Retour

Rapports de pays

Nouvelle-Zélande Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le taux de croissance de la Nouvelle-Zélande devrait diminuer à mesure que les efforts de reconstruction liés aux tremblements de terre s'achèveront au bout de près de huit ans, ce qui pourrait provoquer des départs de travailleurs migrants. La croissance du PIB de la Nouvelle-Zélande devrait ralentir, passant de 2,7 % en 2018 à 2,3 % en 2019, en grande partie en raison de l'affaiblissement prévu de l'activité d'investissement à mesure que la reconstruction liée aux tremblements de terre et l'activité de construction en général diminueront. L'augmentation rapide de la migration entrante depuis 2013 en réponse aux besoins de reconstruction a créé de nouveaux risques pour la petite économie néo-zélandaise. Si les travaux de construction génèrent une importante migration vers l'étranger, les perspectives concernant les prix des maisons et les dépenses des ménages s'en trouveront assombries. Si l'on considère que les dépenses des ménages représentent près de 58 % du PIB, cela représente un risque important pour l'économie. La politique budgétaire à court terme sera laxiste et la politique monétaire restera en suspens alors que l'inflation demeure faible et que la croissance robuste de l'emploi se poursuit. La politique monétaire devrait demeurer accommodante jusqu'en 2020 afin de protéger l'économie contre les risques à court terme, notamment le ralentissement du secteur de la construction. Bien qu'aucun parti n'ait remporté la majorité des sièges, le parti travailliste a formé le gouvernement après les élections de septembre 2017, après avoir conclu un accord de coalition avec New Zealand First (NZFP) et le Parti vert. Le gouvernement travailliste poursuit son programme visant à renforcer la négociation collective, à resserrer la réglementation pour créer plus de logements abordables et à accroître les avantages fiscaux pour les personnes à faible revenu. L'attaque aux armes légères contre deux mosquées de Christchurch par un militant de droite en mars 2019 s'annonce exceptionnelle. Fait significatif, le gouvernement a pris des mesures pour interdire les fusils semi-automatiques qui étaient utilisés par les tireurs. Si d'autres attaques de droite inspirées par l'incident de Christchurch se produisaient, il s'agirait probablement d'attaques de faible capacité, ciblant très probablement des mosquées ou des individus musulmans. Il existe également un risque d'attaques de représailles de la part d'islamistes ou d'individus inspirés par l'État islamique, mais ces attaques seraient probablement aussi de faible capacité.
Last update: mars 26, 2019

Perspectives opérationnelles

La Nouvelle-Zélande est l'un des marchés les moins réglementés du monde. Le gouvernement accueille les investissements étrangers et l'environnement opérationnel est propice aux affaires, bien que le gouvernement travailliste renforce la réglementation dans certains domaines, en particulier les relations industrielles et le logement. Les conflits du travail ont chuté de façon spectaculaire depuis les sommets des années 1980. L'infrastructure du pays est bien développée et la corruption n'est pas un problème. En 2018, la Banque mondiale a classé la Nouvelle-Zélande comme le meilleur pays du monde dans son indice annuel Ease of Doing Business.

Last update: novembre 29, 2018

Terrorisme

Low

Il est peu probable que la Nouvelle-Zélande soit prise pour cible ou utilisée comme base par des groupes terroristes. Le risque que le terrorisme national ou international affecte la Nouvelle-Zélande est faible, bien que le gouvernement considère que la menace du terrorisme islamiste national est crédible. Le Service néo-zélandais du renseignement de sécurité tient une liste de surveillance de 40 personnes ayant des liens avec l'État islamique.

Last update: novembre 29, 2018

Risques de guerre

Les risques de guerre restent faibles, car la Nouvelle-Zélande n'est confrontée à aucune menace extérieure pour sa sécurité et, le cas échéant, le pays pourrait faire appel au soutien de ses alliés de longue date, dont l'Australie et les États-Unis. La position ferme de la Nouvelle-Zélande sur la pêche illégale et la chasse à la baleine dans l'Antarctique est peu susceptible de provoquer des affrontements maritimes avec des navires de pêche illégale.

Last update: novembre 29, 2018

Stabilité sociale

Low

Le risque de troubles violents reste faible. Les syndicats sont actifs et l'action syndicale représente un risque modéré à faible dans les secteurs de la marine, de l'aviation et de la vente au détail, causant souvent plusieurs jours de perturbation. Les manifestations sont fréquentes, bien qu'elles soient généralement petites et pacifiques, et concernent principalement les salaires, les questions environnementales ou le commerce international.

Last update: novembre 29, 2018

Risques pour la santé

Elevated

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Severe

Le risque principal sur lequel le visiteur étranger conservera un œil attentif est l’environnement naturel de ce magnifique pays à la nature brute.

L’archipel est situé dans une zone de forte activité sismique, les secousses se concentrant le long d’une ligne de faille s’étirant de North Island à South Island, en passant par Wellington.

Chaque année, environ six tremblements de terre significatifs sont enregistrés. Le 4 septembre 2010, un des plus puissants séismes enregistrés en Nouvelle-Zélande (magnitude 7,1) avait frappé la région de Christchurch (seconde ville du pays ; île du sud), provoquant des dégâts matériels considérables et l'imposition de l'état d'urgence durant une dizaine de jours. Un an plus tard,  le 22 février 2011, un séisme de magnitude 6,3 faisait 185 victimes et provoquait à nouveau la désolation autour de Christchurch.

Le 14 novembre 2016, l'île du sud avait été ébranlée par un séisme de magnitude 6,2, quelques heures après un puissant tremblement de terre (magnitude 7,8) ayant fait deux victimes dans la région de Christchurch. Une alerte au tsunami fut émise consécutivement, fort heureusement non suivie de conséquences majeures.

Les régions centrales et orientales de North Island sont par ailleurs le cadre d’une activité volcanique à surveiller également, laquelle, à l’instar d’un phénomène observé le 7 août 2012, est susceptible de créer quelques désagréments pour le trafic aérien (nuage de cendres en altitude, clouant au sol plusieurs dizaines de vols domestiques). Le 12 décembre 2012, les autorités avaient élevé au niveau 2 l’alerte de risque volcanique sur White Island, après qu’une éruption avec émission cendres ait eu lieu.

Dans ce pays montagneux, il convient également de prendre toutes les précautions nécessaires avant de partir en randonnée (équipement, entraînement, prévisions météo, etc.). Rappelons qu’il est impératif de prévenir son entourage de son départ et de lui préciser son itinéraire.

Le 24 juin 2013, une tempête hivernale (hémisphère sud) avait malmené Wellington, l’île du sud, et eu un impact sur les transports et la fourniture d’électricité.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Le climat est océanique humide et venteux, avec une légère brise en été, et des vents forts en hiver. Sur l'île du Nord, les pluies sont réparties toute l'année et la température moyenne est de 23°C. Sur l'île du Sud, la côte occidentale est plus arrosée que celle de l'Est et les températures oscillent entre 19°C l'été et 9°C l'hiver. La neige tombent en hiver sur les deux îles principales ; le temps change rapidement dans une même journée.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 64
Police: 111
Pompiers: 111
Ambulances: 111

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019