Retour

Rapports de pays

Italie Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Le contexte économique et financier italien reste délicat. Une situation qui a débouché sur une forte mobilisation sociale ces dernières années.

TERRORISME

Les forces de sécurité sont préoccupées par le nombre croissant de ressortissants italiens partis combattre dans les rangs du groupe djihadiste « État Islamique » (EI) en Irak et en Syrie (plusieurs dizaines de personnes). La crainte de voir ces ressortissants revenir en Italie pour y perpétrer des attaques est avérée. Toutefois, l'Italie n'a pas connu d'attaque terroriste majeure ces trois dernières décennies. Bien que le risque d'une attaque reste présent, l'EI semble à ce jour cibler prioritairement des pays ayant des populations plus exposées au risque de radicalisation tels que la Belgique, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

CRIMINALITÉ

La délinquance et la criminalité s'établissent en Italie à un niveau moyen, similaire à celui observé dans les grands centres urbains européens. Les vols à la tire sont fréquents dans les agglomérations ; la présence de pickpockets dans les quartiers touristiques et sur les sites historiques doit être prise en considération (cf. à Milan, Rome et Naples notamment). Les aires de stationnements et les zones côtières (promenades balnéaires, camping à proximité des plages, etc.) sont particulièrement exposées à des actes de délinquance crapuleuse

Par ailleurs, le risque de fraudes à la carte bancaire est répandu. Ne perdez jamais de vue votre moyen de paiement lors d'une transaction.

Les organisations criminelles - les Camorra, 'Ndrangheta, Cosa Nostra et autre Sacra Corona Unita sont actives et des plus influentes dans le nord et le sud.

RISQUES NATURELS

L'Italie est très exposée au risque sismique, subissant régulièrement des tremblements de terre. En août 2016, un séisme de magnitude 6,2 sur l'échelle de Richter survient à proximité de la ville d'Amatrice (100 km au nord-est de Rome, dans les Apennins), faisant près de 300 victimes et 400 blessés. Des centaines de répliques ont suivi le tremblement de terre initial. Les régions de l'Umbira, du Lazio et de Marche ont été les plus touchées (cf. villes d'Accumoli, de Posta, d'Arquata del Tronte et d'Amatrice). De nombreux autres tremblements de terre mineurs se sont produits depuis lors.

L'Italie compte une douzaine de volcans, répartis dans trois zones : l'arc volcanique campanien situé sur la baie de Naples, un regroupement de volcans dans le nord-est de la Sicile et autour de l'île de Pantelleria en Méditerranée. Certains volcans actifs représentent un risque particulier pour les populations alentours : le Vésuve (tristement célèbre pour la destruction des deux villes romaines de Pompéi et Herculanum en 79 après Jésus-Christ) bordant la baie de Naples, le Stromboli dans l'archipel des îles Eoliennes au nord de la Sicile et l'Etna, situé à proximité de la ville sicilienne de Catane.

De plus, des avalanches ont souvent lieu dans les massifs alpins ; des inondations violentes sont également signalées dans certaines régions. En juin 2017, de fortes précipitations dans les régions alpines ainsi que dans le sud et la Sicile avaient débouché sur des crues violentes et blessé plusieurs personnes.

Enfin, l'Italie est sujette à d'importants feux de forêts, d'origine criminelle à l'occasion (cf. en Italie méridionale, en Sicile et en Sardaigne), ou provoqués par la chaleur estivale et le temps sec.

RISQUE SOCIAL

Les rassemblements et manifestations par des groupes d'extrême-droite et d'extrême-gauche ont souvent lieu, parfois exacerbés par la crise des migrants, un chômage persistant et une faible croissance des salaires. En outre, les grèves sont très fréquentes, en particulier celles organisées dans le secteur des transports. De telles grèves entraînent des perturbations fréquentes, affectant les transports en commun, les chemins de fer et les aéroports.

Il est conseillé de se tenir à l'écart de toute manifestation en raison de la présence de groupes violents (« casseurs »), dont le but est de discréditer les manifestants en délabrant la voie publique (jets de parpaings, de pierres et de briques, destruction des vitrines, voitures, etc.).

POLITIQUE

Le Premier ministre Paolo Gentiloni a pris ses fonctions en décembre 2016 suite à la démission du Premier ministre Matteo Renzi. Gentiloni est membre du Parti Démocratique (centre gauche). La principale opposition au Parti Démocratique est Forza Italia, parti de l'ancien Premier ministre Silvio Berlusconi ainsi que le Mouvement 5 étoiles (Movimento 5 Stelle) de Beppe Grillo.

Les prochaines élections générales auront lieu le 4 mars 2018.

ÉCONOMIE

Bien que l'Italie ait souffert de la crise économique ces dernières années, les perspectives se sont quelque peu améliorées courant 2017. Troisième économie de la zone Euro, elle a de nouveau renoué avec une croissance  (PIB + 1% du PIB) en 2016. Le chômage, quant à lui, reste très élevé (11,6% de la population active en 2017).

SANTÉ

Les installations médicales et l'environnement sanitaire sont bons. Par précaution, il est cependant recommandé de souscrire, avant son départ, à une assurance couvrant les frais d'hospitalisation à l'étranger et de rapatriement.

La potabilité de l'eau est garantie sur tout le territoire national.

TRANSPORTS

Les grèves des employés des transports (aériens, ferroviaires et urbains) sont fréquentes et peuvent venir perturber les déplacements. Il convient dès lors de se tenir informé d'éventuels mouvements sociaux.

En Italie, les taxis sont généralement de couleur blanche. Vérifiez que la voiture est équipée d'un compteur ; sinon, définissez le prix de la course avant de partir. Des suppléments peuvent parfois être exigés pour des bagages, des services de nuit ou les jours fériés.

La plupart des centres historiques, en particulier dans les villes dans le nord, sont interdits aux voitures. Seuls les piétons et les vélos y ont accès. La plupart des grandes villes disposent de transports publics modernes et efficaces (métro, tramway, bus).

En voiture, il est désormais obligatoire de circuler feux allumés, de jour comme de nuit, sur les routes hors centres urbains. La signalisation manque de rigueur et, dans certains cas, de cohérence, pouvant rendre la circulation difficile.

Les réseaux ferroviaires sont sûrs et les trajets en train confortables pour les déplacements entre les grandes villes.

LÉGISLATION LOCALE

L'Italie est membre de l'Union Européenne et de la zone Euro. Le pays appartient également à l'espace Schengen exemptant ses membres de visas et de contrôle aux frontières.

Climat

Le climat est continental dans le nord, avec des températures élevées en été mais basses en hiver. Le climat est méditerranéen sur les côtes. La température atteint près de 40 °C dans certaines régions.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 39 Police: 112 Pompiers: 115 Ambulances: 118

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises: