Retour

Rapports de pays

Serbie Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Dans ce jeune (indépendance en 2006) et petit Etat (7,2 millions d’habitants) européen du sud positionné dans la fébrile région des Balkans, la situation politique interne demeure fragile.

POLITIQUE

Depuis la proclamation de l'indépendance du Kosovo en février 2008, les Serbes, majoritaires dans le Nord, ont multiplié les actions pour défier les autorités internationales et celles du nouvel Etat kosovar. Régulièrement, des centaines de personnes manifestent à Mitrovica contre l'indépendance devant le pont sur l'Ibar, la frontière entre le nord serbe de la ville et le sud albanais. Les tensions le long de la frontière Serbo-Kosovare sont palpables.

Malgré la déclaration d’indépendance du Kosovo il y a huit ans, le pays n’est toujours pas reconnu par la Serbie et demeure une source de tensions dans la région, notamment entre Serbes et Albanais (qui forment la majorité de la population du Kosovo). La Serbie est candidate à l’adhésion à l’Union Européenne qui a exigé lors des négociations la reconnaissance du Kosovo en tant qu’Etat indépendant, ce qu’elle a toujours refusé jusqu’à présent. Cette question devrait demeurer un sujet sensible ces prochaines années. Les relations avec les pays voisins (Croatie, Bosnie) sont passables en raison de tensions durables entre les groupes ethniques de la région.

Dans un contexte très politique là-encore, les visiteurs étrangers noteront que les manifestations d'ultranationalistes serbes (anti-gouvernementaux) dans les principaux centres urbains sont assez fréquentes et potentiellement source de débordements violents.

Les prochaines élections seront organisées en 2020 (législatives).

RISQUES NATURELS

La Serbie se situe dans une zone d'activité sismique (cf. séisme de magnitude 5,3 à Kraljevo, 125 km au sud de Belgrade, le 3 novembre 2010). Les inondations sont fréquentes au printemps dans les vallées.

SANTÉ

Sur le plan sanitaire, les risques se limitent aux maladies diarrhéiques ; on dénombre quelques centaines de cas de trichinellose chaque année, consécutifs à la consommation de viandes mal cuites, et des cas d'encéphalite à tiques. Le personnel médical est bien formé mais les infrastructures sanitaires restent passables, surtout hors des grandes villes.

TRANSPORTS

Le réseau des bus est plutôt vieillissant et généralement bondé. Quant au transport ferroviaire, il est à déconseiller, en raison de son obsolescence et de ses fréquents retards.

CRISE DES MIGRANTS

Plusieurs centaines de milliers de migrants ont dernièrement traversé la Serbie pour rejoindre l’Europe du Nord. Ce mouvement massif de réfugiés a entrainé des fermetures temporaires de frontières en Croatie et en Hongrie au second semestre de 2015, débouchant sur la formation d’un groupe important de migrants en Serbie à l’origine de tensions et des manifestations. La crise n’étant pas résolue, de nouvelles fermetures et des restrictions d’accès pourraient être décidées sans préavis, notamment le long des frontières croate, hongroise et macédonienne.

DIVERS

La Serbie est membre de l’espace Schengen dispensant ses membres de visas et de contrôle aux frontières.

Attention enfin aux mines et munitions non explosées à proximité de la frontière avec le Kosovo et aux abords des bâtiments officiels (postes frontière, casernes, dépôts militaires).

Climat

Le climat est continental. L'hiver est froid (0°C) et sec. L'été est chaud, humide et souvent pluvieux.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 381 Police: 92 Pompiers: 93 Ambulances: 94

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises: