Retour

Rapports de pays

Japon Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Yoshihide Suga a été officiellement élu Premier ministre du Japon le 16 septembre, suite à la démission de Shinzō Abe. La continuité des politiques clés est probable, d'autant plus que Suga a conservé de nombreux ministres du cabinet Abe. Le fort soutien dont bénéficie Suga au sein du Parti libéral démocrate (LDP) et l'amélioration de la cote d'approbation du gouvernement par le public dans le cabinet Suga augmentent la probabilité d'élections anticipées, qui doivent avoir lieu avant octobre 2021. Malgré les scandales politiques au sein du LDP et les critiques concernant la gestion par le gouvernement central de la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19), l'opposition reste trop fragmentée pour constituer une menace substantielle pour le LDP avant au moins 2021.Après une forte contraction de la croissance du PIB réel au quatrième trimestre de 2019, une contraction encore plus forte d'environ 5,7 % est probable en 2020 en raison des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et de la baisse des dépenses de consommation provoquées par les mesures de confinement du COVID-19. La reprise de l'activité économique pourrait progressivement stimuler la demande extérieure et intérieure. Toutefois, les pratiques de distanciation sociale liées à la résurgence de nouveaux cas confirmés et à la faiblesse des revenus des ménages empêcheront une reprise de la demande intérieure.Les incertitudes persistantes concernant COVID-19 et les tensions entre la Chine continentale et les États-Unis devraient limiter une reprise de la dépréciation du yen. Les différentiels d'inflation entre les États-Unis et le Japon devraient entraîner une appréciation progressive du yen par rapport au dollar américain.Parmi les défis à relever pour les opérations au Japon figurent un taux d'imposition des sociétés relativement élevé par rapport à ses voisins, une culture commerciale insulaire, des barrières linguistiques et culturelles et une réglementation gouvernementale lourde dans divers secteurs. Par exemple, le Japon a mis en place des règles plus strictes sur les investissements étrangers dans les industries liées à la sécurité nationale en juin. Le problème du vieillissement rapide de la population continuera à exercer une pression sur les finances publiques et à limiter la taille de la main-d'œuvre japonaise pendant au moins les cinq années à venir.
Last update: septembre 26, 2020

Perspectives opérationnelles

Les objectifs de la politique gouvernementale sont de réduire ou de maintenir de faibles niveaux de charge réglementaire pour les entités étrangères. Les coûts opérationnels élevés et l'environnement commercial fermé du Japon constituent des obstacles à l'entrée sur le marché et au bon fonctionnement des entreprises. La main-d'œuvre est relativement coûteuse, mais les grèves sont rares - lorsqu'elles se produisent, généralement dans les secteurs manufacturiers, elles entraînent un ralentissement plutôt qu'un arrêt des activités. Plutôt que de se heurter à des problèmes opérationnels manifestes, les entités étrangères seront probablement confrontées à des réseaux de "keiretsu" entre les entreprises, les fournisseurs et les institutions financières, ainsi qu'à des liens opaques mais omniprésents entre le gouvernement et les entreprises nationales, qui entravent la pénétration du marché. La corruption est faible par rapport à la moyenne régionale, mais des liens de haut niveau entre les hommes politiques et les entreprises subsistent.

Last update: septembre 26, 2020

Terrorisme

Le risque de terrorisme au Japon est très faible. Sa société homogène et ses forces de sécurité nationales efficaces rendent les attaques de groupes militants nationaux très improbables. La situation géographique du Japon (qui rend les voyages coûteux) et le nombre minimal d'immigrants rendent également peu probables les attentats commis par des groupes ou des individus étrangers.

Last update: septembre 26, 2020

Criminalité

Le taux de criminalité au Japon est faible par rapport aux autres pays de l'OCDE. En général, les crimes violents restent rares et il est peu probable que les étrangers soient visés. La petite délinquance est également rare ; le crime le plus susceptible de toucher les visiteurs étrangers serait le harcèlement sexuel, en particulier l'attentat à la pudeur ou les attouchements dans les lieux publics. Une augmentation de la contrebande d'armes en provenance de Chine et de Russie a été signalée, mais les crimes à main armée resteront probablement rares. Les auteurs et les victimes de crimes liés aux armes à feu ont tendance à être affiliés aux syndicats du crime des yakuzas. Les incidents violents occasionnels impliquant des couteaux ou des tirs sont généralement motivés par les doléances des individus et sont peu susceptibles d'affecter les étrangers.

Last update: septembre 26, 2020

Risques de guerre

La guerre reste peu probable, bien que le développement de missiles balistiques et d'armes nucléaires par la Corée du Nord continue de représenter une menace pour la sécurité du Japon. Depuis juillet 2016, de nombreux missiles nord-coréens ont survolé le territoire japonais ou atterri dans sa zone économique exclusive. La fréquence croissante des exercices dans les mers de Chine orientale et méridionale augmente le risque d'escarmouches navales et d'accidents aériens entre la Chine et le Japon à long terme, qui revendiquent tous deux les îles Senkaku/Diaoyu. Toutefois, il est peu probable que ces événements conduisent à une confrontation militaire totale. Le Japon a également des conflits territoriaux avec la Russie et la Corée du Sud, qui présentent un risque relativement moindre d'escalade vers le conflit.

Last update: septembre 26, 2020

Stabilité sociale

Moderate

Les manifestations au Japon sont pacifiques. Néanmoins, celles qui sont déclenchées par des problèmes spécifiques sont susceptibles de se reproduire au moins une fois par an. Principalement à Okinawa, les manifestations contre les bases militaires américaines sont très suivies, avec jusqu'à des centaines de manifestants qui participent à un sit-in devant le camp Schwab depuis juillet 2014. Depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima en mars 2011, un puissant mouvement anti-nucléaire a organisé des manifestations régulières impliquant des milliers de personnes dans le centre de Tokyo. Des protestations contre une révision constitutionnelle des Forces d'autodéfense du Japon sont également probables. Le lobby agricole protestera probablement contre la suppression progressive d'une subvention au riz qui dure depuis 40 ans.

Last update: septembre 26, 2020

Risques pour la santé

Very high

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Encéphalite japonaise : pour des séjours de plus d'un mois en zone rurale et pendant la saison des pluies (pour les enfants : à partir de l'âge d'un an). La vaccination est à pratiquer dans un centre médical sur place.

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Severe

Une situation brutalement remise en cause par le puissant séisme (magnitude 8,9 ; épicentre localisé 300 km au nord-est de Tokyo) du 11 mars 2011 qui ébranla le nord-est de l'archipel, puis par le violent tsunami (vagues jusqu'à 30 mètres de hauteur) qui suivit peu après. De ce double chaos ressort un bilan humain (entre 10 000 et 20 000 victimes) et matériel considérable (destructions d'habitations, d'infrastructures, dans le nord-est), étiré sur 600 km de côtes.

Ajoutant à ce drame une dimension préoccupante, plusieurs installations nucléaires civiles ont été endommagées (fissures ; incendies ; explosions) par le séisme et seraient à l'origine de fuites radioactives atteignant localement un niveau dangereux pour la santé.

Ces événements tragiques ont conduit les autorités nipponnes à prendre, dès le 12 mars 2011, des mesures de sécurité spécifiques (cf. confinement ; limitation des déplacements ; évacuation de plusieurs dizaines de milliers d'individus).

Les déplacements vers la préfecture de Fukushima (périmètre distante de moins de 40 km de la centrale sinistrée ; elle-même située à 300 km de la capitale Tokyo) restent déconseillés.

En temps "normal", la seule véritable faiblesse du Japon réside dans son exposition aux caprices de la nature ; l’archipel nippon, posé sur le « cercle de feu » du Pacifique, souffre d’une exposition aux catastrophes naturelles de tous les instants et de tous les types.

La saison des typhons s’étire de juin à septembre (entre six et dix typhons enregistrés chaque année), les inondations n’étant alors pas rares et souvent de forte intensité.

À l’image du tremblement de terre du 11 mars 2011, les séismes, d’intensité diverses, constituent un risque permanent. Il en va de même pour les tsunamis. Enfin, l’activité volcanique est réelle (le Japon appartient à cinq arcs volcaniques différents).

Last update: avril 5, 2019

Infrastructures

Foreign visitors will be pleased to note that Japan’s medical, hotel, transportation, and tourist infrastructures are all of the highest quality.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Les différences climatiques sont importantes entre les îles du sud (Kyushu, Shikoku) et Hokkaido au nord.

Dans le sud de l'archipel, la saison des pluies s'étend de mi-juin à mi-juillet. L'hiver est très froid dans le nord et à l'ouest, avec des chutes de neige régulières. L'été est pluvieux et humide avec en septembre, l'apparition de typhons (vents violents, pluies diluviennes), principalement dans le sud. Les températures sont plus fraîches à Hokkaido, alors que la côte ouest (Tokyo) et le sud sont moins froids avec des journées très ensoleillées. L'automne et le printemps sont très agréables, les températures sont douces et les pluies sont rares.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 81
Police: 110
Pompiers, Ambulances: 119

Electricité

Voltage: 100 V ~ 50/60 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019