Retour

Rapports de pays

Kazakhstan Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

D’emblée, le voyageur à destination de ce vaste pays (18 millions d'habitants) d’Asie centrale notera que certaines régions sont interdites aux visiteurs étrangers : frontière chinoise (Kulzhat ; Kargos), provinces de Jambyl, Karaganda, Kyzyl-Orda (Baïkonour), Bokeiordinsky et Zhangalinsky.

TERRORISME

Au deuxième semestre 2017, la visite de ce pays aux sous-sols généreux en hydrocarbures emporte pour le visiteur étranger la prise en compte de certains points précis ; ainsi, le 31 octobre 2011, deux explosions d'origine terroriste - dont un attentat-suicide - avaient ciblé la ville d'Atyrau (1500 km au sud-ouest de la capitale Astana).

RISQUE SOCIO-ÉCONOMIQUE

Entre le 16 décembre 2011 et le 5 janvier 2012, suite à des incidents entre travailleurs licenciés et forces de l'ordre (dix morts ; plusieurs dizaines de blessés), les autorités avaient imposé l'état d'urgence et un couvre-feu dans la ville de Zhanaozen (province de Mangystau).

CRIMINALITÉ

Dans un autre registre, la petite criminalité impose de prendre certaines précautions : éviter de se promener seul la nuit, de circuler en taxi non officiel ; ranger dans un même lieu sûr photocopie de son passeport, de sa carte d’identité, de ses cartes de crédit, billets d’avion, argent ; être prudent lors des entrées et sorties du domicile, au sortir d’une soirée ou d’un bar, tard dans la nuit, en changeant de l’argent dans les petits kiosques et dans les lieux publics ou fréquentés par les Occidentaux ; toujours garder un œil sur sa boisson et ne pas accepter de nourriture ou de boisson de la part d’un étranger.

POLITIQUE

Critiquer le régime ou pis encore, l’autorité du Président Nazarbaïev (en poste depuis l’indépendance du pays, soit un quart de siècle…), peut entrainer des conséquences regrettables (cf. emprisonnement), y compris pour le voyageur étranger. À noter à ce propos que l’état de santé du chef de l’État (76 ans) – lequel reçut la visite officielle de son homologue français en décembre 2014 - fait peser quelques incertitudes sur la stabilité politique intérieure, du fait de possibles contentieux et rivalités susceptibles de se développer en cas de succession précipitée (cf. décès).

Le 26 avril 2015, les élections présidentielles ont été organisées ; ces dernières ont sans surprise accouché d’un résultat conforme aux attentes du chef de l’État sortant (réélu avec près de 98% des suffrages exprimés…). Les prochains rendez-vous politiques nationaux auront lieu en avril 2020 (élections présidentielles).

RISQUES NATURELS

Considérées en état de « désastre écologique », les régions frontalières chinoises et la zone au sud de Koursatov et de Semipalatinsk, irradiées lors d’expériences atomiques soviétiques, doivent à tout prix être évitées par le visiteur.

Le Kazakhstan est situé dans une zone d'activité sismique importante : en mai 2003, un séisme de magnitude 6.5 avait secoué Djamboul (sud) et fait 36 000 sans-abris.

SANTÉ

Les installations hospitalières sont rares et la qualité des soins sujette à caution.

Il est déconseillé de consommer l’eau du robinet.

TRANSPORTS

Le visiteur étranger notera, avant de s’envoler vers cette destination d’Asie centrale que les installations touristiques y sont extrêmement limitées, surtout à l'extérieur d'Almaty et d'Astana. L’hiver, eu égard au climat rigoureux, le trafic aérien est fréquemment l’objet de retards et d’annulations sans préavis.

Il est intéressant de relever que les autorités de ce pays ex-soviétique grand comme l'Europe de l'Ouest exhortent la population à voyager en avion plutôt que d'emprunter la route… Or, de nombreuses compagnies aériennes opérant dans le pays sont inscrites sur la "liste noire'' de l'Union Européenne…

DIVERS

État laïc où les pratiques et croyances de l'islam sont fidèlement observées (zones rurales notamment), le Kazakhstan invite les visiteurs étrangers à s'habiller et de se comporter socialement avec bon sens et discrétion, à respecter les valeurs religieuses locales.

À compter du 1er janvier 2017, les ressortissants français munis de leur passeport en cours de validité sont exemptés de visa pour tout séjour au Kazakhstan d'une durée inférieure à un mois (les dépassements de séjour sont sévèrement sanctionnés).

Ainsi que le précisent les autorités françaises, un séjour dont la durée varie de 31 jours à 90 jours requiert la délivrance d'un visa (d'une durée de 90 jours) sur justification d'une invitation ou d'un contrat de travail et d'un passeport d'une validité minimale de six mois.

Climat

Le climat est continental ; l'été est très chaud (35° à 40°C) et les nuits sont douces (20°C). L'hiver est très froid (-10°C), même dans le désert. Le climat est globalement sec, avec de faibles précipitations dans le désert et des pluies plus importantes en montagne. De violents orages se produisent dans les steppes. L'automne et le printemps sont les deux saisons les plus agréables.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 7 Police criminelle: 02 Pompiers: 01 Ambulances: 03

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises: