Retour

Rapports de pays

Islande Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

L'Islande a accès au marché unique de l'UE grâce à son adhésion à l'Espace économique européen. La demande d'adhésion du pays à l'UE, présentée à la suite de l'effondrement financier et bancaire de 2008-09, a été suspendue et il est peu probable qu'elle reprenne sans un référendum préalable sur son adhésion. Une série de scandales ont déclenché deux élections éclair en 12 mois, le dernier vote non concluant ayant eu lieu en octobre 2017. Les négociations de la coalition ont finalement abouti à la formation d'une large coalition tripartite gauche-droite sous la houlette du premier ministre du parti gauche-vert. Parmi les priorités politiques figurent le maintien de la stabilité économique et le développement des infrastructures de l'île.Les derniers contrôles des sorties de capitaux, en place depuis la crise bancaire de 2008, ont été totalement levés par le gouvernement sortant en 2017.Le PIB a progressé de 4.6 % l'an dernier, confirmant ainsi sa performance en 2017. L'économie islandaise a maintenant progressé pour la huitième année consécutive et la production est supérieure de 34 % à son niveau de 2010. La vigueur de l'activité dans le secteur du tourisme a contribué à stimuler la croissance, bien que les exportations de services se soient fortement contractées au cours des trois derniers mois de l'année.On s'attend à un ralentissement progressif de l'activité. En particulier, la contribution du secteur du tourisme devrait s'atténuer, car les taux de croissance élevés enregistrés ces dernières années ne sont pas durables.
Last update: mai 11, 2019

Perspectives opérationnelles

L'Islande accueille les investissements étrangers, mais avec des restrictions telles que des plafonds d'investissement dans certains secteurs stratégiques. L'abondance de l'énergie géothermique du pays offre des attributs uniques tels que des prix de l'énergie bon marché. La main-d'œuvre est flexible, qualifiée, productive et fortement syndiquée, les conventions collectives salariales étant la norme. Les syndicats sont apolitiques et décentralisés et ont tendance à donner la priorité aux négociations plutôt qu'aux grèves. L'insatisfaction augmente cependant en raison de l'inégalité salariale croissante, en particulier entre les élus et le reste de la société. Cette situation accroît le risque d'action syndicale. Les risques de grève des travailleurs sont particulièrement élevés dans les industries minières et de la pêche. La corruption est considérée comme un risque faible.

Last update: juin 13, 2019

Terrorisme

Low

Les risques terroristes sont négligeables. Il y a peu de cibles très en vue à part une station radar de l'OTAN, et aucun groupe armé non étatique connu n'opère dans le pays. La forme la plus probable d'attaques serait une attaque par balles par un seul acteur djihadiste radicalisé contre des biens étatiques ou juifs, ou une attaque similaire contre des biens ou des individus musulmans par des individus d'extrême droite. Toutefois, les deux scénarios sont globalement peu probables. Depuis octobre 2015, l'Islande est signataire de la Convention du Conseil de l'Europe pour la prévention du terrorisme concernant les combattants terroristes étrangers.

Last update: juin 21, 2019

Criminalité

Les taux de criminalité en Islande sont très faibles par rapport aux normes internationales. Les crimes violents sont presque inexistants, un seul homicide ayant été signalé en 2018, malgré un taux élevé de possession d'armes à feu. La criminalité organisée est relativement mineure et le plus souvent perpétrée par des réseaux et des bandes de motards d'Europe de l'Est. La petite délinquance est surtout concentrée dans la capitale, Reykjavik. Les enquêtes et les poursuites en matière de criminalité financière ont connu une croissance exponentielle depuis l'effondrement du secteur financier et bancaire en 2008-2009, lorsqu'un bureau spécial du procureur a été créé, dont les attributions et les ressources ont été élargies depuis.

Last update: juin 28, 2019

Risques de guerre

L'Islande est confrontée à des risques négligeables de guerre interétatique ou civile, bien qu'elle occupe une position géostratégique clé en cas de tensions mondiales futures. Bien qu'elle soit membre de l'OTAN, l'Islande n'a pas d'armée permanente, bien qu'elle maintienne une garde côtière et des défenses aériennes. Les pays de l'OTAN déploient périodiquement des avions de combat en rotation pour patrouiller l'espace aérien islandais. L'Islande conteste la propriété de Rockall Island et des réserves pétrolières environnantes avec le Royaume-Uni, l'Irlande et le Danemark. Toutefois, tout différend est susceptible d'être réglé au niveau diplomatique et reste extrêmement improbable de déboucher sur un conflit militaire.

Last update: juin 13, 2019

Stabilité sociale

Low

L'Islande est un État globalement stable. Le grand public n'est guère favorable à un " comportement antisocial " perçu comme tel, ce qui limite l'incidence de l'activisme perturbateur. Les manifestations politiques et environnementales ont tendance à être pacifiques, à avoir pour but de sensibiliser l'opinion aux questions pertinentes et à se concentrer à l'extérieur des bureaux du gouvernement à Reykjavík plutôt que d'avoir pour but de perturber ou de nuire aux activités des entreprises. Les manifestations politiques sont devenues plus régulières à la suite des manifestations qui ont suivi l'effondrement financier et bancaire du pays en 2008-09. Les pratiques de corruption perçues resteront aussi un déclencheur probable de protestations.

Last update: juin 13, 2019

Risques pour la santé

Elevated

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Systématiquement

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Very high

L'importante activité volcanique de l'île -abritant une centaine de volcans - présente d'importants risques d'éruption volcanique, ce qui n'est pas sans conséquence sur la navigation aérienne, tout particulièrement dans la partie sud du pays. Au printemps 2010, l'éruption du volcan Eyjafjöll et les projections de cendres en altitude avaient bouleversé, des jours durant, une partie du trafic aérien européen. Le 31 août 2014, pour la troisième fois en une semaine, une interdiction temporaire de trafic aérien avait été décrétée au-dessus du volcan Bardarbunga (le plus important du pays) après une nouvelle éruption de ce volcan sous-glaciaire. L'Hekla - un volcan situé au sud de l'Islande - bien qu'éteint depuis 16 ans, a connu des niveaux de pression croissants en juillet 2016 ; les géophysiciens ont dès lors déconseillé à tout individu de s'aventurer dans la région, en ce que le volcan pourrait rentrer en éruption à tout moment. Plus d'informations sur l'activité sismique, et sur les conséquences des éruptions volcaniques, sont disponibles sur les sites internet du Bureau Météorologique Islandais, de l'Agence de Protection Civile Islandaise, de l'Administration des Routes et des Littoraux Islandais, de l'Institut des Sciences de la Terre, et du Centre d'Avis en Cendres Volcaniques britannique.

Les conditions météorologiques parfois extrêmes, le risque sismique ainsi que l'isolement et l'absence d'infrastructures d'accueil dans certaines zones pousseront à la prudence les amateurs de randonnée et d'excursion en véhicules tous terrains. Les tempêtes et les inondations sont fréquentes. Pour obtenir des mises à jour en direct des conditions de fonctionnement des transports en commun, et de l'état des routes, veuillez consulter les sites internet de l'Administration des Routes et des Littoraux Islandais et de Safe Travel.

Pendant l'été, de sévères conditions météorologiques affligent l'île : de brusques baisses de température, de violentes bourrasques et des inondations subites, sont à anticiper.

Last update: avril 5, 2019

Transport

Low

Des vols intérieurs desservent quotidiennement les principales villes islandaises.

Le voyageur étranger notera encore que l'Islande ne possède pas de réseau ferroviaire et, en dehors de Reykjavik et de quelques localités voisines, les villes ne sont pas dotées de services d'autobus. Cependant, tout le pays est desservi par des traversiers et des autocars interurbains.

Bien qu'un réseau d'autoroute relativement moderne relie les principaux centres urbains, les routes secondaires sont très limitées, et bien souvent non goudronnées. Le risque majeur dans les zones isolées est lié à l'absence de services d'urgence, et à la présence inattendue d'animaux sauvages sur les voies.

Le réseau de routes islandaises qui fait le tour de l'île n'est qu'à 25% goudronné, et n'est ouvert dans son intégralité que d'avril à septembre. De plus petites pistes sont ouvertes de mai/juin à la fin de l'été ; en fonction de l'importance des chutes de neige, elles peuvent rester ouvertes jusqu'à août. Ces pistes ne sont utilisables que par des véhicules tout terrain. Les véhicules touristiques et berlines sont interdits.

Les panneaux indicateurs sont rares, et écrits en islandais ; il est conseillé de préparer son voyage en amont, tout particulièrement lorsque l'on prévoit de voyager seul. Traverser des cours d'eau en voiture ou à pied ne doit être fait qu'avec les plus grandes précautions.

Les conditions climatiques peuvent être extrêmes. Voyager dans les Hautes Terres est déconseillé pendant l'hiver (octobre-avril) et en cas de conditions météorologiques difficiles en raison du vent et de la neige sur les routes. Des véhicules capables de faire du hors-piste sont nécessaires pour tout voyage dans une zone isolée, et ce uniquement sous la supervision de guides expérimentés. Des pneus-neige (non-nécessairement cloutés) sont obligatoires de novembre à avril ; ces dates peuvent changer d'année en année.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

L'été, les températures sont assez douces et il fait jour très tardivement (de fin mai à mi-août). Fin juin, le soleil se couche à minuit et se lève à 3h du matin. On rencontre des aurores boréales à partir de fin août. En hiver, la nuit est très longue et les températures sont fraîches. Le temps est humide toute l'année et change plusieurs fois par jour. Novembre, décembre et janvier sont les mois les plus sombres de l'année.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 354
Police: 112
Pompiers: 112
Ambulances: 112

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019