Retour

Rapports de pays

Roumanie Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

État au carrefour de l'Europe centrale accueillant une population conséquente (vingt millions d'habitants) sur un espace territorial significatif (237 500 km²). Divers secteurs importants pour le voyageur étranger (sécurité, confort, environnement médical) restent carentiels.

CRIMINALITÉ 

La criminalité violente est faible en Roumanie. Toutefois, les actes de délinquance ciblant les touristes sont fréquents. La majorité de ces délits sont constitués de vols à la tire, de vols à l'arrachée, le cas échéant avec violence. Bucarest ainsi que les grands centres urbains sont les plus touchés. Les bandes organisées, constituées souvent de jeunes enfants / adolescents, agissent principalement dans les transports en communs (bus, métro, trains), les gares de bus, ferroviaires et les stations de métro, les aéroports ainsi que dans les centres commerciaux. Dans ces lieux, il est nécessaire de se méfier des pickpockets. Les gares et transports en commun sont à éviter une fois la nuit tombée.

Les voyageurs prenant les trains interurbains seront particulièrement vigilants pendant le trajet à ne jamais laisser leurs affaires sans surveillance. Il est conseillé de ne pas voyager seul et d'éviter les trains de nuit.

Les vols peuvent également intervenir dans les restaurants ; évitez de laisser votre sac sans surveillance ou de placer votre manteau sur le dossier de votre chaise. N'acceptez pas de boisson, cigarette ou de nourriture (collation, chewing-gum, etc.) offerte par des inconnus.

Les fraudes aux cartes de crédit sont les actes de criminalité ciblant les ressortissants étrangers parmi les plus répandus. Gardez constamment l'œil sur votre carte et privilégiez les retraits d'espèces aux distributeurs situés à l'intérieur des banques pendant leurs heures d'ouverture. Des vols de passeports et autres effets personnels dans les chambres d'hôtel ont été signalées. Utilisez le coffre de l'hôtel pour y laisser vos affaires de valeur. 

Il est conseillé d'éviter le quartier Ferentari de Bucarest où les plus forts taux de crimes liés à la drogue sont enregistrés.

La criminalité organisée est présente dans le pays, avec un éventail d'activités très diversifiées  (cf. trafics de drogue, de contrefaçons, de cigarettes, d'alcool, d'armes et de personnes, vols de voitures, cybercriminalité, jeux d'argent, fraude financière et extorsions).

POLITIQUE

Des élections législatives seront organisées en 2020 ; les prochaines élections présidentielles auront lieu en 2019.

RISQUE SOCIAL

Les mouvements sociaux et les manifestations ne sont pas rares dans ce pays d'Europe de l'Est. Depuis le 18 janvier 2017, des manifestations massives ont cours dans le pays, initialement contre l'adoption par décret d'urgence de mesures sur le pardon et la réduction des peines des prisonniers et la décriminalisation de l'abus de pouvoir.  Devant l'émotion de la population, le 10 février, le gouvernement a annoncé le retrait des textes visés. Désormais, les manifestants demandent la dissolution complète du gouvernement. Les manifestations à travers le pays sont les plus importantes depuis 1989.

Il est conseillé d'éviter toute manifestation.   

RISQUES NATURELS

La Roumanie est un des pays européens les plus actifs du point de vue sismique ; de petites secousses s'y produisent tous les ans et les grands séismes, tous les 30 à 50 ans. En 1977, un séisme de magnitude 7,4 avait fait 1 500 victimes et d'importants dégâts matériels dans le centre de Bucarest.

Les inondations sont également fréquentes. En septembre 2005, le pays avait connu ses pires inondations depuis 1970, avec 23 victimes (région de Vrancea ; 14 000 personnes évacuées).

En cas de séjour dans les montagnes roumaines, il est conseillé de prendre en compte quelques mesures de sécurité liées à la présente d'une importante population d'ours. En cas de rencontre avec un ours, ne l'approchez sous aucun prétexte, laissez-lui de l'espace pour fuir, ne faites aucun geste brusque et ne criez pas. Ce danger est important puisque des personnes, des touristes surtout, sont régulièrement blessé voire tués.

SANTÉ

Il est indispensable de souscrire en amont du départ une assurance maladie couvrant les soins à l'étranger ainsi que le rapatriement sanitaire.

Les infrastructures médicales et hospitalières roumaines ne sont pas au niveau des meilleurs standards européens. En raison d'une sécurité alimentaire défaillante, les maladies diarrhéiques ou transmises par la nourriture sont fréquentes : tourista, hépatite A (20 000 cas par an), typhoïde, salmonellose.

Des épidémies de méningite, de fièvre West Nile et de conjonctivite peuvent également se produire. On recense des cas de maladie de Lyme (principalement de mars à septembre) et d'encéphalite à tiques (avril-octobre) affectant particulièrement la population en zone rurale. Il est fortement recommandé de prendre certaines précautions lors de balades en forêt : se couvrir les jambes, bras et pieds et inspecter tout son corps au retour de la balade. 

Les cas de tuberculose sont nombreux.

De nombreux chiens errants sont présents en ville, y compris à Bucarest, et peuvent se montrer agressifs. Des promeneurs et des sportifs ont récemment été mordus par des chiens errants dans la capitale. Ces chiens pouvant être porteur de rage, il est conseillé de ne pas les approcher. La principale mesure de prévention contre la rage est d'éviter tout contact avec les animaux domestiques et sauvages (morsures, griffures, léchage). Si vous êtes griffé ou mordu, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

TRANSPORTS

Hormis les grandes artères urbaines et les autoroutes, les axes routiers sont généralement en assez mauvais état, peu éclairés et étroits. Cependant, le réseau est en cours de rénovation. Il existe deux autoroutes reliant Bucarest à Pitesti ou à Constanta. Les routes de la région Olténie et de la région Moldavie sont en mauvais état. Ainsi, dans ces régions et dans les endroits reculés, il est déconseillé de voyager la nuit en raison du manque d'éclairage. Les charrettes tirées par des chevaux, les véhicules agricoles, les personnes à bicyclette ou les véhicules sans feux arrière ni réflecteurs ne sont pas rares. Par ailleurs, il est à noter que les conducteurs peuvent être très agressifs. Un manque de signalisation est aussi notable.

Pour rouler, une vignette (rovignette) est nécessaire. Celle-ci peut être achetée aux postes de contrôles frontaliers, dans les bureaux de postes et dans certaines stations-service. Les pneus d'hivers sont obligatoires pendant toute la saison hivernale.

Le réseau ferroviaire est étendu et bon marché ; toutefois, le confort varie d'un train à l'autre. Le bus est une alternative préférable pour se rendre d'une ville à l'autre. Les bus sont confortables, rapides et fréquents. 

Pour ce qui est des déplacements en taxi, les voyageurs sélectionneront exclusivement les véhicules agréés munis de compteurs et affichant leurs tarifs. Les taxis sont abordables. Ne prenez pas de taxi seul à destination des régions rurales. Les voyageurs souhaitant se rendre à Bucarest depuis son aéroport en taxi pourront s'adresser au kiosque prévu à cet effet à la sortie du terminal.

LÉGISLATION LOCALE

Il est interdit de photographier les aéroports, les infrastructures militaires et gouvernementales sauf autorisation des autorités locales.

DIVERS

La communauté LGBTQ+ n'est pas très bien acceptée par les Roumains bien que l'homosexualité ne soit plus illégale.

Bien que la Roumanie soit membre de l'Union Européenne depuis 2007, le pays n'a pas encore été intégré à l'espace Schengen. En raison de l'importance de la criminalité organisée et de réformes judiciaires jugées insuffisantes, l'Union Européenne maintient la Roumanie hors de cet espace de coopération. Le pays n'a pas adopté l'euro ; sa monnaie nationale est le Leu.

Climat

Le climat est continental, avec des écarts de températures importants entre les saisons. Les étés sont chauds voire très chauds dans certaines régions (Carpates et Transylvanie notamment). Ils sont plus doux sur le littoral de la mer Noire et en montagne. Les printemps et les automnes sont courts avec des températures agréables le jour mais fraîches la nuit. Les hivers sont longs, rigoureux et secs, hormis sur les bords de la Mer Noire.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 40 Police: 955 ou 112 Pompiers: 955 ou 112 Ambulances: 955 ou 112

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises: