Retour

Rapports de pays

Guyane Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

David Granger, du Partenariat pour l'unité nationale (APNU), est président depuis mai 2015 d'une coalition avec l'Alliance pour le changement (AFC), soutenue par la population afro-guyane, dont beaucoup se sentaient exclus après avoir été dans l'opposition pendant 23 ans au pouvoir par le Parti progressiste populaire indo-guyanais (PPP-C). Les secteurs du sucre et des mines sont susceptibles de connaître des troubles sociaux. Le Venezuela revendique environ 70 % du territoire guyanais dans une zone riche en minerais de 160 000 kilomètres carrés située à l'ouest de la rivière Essequibo ; cependant, les risques de guerre entre États sont faibles. Les multiples découvertes de pétrole dans le bloc offshore de Stabroek depuis 2015 augmenteront probablement les revenus du gouvernement et les investissements étrangers à partir de 2020, lorsque la production commencera. Cela pose des défis politiques pour assurer la transparence et une gestion efficace dans le secteur.

Last update: octobre 31, 2018

Perspectives opérationnelles

Le gouvernement est favorable à l'investissement étranger direct, bien que des niveaux élevés de bureaucratie entravent les activités commerciales. Elle cherche à diversifier l'économie dans des domaines tels que le tourisme et la production d'énergie renouvelable, et à former la main-d'œuvre pour le secteur pétrolier émergent. En mars 2018, le gouvernement a déclaré qu'il prévoyait le développement d'infrastructures sur d'anciennes terres sucrières pour accueillir 200 000 expatriés susceptibles de retourner au Guyana pour travailler dans le secteur pétrolier. Les risques opérationnels découlent également des catastrophes naturelles, en particulier les inondations, et du mauvais état de certaines infrastructures de transport du pays.

Last update: octobre 9, 2018

Terrorisme

Elevated

Les risques de terrorisme par les groupes transnationaux sont faibles et la criminalité transnationale se limite à l'extorsion et aux vols à main armée commis par des gangs vénézuéliens dans les zones frontalières. Le risque de terrorisme islamiste basé au Guyana ou dirigé depuis ce pays est faible, malgré l'implication d'un groupe d'hommes guyaniens dans un complot présumé visant à faire exploser des réservoirs de carburant à l'aéroport international John F Kennedy de New York en 2007, le risque de terrorisme islamiste basé au Guyana ou dirigé depuis ce pays est globalement faible. La communauté musulmane sunnite indo-guyane représente un peu plus de 7 % de la population du Guyana et est généralement bien intégrée dans la vie économique, communautaire et politique nationale.

Last update: novembre 2, 2018

Risques de guerre

Les différends frontaliers avec le Suriname et le Venezuela risquent de se poursuivre, mais ni l'un ni l'autre n'est susceptible de déboucher sur un conflit plus large. Les relations avec le Suriname se sont considérablement améliorées ces dernières années. Bien que le Venezuela ait revendiqué environ les deux tiers du territoire guyanais et que la découverte de pétrole dans un territoire maritime contesté ait alimenté le conflit depuis 2015, l'intensification de la crise politique interne du Venezuela rend l'intervention militaire hautement improbable. L'augmentation des flux migratoires en provenance du Venezuela entraînera probablement une augmentation des patrouilles militaires guyaniennes à la frontière ; toutefois, il est peu probable que cela augmente sensiblement les risques de guerre entre États.

Last update: novembre 2, 2018

Stabilité sociale

Elevated

La polarisation politique augmente le risque de troubles violents en fonction des ethnies. Des manifestations et des marches industrielles sont probables dans les secteurs de l'agriculture - en particulier du sucre - et de l'éducation, coordonnées par les syndicats. Il y a très occasionnellement des protestations de la part des travailleurs du secteur de l'énergie et des mines, comme ce fut le cas à Linden en 2012 lorsque le gouvernement a augmenté les prix de l'électricité. La perception en 2017 de la TVA sur un large éventail de biens et de services a également été une source de protestations. Des manifestations perturbatrices contre les entreprises minières et forestières dans les régions de l'intérieur du Guyana sont probables.

Last update: novembre 2, 2018

Risques pour la santé

Severe

Un certificat de vaccination antiamarile est exigé à l'entrée du pays pour les voyageurs (âgés de plus d'un an) en provenance d'une zone endémique.

Systématiquement

Fièvre jaune : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an.

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Fièvre typhoïde : si le séjour doit se dérouler dans des conditions d'hygiène précaires (pour les enfants : à partir de l'âge de deux ans).

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Méningite à méningocoques : pour des séjours prolongés, ou en cas de contact étroit avec la population locale en période et en   zone d'épidémie (pour les enfants : à  partir de l'âge de 2 ans).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Paludisme : chimioprophylaxie conseillée contre le paludisme : méfloquine (nom commercial : Lariam) ou doxycycline (nom commercial : Doxypalu).

Last update: novembre 27, 2013

Risques naturels

Very high

Le pays est sujet aux pluies torrentielles susceptibles de causer des inondations dans les régions côtières. La saison des pluies s'étend de décembre-janvier à mai-juin ; d'importantes précipitations peuvent être observées toute l'année.

Si le Guyana est rarement touché par des ouragans, le pays peut être affecté par des systèmes de tempêtes pendant la saison des ouragans dans l'Atlantique, qui s'étale du 1er juin au 30 novembre.

Last update: février 13, 2018

Transport

Elevated

Les principales routes côtières sont pavées mais le réseau routier dans son ensemble est discontinu. Certaines rivières ne sont pas traversées par des ponts, obligeant ainsi les voyageurs à prendre le bateau. Des services de ferry relient la Guyane au Suriname voisin. Il n'existe aucun réseau de chemin de fer. L'intérieur du pays est accessible principalement par avion ou bateau. Pour plus d'informations sur l'état des infrastructures de transport, merci de consulter : http://www.ndsguyana.org/Frames/chapter8.htm. Le Guyana connait un taux élevé d'accidents de la route, du fait des mauvaises habitudes de conduite, de la non-application du code de la route et du mauvais état des axes routiers.

Pour des raisons de sécurité, il est déconseillé d'emprunter les transports en commun ; des services de taxi peuvent être utilisés si ceux-ci sont proposés par des grands hôtels et par des offices de tourisme.

Il y a peu d'infrastructure de tourisme dans le pays ainsi qu'un faible nombre d'hôtels dans la capitale.

De courtes coupures de courant surviennent régulièrement.

Last update: février 13, 2018

Informations pratiques

Climat

Le climat est chaud et humide avec un taux d'humidité proche de 100%. Les températures varient peu durant l'année. Les jours sont plus chauds loin des côtes et les nuits plus fraîches (14°C). Il pleut plus dans le nord (côtes) qu'au sud (savane). La saison des pluies s'étend de mai à juillet sur les côtes et jusqu'en septembre vers l'intérieur ; il y a une seconde saison des pluies sur les côtes, entre novembre et janvier.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 592
Police: 911 ou 225 6411
Pompiers: 912
Ambulances: 913

Electricité

Voltage: 240 V ~ 60 Hz

Prises:

Last update: décembre 9, 2013