Retour

Rapports de pays

Hongrie Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

La plupart des déplacements et séjours dans ce petit pays d’Europe centrale (9,9 millions d’habitants) se déroulent dans des conditions de sécurité et de confort satisfaisantes.

CRIMINALITÉ

Ce panorama adéquat ne dispense pas d’une certaine vigilance ; ainsi, le risque criminel est à prendre en considération, la criminalité contre les personnes restant certes rare ; celle contre les biens est en plein essor et peut compromettre la réussite de votre séjour.

La Hongrie est confrontée à une criminalité mafieuse et liée au crime organisé. Les étrangers sont particulièrement ciblés en raison de leur richesse supposée, tout particulièrement à Budapest. Le ministère des Affaires étrangères américain estime que le nombre d’actes de pickpocketing, particulièrement dans le train reliant Budapest à Vienne, a augmenté. Il recommande également aux voyageurs d’être vigilants et attentifs, notamment dans les gares, dans les lieux touristiques fréquentés, dans les bus, tramways et métros.

Il est recommandé d'éviter la fréquentation de tous les bars et restaurants de la rue Vaci utca ainsi que les établissements suivants : Aphrodite, The Black and White Club (sur Galamb utca), ClubDistrict VI, Muskatli Espresso, Nirvana, Sweet Milk, Fortuna Varoskozpont, Tropical Bar, Pigali Cabaret, Piccolo, Table Dance, Lola, Calligula, Bar Dolce Vita, Crazy Horse, Ecstasy Club, Grand Boulevard, Showgirls Nightclub, Tiamo Nightclub, Torony Eatery, Captain Jacks et Zug-Love.

Les cambriolages sont également de plus en plus courants, de même que les vols de véhicules, surtout à Budapest.

Les autorités hongroises encouragent les visiteurs étrangers à signaler les actes criminels dont ils ont été victimes sur un service téléphonique multilingue (accessible 24 heures sur 24 ; n° 1-438-8080 entre 8 h et 20 h ; 06-30-30-30-600 en dehors de ces heures).

RISQUE SOCIAL

Si le risque social reste modéré à l'échelle du pays, il ne doit pas être négligé dans la capitale où sont organisées de nombreuses manifestations, dégénérant parfois violemment, notamment à proximité du Parlement et de la place des Héros. Évitez tous les rassemblements et manifestations, surtout si elles sont menées par des groupes d'extrême-droite (reconnaissables à leur drapeau rouge et blanc à rayures) ; la police n'hésite pas à se confronter violemment aux manifestants.

POLITIQUE

Les prochaines élections législatives seront organisées le 8 avril 2018.

CRISE DES MIGRANTS

En 2015, le pays est devenu malgré lui un lieu de transit pour les dizaines de milliers de réfugiés arrivant de Grèce (en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique) via les Balkans et se dirigeant cahin-caha vers divers autres pays européens. En septembre 2015, les autorités hongroises ont dû fermer la gare de Budapest-Keleti en raison d’un important afflux de réfugiés tentant de monter dans des trains à destination de l’Autriche. Le trafic ferroviaire fut interrompu une semaine. De nouvelles restrictions d’entrée sur le territoire ou des fermetures de frontières pourraient être adoptées sans préavis.

DIVERS

La Hongrie appartient à l’Union Européenne et de l’espace Schengen exemptant ses membres de visas et de contrôles aux frontières. Le pays n’a pas adopté l’Euro comme devise nationale (Forint hongrois).

Climat

La Hongrie bénéficie d'un climat continental modéré.

Les hivers sont rigoureux et enneigés ; les étés, longs et orageux, peuvent être très chauds. Il pleut beaucoup en février et mars.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 36 Police: 107 ou 112 Police touristique: 438 80 80 Pompiers: 105 ou 112 Ambulances: 104 ou 311 16 66 ou 112

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Plus