Retour

Rapports de pays

Pologne Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le gouvernement de droite et conservateur dirigé par les PiS contrôle une majorité parlementaire et bénéficie d'un fort soutien de la population, ce qui rend peu probable la tenue d'élections anticipées avant les élections prévues au quatrième trimestre de 2019. Cela malgré des relations tendues avec l'UE au sujet des efforts présumés du gouvernement pour saper l'indépendance judiciaire. Cependant, un parti d'opposition nouvellement créé qui a rapidement gagné le soutien de la population et de nombreux scandales de corruption impliquant le parti au pouvoir pourraient entraîner la perte de la majorité parlementaire des PiS lors des élections de 2019. Si le PiS ne parvient pas à former une coalition, un gouvernement de centre-gauche pourrait être formé par les partis d'opposition actuels. Dans le but de renforcer l'appui électoral, le PiS a annoncé une relance budgétaire massive en février 2019. La poursuite des programmes de protection sociale du gouvernement est probable après le scrutin parlementaire, même par un gouvernement formé par l'opposition, ce qui augmente le risque que de nouvelles taxes ciblent les entreprises dans les perspectives à deux ans. Dans l'intervalle, les élections devraient atténuer le risque de politiques controversées et améliorer légèrement la stabilité politique. Un niveau élevé de bureaucratie, des tribunaux surchargés, les risques fiscaux associés à des dépenses sociales prolongées et l'élaboration erratique de la politique du gouvernement représentent les plus grands risques pour faire des affaires en Pologne. Un conflit avec les institutions de l'UE s'est apaisé grâce à une campagne planifiée pour les élections du Parlement européen, mais il devrait réapparaître après mai 2019, avec des implications potentiellement négatives pour les investissements, surtout après la fin de la période budgétaire 2014-20 de l'UE. Entravée par les défis intérieurs et extérieurs, la croissance du PIB polonais devrait s'établir à 3,6 % en 2019 (contre 5,1 % en 2018). Les pénuries de main-d'œuvre, peut-être exacerbées par le départ des immigrants ukrainiens, comptent parmi les principaux obstacles intérieurs à une croissance plus rapide. Dans le même temps, l'incertitude externe présente des risques à la baisse pour les exportations. En revanche, la demande et l'investissement des ménages continueront de soutenir la croissance, bénéficiant des dépenses publiques de protection sociale, de la croissance rapide des salaires et des entrées de fonds de l'UE. L'investissement privé est confronté à des risques à la baisse.
Last update: mars 26, 2019

Perspectives opérationnelles

Malgré une attitude globalement positive à l'égard de l'IED, le gouvernement dirigé par le PiS soutient que la Pologne a besoin d'une politique d'attraction plus sélective. Par conséquent, les incitations à l'investissement sont susceptibles d'être dirigées vers les entreprises de haute technologie qui peuvent créer des emplois stables et bien rémunérés. L'amélioration de l'infrastructure restera un défi majeur, compte tenu principalement du potentiel d'investissement encore inexploité du pays. Le gouvernement envisage également de renforcer le rôle des syndicats, bien que le risque de grève ait légèrement augmenté en raison de la demande croissante de salaires plus élevés. La répression de la corruption qui touche principalement les tribunaux, les appels d'offres publics, la restitution des terres et les procédures d'octroi de licences reste également fermement à l'ordre du jour des PiS.

Last update: mars 26, 2019

Terrorisme

Moderate

La Pologne coopère étroitement avec les Etats-Unis et a, ces dernières années, renforcé son profil international, ce qui en fait une cible probable pour les militants islamiques. La menace globale devrait rester modérée dans les perspectives pour un an. Dans le cas d'une attaque, les cibles les plus probables seraient les ambassades des États-Unis et du Royaume-Uni à Varsovie, les centres commerciaux et les lieux publics fréquentés par les touristes, surtout dans les grandes villes. Un autre danger vient de l'existence des extrémistes de droite polonais, bien que la plupart de leurs activités se déroulent sur Internet.

Last update: décembre 28, 2018

Risques de guerre

Le risque de conflits militaires interétatiques avec les voisins de la Pologne est élevé. La Pologne entretient généralement des relations bilatérales positives, bien que des tensions aient éclaté à plusieurs reprises entre la Pologne et la Russie. Parmi les questions les plus récentes figurent la participation de la Pologne à un système de défense antimissile de l'OTAN et son soutien aux plans visant à accueillir des intercepteurs de missiles à courte et moyenne portée, ainsi que le conflit Russie-Ukraine, la Pologne étant un fervent partisan de sanctions plus sévères contre la Russie. Il est probable que ces différends se maintiendront au niveau politique/diplomatique et qu'un conflit militaire soit improbable. Le risque de guerre civile en Pologne est également très faible.

Last update: mars 26, 2019

Stabilité sociale

Elevated

Les risques de protestation et d'émeute proviendront principalement des groupes d'extrême droite et des hooligans du football qui ont tendance à participer à de grands rassemblements, mais autrement pacifiques, qui marquent les anniversaires nationaux. Les manifestations et les marches nationalistes qui causent des blessures mineures et des dommages matériels collatéraux sont susceptibles d'être concentrées dans les centres urbains, en particulier à Varsovie et à Wroclaw. Les marches du Jour de l'Indépendance 2011-14 à Varsovie se sont toutes terminées en émeutes. En 2018, 200 000 personnes y ont participé, dont certaines portaient des banderoles racistes et lançaient des bombes fumigènes rouges. De plus, les droits des animaux et l'activisme environnemental, qui posent un risque de dommages matériels et/ou de perturbations commerciales, sont en hausse.

Last update: mars 26, 2019

Risques pour la santé

Very high

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Encéphalite à tiques : pour des séjours en zone rurale et les amateurs de randonnée (pour les enfants : à partir de l'âge d'un an).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Elevated

Le pays est sujet à des froids extrêmes ; au moins 21 personnes avaient perdu la vie suite à une vague de froid en décembre 2015.

Last update: avril 5, 2019

Transport

Moderate

Le délabrement de certains axes routiers, associé à une observation toute relative des règles de conduite et à un nombre élevé de camions sur les grands axes du pays, aboutit souvent à de graves accidents ; 3 026 personnes sont mortes dans des accidents de la route en 2016. La vigilance est recommandée ; il est préférable de circuler en train pendant l'hiver.

Montrez-vous vigilants lors de vos déplacements en taxi ; utilisez des taxis habilités affichant le nom d'une entreprise ou un numéro de téléphone au lieu de héler des taxis dans la rue. Les transports en commun sont généralement fiables et sûrs.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

L'hiver (décembre à février) est très froid (de -5°C à -15°C) et très enneigé. Le printemps est doux et ensoleillé avec des gelées blanches mi-mai. L'été est doux avec des pluies et des orages fréquents en juillet. L'automne (septembre - octobre) est sec et ensoleillé.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 48
Police: 997 ou 112
Pompiers: 998
Ambulances: 999

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019