Retour

Rapports de pays

Namibie  Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Malgré un contexte politique stable et une situation sanitaire satisfaisante dans le pays, il convient de garder à l’esprit l’existence d’un risque criminel avant tout séjour en Namibie (2,2 millions d’habitants).

CRIMINALITÉ

Le ministère français des Affaires étrangères alertait à l’automne 2014 les ressortissants français quant à la « dégradation continue des conditions de sécurité » dans la capitale Windhoek et dans les grandes villes du pays (dont Swakopmund). Les vols à l’arrachée sont courants, de jour et de nuit ; plusieurs cas d’agression à l’arme blanche ont été signalés en 2014 dans la capitale, notamment dans les quartiers ouest et nord. Il existe également un risque de carjacking. Il est ainsi suggéré de ne pas porter d’objets de valeur sur soi, de circuler portières et vitres fermées, d’éviter de circuler à pied le soir. Il est également recommandé d’éviter les townships de Windhoek Enfin, les fraudes à la carte bancaires sont fréquentes et il est recommandé d’effectuer ses achats en espèces.

POLITIQUE

La situation politique est quant à elle stable ; les violences politiques y sont rares. La SWAPO (South West Africa People's Organization), au pouvoir depuis l'indépendance (en 1990), domine la scène politique depuis un quart de siècle. Fin 2014, des élections législatives et présidentielles ont eu lieu dans le calme : l’ancien Premier ministre Hage Geingob (du parti SWAPO) a été élu Président, succédant à Hifikepunye Pohamba qui avait réalisé ses deux mandats et ne pouvait se représenter. Le SWAPO a également remporté les législatives.

Le pays figure également au premier rang des pays d’Afrique subsaharienne en matière de gouvernance, notamment grâce au bon fonctionnement de ses institutions. A noter toutefois dans ce paysage pacifique de sporadiques affrontements entre forces de l’ordre et manifestants ; fin 2014, une femme avait été tuée à Windhoek lors de débordements ; deux policiers avaient été gravement blessés. Il convient par précaution de se tenir à l’écart de tout rassemblement.

Même si le processus de paix en Angola a amélioré les conditions de sécurité dans la région frontalière Namibie-Angola, la prudence reste de mise, notamment dans la région de Kavango (nord-est) et dans l'ouest de la bande de Caprivi. L’accès à certaines zones du pays est réglementé ; c’est notamment le cas de la Sperrgebiet dans le sud-ouest (entre Lüderitz et Oranjemund).

TRANSPORTS

Les axes routiers sont généralement en assez bon état ; une grande partie du pays est désertique, ce qu’il convient de prendre en compte avant de s’engager dans un long déplacement (prévoir de l’eau, de la nourriture et des réserves de carburant). Des services de bus et de taxis (privilégiez les véhicules arborant les logos Namibia Bus et Taxi Association) sont disponibles dans la capitale ; à l'extérieur de Windhoek, les transports en commun sont plus restreints.

SANTÉ

Sur le plan sanitaire, les maladies diarrhéiques sont fréquentes et imposent au voyageur de prendre des précautions élémentaires : ne boire que de l'eau en bouteille ou purifiée et ne consommer que des aliments chauds, bien cuits et des légumes épluchés. La prévalence du virus du sida serait très élevée. Des cas de dengue sont parfois recensés dans le pays. Le pays jouit néanmoins d’un climat relativement sain et échappe au paludisme sur la majeure partie de son territoire à l’exception du nord et du nord-est de la Namibie, zone plus humide.

Enfin, les installations médicales sont pour leur part nombreuses et qualitativement satisfaisantes dans l’ensemble.

DIVERS

Pays réputé pour ses réserves animalières, il convient de noter que lors de la visite d’un parc ou d’une réserve (safari), les animaux sauvages peuvent représenter des risques. Il est impératif d’observer les instructions dispensées par les guides touristiques.

Climat

Le climat est subtropical au nord et désertique au sud. Le désert du Namib est aride avec des journées très chaudes (40°C) et des nuits parfois très froides (0°) en été. En hiver, le désert est réchauffé par les vents chauds et secs venant de l'est. Sur le plateau central, la faible humidité et les vents doux donnent un climat agréable. En été, les températures sont élevées (30°C en janvier) et l'humidité très importante. Les côtes connaissent un climat plus doux. La saison des pluies dure d'octobre à avril ; elle s'atténue en allant vers le sud.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 264 Urgences: 1 01 11 à Windhoek   Pompiers, Ambulances: (061) 270 21 43 ou (061) 270 20 06

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Plus
Namibie  Niveau de risque

Low High
1
2
3
4
5
2
Terrorisme
3
Santé
3
Criminalité
2
Enlèvement
3
Risque naturel
3
Transport
3
Risque social
3
Hébergement
3
Géopolitique