Retour

Rapports de pays

Nouvelle-Zélande Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Pour peu que les caprices de la nature (cf. activité sismique et tellurique) se fassent discrets, le voyageur rencontrera de bonnes conditions d'accueil dans la lointaine Nouvelle-Zélande (4,5 millions d'habitants), État insulaire du Pacifique-sud, situé 2000 km au sud-ouest du géant australien voisin.

RISQUES NATURELS

Le risque principal sur lequel le visiteur étranger conservera un œil attentif est l’environnement naturel de ce magnifique pays à la nature brute.

L’archipel est situé dans une zone de forte activité sismique, les secousses se concentrant le long d’une ligne de faille s’étirant de North Island à South Island, en passant par Wellington.

Chaque année, environ six tremblements de terre significatifs sont enregistrés. Le 4 septembre 2010, un des plus puissants séismes enregistrés en Nouvelle-Zélande (magnitude 7,1) avait frappé la région de Christchurch (seconde ville du pays ; île du sud), provoquant des dégâts matériels considérables et l'imposition de l'état d'urgence durant une dizaine de jours. Un an plus tard,  le 22 février 2011, un séisme de magnitude 6,3 faisait 185 victimes et provoquait à nouveau la désolation autour de Christchurch.

Le 14 novembre 2016, l'île du sud avait été ébranlée par un séisme de magnitude 6,2, quelques heures après un puissant tremblement de terre (magnitude 7,8) ayant fait deux victimes dans la région de Christchurch. Une alerte au tsunami fut émise consécutivement, fort heureusement non suivie de conséquences majeures.

Les régions centrales et orientales de North Island sont par ailleurs le cadre d’une activité volcanique à surveiller également, laquelle, à l’instar d’un phénomène observé le 7 août 2012, est susceptible de créer quelques désagréments pour le trafic aérien (nuage de cendres en altitude, clouant au sol plusieurs dizaines de vols domestiques). Le 12 décembre 2012, les autorités avaient élevé au niveau 2 l’alerte de risque volcanique sur White Island, après qu’une éruption avec émission cendres ait eu lieu.

Dans ce pays montagneux, il convient également de prendre toutes les précautions nécessaires avant de partir en randonnée (équipement, entraînement, prévisions météo, etc.). Rappelons qu’il est impératif de prévenir son entourage de son départ et de lui préciser son itinéraire.

Le 24 juin 2013, une tempête hivernale (hémisphère sud) avait malmené Wellington, l’île du sud, et eu un impact sur les transports et la fourniture d’électricité.

SÉCURITÉ

On signale une augmentation de la criminalité dans les centres urbains, où les vols sont fréquents (notamment à Auckland). Les voyageurs observeront les règles de prudence habituelles lors de tout déplacement (surveillance de ses affaires, objets de valeur et papiers d’identité en sécurité, vigilance à la tombée de la nuit, etc.).

Climat

Le climat est océanique humide et venteux, avec une légère brise en été, et des vents forts en hiver. Sur l'île du Nord, les pluies sont réparties toute l'année et la température moyenne est de 23°C. Sur l'île du Sud, la côte occidentale est plus arrosée que celle de l'Est et les températures oscillent entre 19°C l'été et 9°C l'hiver. La neige tombent en hiver sur les deux îles principales ; le temps change rapidement dans une même journée.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 64 Police: 111 Pompiers: 111 Ambulances: 111

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Plus