Retour

Rapports de pays

Monténégro Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Jeune (indépendant de la Serbie depuis 2006) et petit (620 000 habitants) État balkanique du sud de l'Europe ouvert sur l'Adriatique, le Monténégro (capitale Podgorica ; 150 000 habitants) poursuit depuis une décennie un cours historique et politique distinct, séparé de la Serbie voisine.

La grande majorité des déplacements et séjours dans ce pays se déroulent dans de bonnes conditions, l'environnement sécuritaire étant tout à fait acceptable, les infrastructures d'hébergement relativement convenables, le contexte sanitaire correct ce, même si les établissements hospitaliers demeurent encore assez loin des meilleurs standards européens en la matière.

CRIMINALITÉ

Bien que le taux de criminalité soit faible, il convient d'être vigilant quant aux pickpockets qui sévissent dans les transports en commun, foules et marchés publics. Les vols à la tire sont plus nombreux de mai à septembre en raison de l'augmentation du nombre de touristes étrangers, notamment dans les régions côtières.

Il arrive que la police arrête les véhicules étrangers sous prétexte d'infraction au code de la route et demande un paiement en espèces immédiat pour cette infraction supposée. N'hésitez pas à demander des détails ; si le désaccord persiste, contactez votre ambassade.

La criminalité organisée est bien établie dans le pays (trafics de drogue et de personnes, usuriers). Toutefois, les touristes étrangers ne sont généralement pas visés directement par ces organisations mafieuses.

SÉCURITÉ

Il sera avisé, pour les visiteurs étrangers, d'éviter les visites et déplacements le long de la frontière avec le Kosovo ainsi qu'en direction des zones d'activité militaire à la frontière sud.

POLITIQUE

Les dernières élections parlementaires ont eu lieu en octobre 2016 ; le prochain scrutin présidentiel sera organisé en 2018.

RISQUE SOCIAL

Les manifestations ne sont pas rares au Monténégro. Fin 2015, des manifestations antigouvernementales avaient eu lieu dans le pays, notamment à Podgorica, la capitale. Par précaution, il est conseillé d'éviter toutes les manifestations et rassemblements publics.

RISQUES NATURELS

Le Monténégro se situe dans un environnement sismique régional actif.

Les inondations ne sont pas rares pendant l'hiver et lors de la fonte des neiges ; enfin, de nombreux départs d'incendies sont signalés pendant la période estivale.

TRANSPORTS

Le réseau de bus est dense et couvre la totalité du pays. Le réseau ferré est généralement bondé, notamment dans les trains intercités. Il comprend une ligne de voyageurs traversant le pays de l'Adriatique en passant par la capitale jusqu'en Serbie : Bar - Podgorica - Kolasi - Bijelo Polje - Belgrade. A noter toutefois que le recours aux transports en communs, généralement peu confortables, obsolètes et bondés, n'est pas particulièrement encouragé. Les trains sont souvent en retard et lents.  

Malgré l'absence d'autoroutes, le réseau routier est assez développé sur les grands axes. Sur ces derniers, des embouteillages ne sont pas rares, en été généralement. Les routes secondaires et périurbaines peuvent être en mauvais état (présence de bétail errant, travaux non signalés, etc.). Les routes en montagnes sont sinueuses et dangereuses (barrières de sécurité en mauvais état, éboulements, etc.). Il est recommandé d'être particulièrement vigilant lors de la conduite après de fortes pluies ou de neige. Les routes du fond des gorges de la Moraca, celle reliant Niksic à Zabljak et les routes de montagnes dans les cols élevés en montagne sont à éviter en cas de fortes intempéries. Les pneus d'hiver sont obligatoires du 15 novembre au 23 mars. Les conducteurs monténégrins peuvent se montrer agressifs.

Une écotaxe est obligatoire pour tous les véhicules étrangers entrant dans le pays. Toutefois, cette obligation varie selon le modèle du véhicule. Le paiement de cette écotaxe est attesté par une vignette qui se place sur le coin du parebrise du véhicule.

Les taxis sont nombreux et économiques. Demandez une estimation avant le départ. Il est préférable de vérifier que le prix à payer correspond bien au prix horokilométrique indiqué par le compteur. Il est conseillé de refuser toute course proposée par un individu proposant ses services comme taxi.

Des liaisons de ferries existent, reliant entre autres le port de Bar à Bari en Italie.

Les voyageurs relèveront également la présence de deux aéroports internationaux à Podgorica (TGD) et Tivat (TIV).

SANTÉ

Il est indispensable de souscrire en amont du départ une assurance maladie couvrant les soins à l'étranger ainsi que le rapatriement sanitaire.

Les infrastructures hospitalières et les services d'urgence ne sont pas aux meilleurs standards européens et restent de qualité moyenne. Une évacuation sanitaire devra être considérée en cas de problème médical sérieux.

LÉGISLATION LOCALE

Photographier le personnel ou les installations militaires sans autorisation du ministère de la Défense est interdit, toute personne enfreignant la loi s'expose à des sanctions.

DIVERS

La communauté LGBTQ+ n'est pas très bien acceptée par les Monténégrins bien que l'homosexualité ne soit pas illégale.

Le Monténégro n'est pas membre de l'Union européenne (tout en étant pays candidat) ; cependant, il utilise unilatéralement l'euro comme monnaie nationale. L'utilisation des cartes bancaire est répandue ; cependant, les petits commerçants préfèreront les paiements en espèces.

Climat

Le climat est continental en allant vers l'intérieur des terres, montagnard dans les reliefs et méditerranéen sur les côtes. Au centre du Monténégro, l'été et l'automne sont chauds et secs, l'hiver est froid voire rigoureux avec de nombreuses chutes de neige. Sur le littoral, l'été est chaud et sec, l'hiver doux et humide. Les températures sont plus fraîches en été en montagne.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 382 Police: 122 Pompiers: 123 Ambulances: 124

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises: