Retour

Rapports de pays

Guyane française Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

La Guyane française (262 500 habitants), plus grand département français, est située en Amérique du sud à 7000 km de Paris. Il est de bon ton pour le voyageur à destination de ce DOM de préparer son déplacement, eu égard notamment à un contexte politique et social printanier sensible.

CRIMINALITÉ

La volumétrie des crimes violents et non violents, bien qu'inférieure à celle des pays voisins d'Amérique Latine, reste très élevée au regard des standards de la France métropolitaine (la Guyane française est le département le plus violent de France). Les villes de Cayenne, Kourou, Matoury et Saint-Laurent-du-Maroni sont particulièrement concernées. A Cayenne, il est conseillé d'éviter les plages et les criques de nuit.

Le taux d'homicides est en légère hausse depuis 2012 ; 42 homicides ont été commis en 2016 (38 cas en 2015). Le nombre des agressions a pareillement augmenté (1694 cas signalés en 2014 ; 2338 en 2016).  

Le département, avec les départements français de Martinique et de Guadeloupe, constitue un point majeur de transit pour les drogues d'Amérique du Sud en route vers l'Europe. Les arrestations de trafiquants de cocaïne a plus que doublé en deux ans (283 en 2014 ; 371 en 2016).

RISQUES NATURELS

Pour ce qui est des conditions météorologiques locales, la saison des pluies s'étend de décembre à juillet. Des inondations se produisent durant cette période et affectent les déplacements par voie terrestre.

La saison des tornades de l'Atlantique Nord dure du 1er juin au 30 novembre. Alors que les tornades et les tempêtes tropicales touchent rarement la Guyane française directement, les tempêtes peuvent apporter des pluies torrentielles et des vents associés à des inondations ainsi que des dommages matériels dans la région.

POLITIQUE

Les résidents de la Guyane participent aux divers scrutins organisés par la France métropolitaine.

RISQUE SOCIAL

Des manifestations et des grèves sont courantes en Guyane ;  un sentiment d'éloignement et de désintérêt de la métropole est partagé par une grande partie de la population. Le PIB par habitant dans ce département d'Outre-mer est inférieur de moitié à celui de la métropole, avec des coûts de la vie plus élevés, la région dépendant de ses importations pour tout ou partie de sa vie quotidienne. Le taux de chômage est élevé, touchant près de 20% de la population active (deux fois plus que le taux national).

Une série de contestations entamées mi-mars 2017 a débouché sur une grève illimitée le 27 mars, donnant lieu à une pénurie d'essence, la fermeture des administrations et des écoles, à la paralysie partielle de l'aéroport international Félix Eboué de Cayenne (CAY), à l'établissement de barrage routiers sur les axes, sur les autoroutes et les routes conduisant aux voisins le Suriname et le Brésil, et à pléthore de manifestations à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni. 

L'agitation a coïncidé avec la campagne présidentielle des élections de 2017.

DIVERS

En tant que département français, la Guyane fait partie de l'Union Européenne. La langue officielle est le français et la monnaie locale l'euro.

Les mêmes critères d'entrée (visa, etc.) en France s'appliquent aussi en Guyane française, avec l'exception que les visiteurs âgés de plus d'un an doivent présenter une preuve de vaccination contre la fièvre jaune en entrant dans le pays. 

SANTÉ

Les voyageurs non français sont encouragés à souscrire à une assurance médicale avant leur départ vers la Guyane.

La qualité de l'eau courante varie selon les régions. Bien que l'eau soit potable dans les grandes villes et les zones côtières, il est recommandé de ne boire que de l'eau en bouteille dans les plus petites communes et les zones isolées. Aucune précaution particulière n'est nécessaire pour l'alimentation.

Il existe un certain nombre de maladies liées aux piqûres de moustiques ; la volumétrie des cas recensés augmente durant et après la saison des pluies (décembre à juillet), les eaux stagnantes favorisant la prolifération des moustiques.

Le paludisme peut être présent tout l'année dans les municipalités bordant le Brésil et le Suriname. Dans le reste du département, le risque est faible ou négligeable. Il n'y a aucun risque à Cayenne ou dans les îles du Diable. Il y a un risque élevé de contracter le virus Zika, détecté pour la première fois en Guyane française en décembre 2015. Bien que le virus soit relativement bénin (et asymptomatique dans 80% des cas), les liens entre le virus Zika et les malformations de naissance ont été établis. La maladie est également transmissible lors de rapports sexuels non-protégés. La dengue est présente ; 500 cas probables ou confirmés ont été signalés en 2016. La chikungunya est également présente (une centaine de cas  en 2016). Depuis avril 2016, la fièvre jaune n'est plus présente en Guyane française ; mais perdure au Brésil, où une épidémie majeure est en cours.

La rage est présente. La principale ligne de défense contre la rage est d'éviter le contact avec les animaux domestiques et sauvages (morsures, griffures et coups de langues). Si vous êtes mordus ou griffés, consultez un médecin aussi tôt que possible. 

A noter que la Guyane est le département français présentant le taux d'infection le plus élevé pour le VIH-sida (1 % de la population serait séropositive).

Climat

La saison des pluies s'étend de janvier à juin, avec un pic en mai et un mois de mars généralement sec. Les chaleurs sont plus fortes en forêt que sur le littoral ; cepandant, les nuits y sont plus fraîches. L'humidité est importante sur tout le territoire ; la température est constante (28°C).

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 594 Police: 112 Pompiers: 112 Ambulances: 112

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises: