parti Démocratique de Guinée Équatoriale.

CRIMINALITÉ

La capitale Malabo est considérée comme une des plus « sûres » d'Afrique, les conditions de sécurité s'y sont néanmoins dégradées récemment, des agressions contre des ressortissants occidentaux ayant notamment été signalées. C'est le cas également à Bata, la deuxième ville du pays (continentale).

De manière générale, il est recommandé d'éviter de porter des objets de valeur de manière visible, de circuler de nuit (barrages routiers des forces de l'ordre) ou encore de photographier des édifices publics tels que ports, aéroports, commissariats, caserne, bâtiments gouvernementaux. Il convient de toujours conserver sur soi ses papiers d'identité et un téléphone portable (avec les numéros utiles pré-enregistrés) en cas d'urgence, et de toujours fermer portes et fenêtres à son domicile. Les autorités diplomatiques britanniques ont par ailleurs émis mi-janvier 2015 un message d'alerte concernant des incidents ayant eu lieu dans des taxis de la capitale Malabo et de la ville de Bata ; ils auraient été recensés au moins une agression et un vol en bande organisée dans un taxi partagé de Bata. Les autorités britanniques recommandent à leurs ressortissants d'éviter de prendre des taxis partagés avec des inconnus, principalement la nuit, dans les principales villes du pays. Il reste également déconseillé de prendre un taxi seul ; il convient de privilégier un véhicule avec chauffeur.

SANTÉ

Dans un registre médical et épidémique, le voyageur devra savoir que la malaria est endémique en Guinée équatoriale et présente sous une forme préoccupante, la malaria cérébrale. La fièvre dengue et le chikungunya sont également déplorés : munissez-vous d'une moustiquaire, portez des vêtements couvrant l'ensemble du corps à la tombée de la nuit et utilisez des répulsifs. Afin d'éviter la diarrhée du voyageur, il est préférable de se laver les mains régulièrement et de consommer uniquement de l'eau en bouteille ou de l'eau désinfectée. En 2014, plusieurs cas de poliomyélite ont été recensés (dans les régions du Centre-Sud, du Litoral, de Kié-Ntem et même dans la capitale Malabo), une nouvelle inquiétante pour ce pays qui compte le taux de vaccination contre la polio le moins important du monde : 39% de la population (la plupart des pays atteignent un taux de 95%).

RISQUES NATURELS

Les visiteurs étrangers prendront en compte la longue saison des pluies, étirée entre mars et novembre, qui accentue notamment les conditions difficiles de circulation sur les axes routiers. Au quotidien, l'inconscience des conducteurs, la mauvaise qualité des routes et le non-entretien des véhicules, assortis à l'absence de services de secours efficaces, font peser un réel risque sur les usagers. Il est ainsi impératif de veiller au port de la ceinture de sécurité et de conserver sa carte d'assistance/assurance médicale et de rapatriement à portée de main.

DIVERS

Par ailleurs, les délestages sont récurrents, notamment en saison sèche (d'avril à octobre) ; au moins d'août 2015, la deuxième ville du pays, Bata, souffrait de nombreuses coupures de courant en raison d'une sécheresse affectant la rivière Wele (la ville se fournit essentiellement en énergie hydraulique).

Climat

Le climat est équatorial, chaud et humide (1,7 à 4 mètres de pluie). Il pleut beaucoup sur le littoral. La saison des pluies dure de mai à octobre sur l'île de Bioko (Malabo). Le vent chaud et sec ("tornado") souffle de novembre à mars. La température de la mer est agréable toute l'année.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 240 Commissariat central de Malabo: 0927 79

Par manque de personnel et de moyens, la police n'intervient pas en dehors de ses locaux.

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises: