Retour

Rapports de pays

Malaisie Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

La majorité des déplacements et séjours à destination de la Malaisie (32 millions d'habitants), pays du sud-est asiatique réputé pour le dynamisme de son économie (croissance moyenne annuelle du PIB +5% ces trois dernières années), se déroulent généralement dans des conditions de confort et de calme satisfaisantes. Une équation expliquant notamment le fait que ce pays constitue une des douze premières destinations touristiques mondiales ces dernières années (27 millions de visiteurs annuels en 2016).

SÉCURITÉ

Le voyageur étranger notera que selon les autorités consulaires, les voyages sont formellement déconseillés dans la partie orientale de l'État de Sabah, sur l'île de Bornéo. Il est recommandé d'éviter les régions au large de la côte sud-est du Sabah, telles les îles de Sipadan et Langkayan, où le groupe terroriste philippin Abu Sayyaf a par le passé kidnappé des ressortissants étrangers.

Les autorités françaises rappellent à leurs ressortissants que les forces de sécurité malaisiennes ont ''procédé, depuis 2013, à plus de 250 arrestations d'individus impliqués dans des activités terroristes (en lien avec Daech - État Islamique) dont certains planifiaient des attentats contre des lieux fréquentés par des Occidentaux dans la capitale''. Le 8 juin 2016, l'organisation djihadiste évoquée ci-dessus perpétrait un attentat (contre une discothèque) à Puchong (État de Selangor), faisant une dizaine de blessés.

Cette menace terroriste avérée est prise en compte par les autorités et les services de sécurité, ces derniers étant placés en état d'alerte depuis janvier 2016.

On relève de régulières actions de piraterie au large des côtes, ainsi que dans le détroit de Malacca.

Il est également recommandé de ne pas se rendre dans le nord de la Malaisie, du fait de la détérioration de la situation sécuritaire dans le sud thaïlandais voisin (violences séparatistes ; terrorisme).

CULTURE / SOCIAL

La Malaisie étant un pays à dominante religieuse musulmane (61% de la population), il convient de porter des vêtements discrets et de respecter les conventions locales. Ces dernières années, les incidents entre musulmans et chrétiens se sont multipliés, donnant lieu à des affrontements, à des dégradations de lieux de culte. Le 22 octobre 2011, des manifestations anti-chrétiennes avaient notamment eu lieu à Shah Alam (600 000 habitants ; 8eme ville du pays ; capitale de l'État de Selangor). Le 26 janvier 2014, une église catholique de Penang (nord-ouest) avait été la cible d'une attaque aux cocktails Molotov.

CRIMINALITE

Les voyageurs se montreront vigilants, surtout dans la capitale Kuala Lumpur, en raison d'une délinquance de rue active. Vols, agressions et attaques physiques sont régulièrement signalés. Dans la capitale, il est conseillé d'être particulièrement attentif dans les quartiers de Bukit Bintang, Central Market, KLCC et Jalan Ampang. Les ressortissants étrangers sont particulièrement ciblés en raison de leur richesse présumée.

Bien que la majorité des taxis reste sûre et fiable, il est fortement recommandé de ne jamais héler un taxi dans la rue, mais plutôt de le commander à l'avance à votre hôtel. De nombreux passagers ont été dépouillés de leurs biens par des criminels utilisant des taxis volés pour méprendre leur cible.

Des crimes plus violents ont également été signalés dans le passé, tels que des cambriolages à main armée ou des agressions armées. Bien que les ressortissants étrangers ne soient généralement pas concernés, ils peuvent occasionnellement en subir les désagréments.

Les visiteurs noteront que la Malaisie affiche l'un des taux les plus élevés au monde de fraudes aux cartes de crédit.

POLITIQUE

La scène politique nationale, diverse, animée, divisée, est souvent à l'origine de manifestations. La plupart du temps, défilés politiques et cortèges se déroulent dans les rues de l'active capitale Kuala Lumpur (sept millions d'habitants). 

Des élections générales se sont déroulées le 9 mai 2018, débouchant sur la victoire historique de la coalition de l'opposition Pakatan Harapan. L'ancien Premier ministre Mahatir Mohamad a de nouveau été nommé à ce poste après que le parti Barisan Nasional soit resté au pouvoir pendant 60 ans.

SANTÉ

Passable, la situation épidémique (dengue, chikungunya, paludisme, fièvre aphteuse, virus Zika, grippe aviaire) prévalant dans le pays, hors grands centres urbains et plus particulièrement dans les États de Johore, Perak, Malacca et Negeri Sembilan, devra interpeller le visiteur étranger. À Kuala Lumpur même, la dengue est endémique.

La leptospirose est endémique en Malaisie, et particulièrement virulente dans les régions traditionnellement exposées aux pluies de la  mousson et aux inondations.

La rage animale est présente; bien que les cas de transmission à l'homme soient rares, cinq cas ont été recensés dans l'État de Sarawak entre janvier et juin 2018. 

RISQUES NATURELS

Touchée par le tsunami de décembre 2004 (70 victimes), la Malaisie se trouve dans un environnement sismique régional, comme en témoigna à nouveau le tremblement de terre (magnitude 6 sur l'échelle de Richter) intervenu près du mont Kinabalu (Sabah) en juin 2015.

Les visiteurs noteront que la saison des moussons - responsable d'inondations souvent dévastatrices - s'étire d'avril à octobre (sud-ouest), d'octobre à février (nord-est).

À relever également que le brûlis pratiqué en Indonésie engendre une augmentation de la pollution atmosphérique en Malaisie, susceptible d'affecter la santé des personnes (cf. octobre 2015) et la régularité des transports (aériens).

TRANSPORTS

Alors que l'état du réseau routier est en général satisfaisant (sur les autoroutes notamment), la Malaisie est très concernée par les accidents de la circulation - 17ème rang mondial pour la mortalité sur la route - ; une faiblesse majeure conduisant notamment à déconseiller la location des deux roues.

Le réseau ferroviaire est relativement développé mais d'une efficacité et modernité variable selon les régions considérées ; bon dans la capitale Kuala Lumpur et sa banlieue (cf. métro aérien performant), plus aléatoire dans les régions moins développées.

En février 2017, l'aéroport de Kuala Lumpur (58 millions de passagers en 2017 ; 23eme aéroport mondial) avait fait les gros titres de l'actualité internationale en étant le théâtre involontaire d'un assassinat spectaculaire en plein terminal (assassinat à l'aide d'un agent neurotoxique d'un ressortissant nord-coréen, parent de l'actuel dictateur nord-coréen Kim Jong-un) ; un fait divers ayant débouché sur une nette crispation des rapports entre les gouvernements malaisien et nord-coréen.  

DIVERS

Les autorités françaises rappellent à leurs ressortissants que pour les séjours inférieurs à trois mois en Malaisie péninsulaire et dans l'État du Sabah, le visa n'est pas nécessaire. En revanche, il est impératif d'être en possession d'un passeport ayant une validité à minima de six mois.

Climat

Le climat est équatorial, chaud et humide toute l'année. Les pluies sont régulières et parfois violentes. Les orages sont plus forts d'août à novembre sur la côte occidentale, souvent accompagnés de vents violents. De décembre à février, la côte Est est particulièrement arrosée avec des inondations fréquentes et des pluies diluviennes. La température de la mer est de 28°C toute l'année.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 60 Police, Ambulances: 999 Pompiers: 994

Electricité

Voltage: 240 V ~ 50 Hz

Prises: