Retour

Rapports de pays

Israël Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Après une troisième élection générale peu concluante le 2 mars 2020, après deux en 2019, le Premier ministre Binyamin Netanyahu a conclu un accord de gouvernement d'union avec son principal rival Benny Gantz le 20 avril, poussé par l'impératif de répondre à la crise COVID-19. Cet accord devrait permettre à M. Nétanyahou de ne pas être poursuivi pour corruption. L'accord gouvernemental prévoit le 15 août comme date limite pour l'adoption d'un budget de deux ans. Dans le cas contraire, le gouvernement sera démis de ses fonctions et de nouvelles élections seront organisées. Nétanyahou plaide pour un budget d'un an et il est peu probable que Gantz accepte. Un budget qui n'augmente pas le soutien financier aux personnes touchées par les fermetures de COVID-19 entraînerait des protestations généralisées, exigeant la démission du gouvernement. Netanyahu et Gantz se sont tous deux engagés à annexer des territoires de Cisjordanie après les élections. Une telle décision déclencherait probablement une nouvelle vague d'attaques à faible capacité à Jérusalem et en Cisjordanie et mettrait en péril l'accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas depuis mai 2019. La volonté israélienne d'utiliser une force importante contre le Hezbollah et les groupes armés iraniens non étatiques alliés dans le sud de la Syrie présente un risque très élevé d'escalade soudaine vers un conflit plus large impliquant non seulement la Syrie, mais aussi le Liban. Une guerre avec le Hezbollah présenterait un risque très élevé de dommages graves aux infrastructures civiles dans le nord d'Israël. L'escalade régionale entre les États-Unis et l'Iran ne risque de déborder sur l'axe Israël-Hezbollah qu'en cas de frappes américaines sur l'Iran.Le PIB réel devrait se contracter de 4,9 % en 2020 en raison des restrictions liées à la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19), avant de rebondir de 5,2 % en 2021. L'économie diversifiée d'Israël sera relativement résistante, car ses solides secteurs pharmaceutique et informatique seront très sollicités en raison de la pandémie. L'inflation des prix à la consommation est devenue négative en avril et devrait rester déflationniste, avec une moyenne de -0,6 % en 2020 et de 0,5 % en 2021.
Last update: juillet 15, 2020

Perspectives opérationnelles

L'environnement opérationnel d'Israël est favorable aux affaires, avec peu de restrictions sur les investissements étrangers, mais le fardeau réglementaire est un obstacle constant avec de longues procédures d'enregistrement des entreprises et d'approbation des permis de construire. L'infrastructure des transports et des communications est avancée et le marché du travail est hautement qualifié mais fortement syndiqué. La corruption est probablement présente dans les marchés publics, mais elle n'est pas institutionnelle. Le système judiciaire est largement exempt d'influence extérieure - y compris politique - dans les litiges, mais l'exécution des contrats peut souvent prendre des années. Les entreprises opérant dans les colonies israéliennes des territoires palestiniens occupés risquent d'être confrontées à un boycott de l'UE.

Last update: juin 17, 2020

Terrorisme

Very high

Il existe un risque élevé d'attaques non coordonnées et de faible capacité à Jérusalem et en Cisjordanie, impliquant principalement des Palestiniens ou des Arabes israéliens conduisant des véhicules dans des foules de piétons ou perpétrant des tirs et des attaques au couteau visant le personnel des FDI et des civils. La nature non coordonnée de ces attaques les rend difficiles à prévenir pour les forces de sécurité. Il existe un risque élevé que des cellules islamistes de Cisjordanie complotent des attaques sophistiquées sur des cibles civiles en Israël, mais le risque d'attentats suicides et d'attaques aux engins explosifs improvisés est atténué par le contrôle étroit exercé par les FDI sur l'accès à la Cisjordanie et à la bande de Gaza et par le vaste réseau d'informateurs.

Last update: juin 17, 2020

Criminalité

Israël a toujours eu un taux de criminalité modéré, principalement caractérisé par des larcins de faible niveau, bien que le taux de meurtres ait augmenté depuis les années 1990. Les taux de meurtres et autres crimes violents sont disproportionnellement élevés parmi la population arabe d'Israël, l'un des groupes socio-économiques traditionnellement les plus faibles.

Last update: juin 17, 2020

Risques de guerre

Israël a démontré sa volonté de recourir à la force militaire et de risquer une guerre avec les pays voisins. La "ligne rouge" d'Israël en Syrie vise à empêcher les forces iraniennes et les groupes armés non étatiques alliés d'établir une présence permanente près du Golan occupé par Israël. Tout conflit limité impliquant des opérations israéliennes contre les forces iraniennes et du Hezbollah en Syrie comporte un risque très élevé de débordement au Liban, bien que ni Israël ni le Hezbollah ne cherchent actuellement à mener une telle guerre. Les infrastructures civiles du nord d'Israël risqueraient d'être gravement endommagées par des projectiles tirés depuis la Syrie et le Liban. Le Premier ministre Netanyahu a montré sa volonté d'éviter une escalade militaire à Gaza.

Last update: juin 17, 2020

Stabilité sociale

High

Des protestations violentes sont très probables de la part des Palestiniens autour de la frontière de Gaza et, dans une moindre mesure, de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. Toute tentative d'un gouvernement dirigé par Netanyahu d'annexer des parties de la Cisjordanie serait très probablement à l'origine de violentes protestations. Les manifestants jetteront probablement des pierres et des bombes à essence, les forces de sécurité israéliennes répondant par des gaz lacrymogènes et, moins fréquemment, par des tirs réels. Les conflits du travail sont fréquents dans tout Israël, avec de courtes grèves qui touchent très probablement les ports et les aéroports.

Last update: juin 17, 2020

Risques pour la santé

Elevated

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Fièvre typhoïde : si le séjour doit se dérouler dans des conditions d'hygiène précaires (pour les enfants : à partir de l'âge de deux ans).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Elevated

La vallée du Jourdain constitue la partie nord de la vallée du grand rift, frontière des plaques tectoniques entre l'Afrique et l'Asie ; il s'agit d'une région sismique. Le dernier séisme enregistré remonte à mai 2014 (magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter). Le risque de séisme est avéré. Il est conseillé de vous familiariser avec les consignes de sécurité en cas de séisme.

Durant l'hiver, les inondations sont fréquentes, surtout dans la région de Negev (sud).

Des tempêtes de poussière ou de sable surviennent à l'occasion, réduisant la visibilité, perturbant le trafic aérien et causant des désagréments aux personnes sensibles.

Last update: avril 5, 2019

Transport

High

L'aéroport international Ben Gourion de Tel Aviv est le principal aéroport du pays. Des liaisons intérieures sont assurées par les compagnies Arkia et Israir. Pour des raisons de sécurité, les voyageurs peuvent faire l'objet de contrôles prolongés à leur arrivée à l'aéroport Ben Gourion. Dans ce cas, obtempérez et faites preuve de patience.

Il est possible d'entrer en Israël depuis la Jordanie. Il existe plusieurs points de passage : Nahar Hayarden / Sheikh Hussein situé près de Beit Shean, au nord d'Israël, celui du pont Allenby / King Hussein (fermé pour le Shabbat) qui se trouve près de Jéricho en Cisjordanie, et le point de passage dit « de Yitzhak Rabin » / Wadi Araba situé quant à lui près d'Eilat dans le sud du pays. On notera toutefois que l'entrée sur le territoire israélien peut être restreinte voire interdit à certaines personnes ou en cas de dégradation de la situation sécuritaire.

Le réseau routier est très dense et en bon état, mais la circulation peut être dangereuse en raison des comportements à risque de certains conducteurs.

Si le voyageur est amené à se déplacer en Cisjordanie, il conviendra de redoubler de prudence sur les routes, en raison de la conduite dangereuse des automobilistes et de prévoir d'avantage de temps lors des trajets en raison de multiples checkpoints qui peuvent jalonner les grandes routes, notamment près de Ramallah, Hébron, Bethlehem et Naplouse. Des taxis collectifs appelés « service » constituent le seul moyen de transport en commun de ces territoires.

Le réseau ferroviaire relie les villes de Nahariyya, Haïfa, Tel-Aviv et Beer-Sheva, ou encore Jérusalem à Tel-Aviv.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Les hivers sont généralement doux et les étés chauds et humides. Il peut pleuvoir entre les mois de novembre et de mars, voire même jusqu'en mai.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 972
Police: 100
Pompiers: 102
Ambulances: 101

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019