Retour

Rapports de pays

Slovaquie Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

La Slovaquie a une coalition gouvernementale fragile, composée de partis de centre-gauche, de centre-droit et nationalistes. Un remaniement ministériel - déclenché par l'assassinat du journaliste d'investigation Ján Kuciak et de sa fiancée en février 2018 et les manifestations publiques qui ont suivi - a temporairement désamorcé le risque d'élections législatives anticipées. Bien que des accusations aient été portées contre plusieurs suspects de meurtre en septembre 2018, le cerveau serait toujours en liberté. La pression de l'opinion publique va probablement se poursuivre et pourrait s'intensifier si l'enquête sur le meurtre ne progresse pas ou si des allégations majeures de corruption impliquant des membres éminents des trois partis de la coalition sont formulées. La possibilité d'une élection éclair avant mars 2020 demeure donc élevée. La lutte contre la corruption généralisée et le renforcement de la confiance du public dans les institutions de l'État, telles que les forces de police et le système judiciaire, resteront le principal défi du gouvernement, mais la corruption politique de haut niveau risque de compromettre les efforts d'amélioration. Il est donc probable que le gouvernement se concentrera davantage sur l'adoption de politiques populaires favorables aux entreprises, y compris des plans de réforme du système d'administration fiscale afin de simplifier et d'accroître le recouvrement de l'impôt. La Slovaquie est le seul pays des quatre pays de Visegrad à avoir adopté l'euro comme monnaie et aura pour objectif d'être le partenaire privilégié de l'UE au sein de ce groupe. Elle maintient une politique budgétaire rigoureuse et prévoit de ramener le déficit budgétaire près de l'équilibre en 2019. Avec quatre usines automobiles, la Slovaquie est le premier producteur mondial de voitures par habitant, mais cette dépendance expose l'économie à la vulnérabilité si la demande mondiale faiblit. La nouvelle usine Jaguar Land Rover stimulant les exportations, la croissance du PIB slovaque devrait atteindre 4,0 % en 2019 (contre 4,2 % en 2018). La consommation des ménages et l'investissement fixe seront également soutenus, bénéficiant d'un marché du travail tendu et des transferts de l'UE. Les risques à la baisse découlent de facteurs externes et de l'incertitude politique intérieure. Parmi les autres défis intérieurs, mentionnons les pénuries de main-d'œuvre, les déséquilibres régionaux et la croissance rapide et soutenue du crédit. 2018, IHS Markit Inc. Tous droits réservés. Toute reproduction totale ou partielle sans autorisation est interdite.
Last update: décembre 6, 2018

Perspectives opérationnelles

La situation géographique favorable de la Slovaquie et son faible coût de main-d'œuvre sont attrayants pour les IDE. Les grèves sont rares ; les négociations salariales sont le principal motif d'action syndicale dans les entreprises privées, principalement dans le secteur automobile. Toutefois, la corruption élevée et les lourdeurs administratives, ainsi que l'infrastructure incomplète et le manque de main-d'œuvre qualifiée, entravent la compétitivité régionale de la Slovaquie. Les allégations de corruption touchent tous les échelons de l'administration publique. Les marchés publics et l'attribution des subventions de l'UE sont particulièrement susceptibles d'être exposés à la corruption. Le gouvernement actuel a promis d'accroître la transparence des appels d'offres publics et des institutions de l'État, mais de récentes accusations de corruption politique de haut niveau risquent de compromettre toute amélioration visible.

Last update: décembre 11, 2018

Terrorisme

Moderate

Bien qu'elle fasse partie de l'OTAN, la Slovaquie reste généralement discrète sur la scène internationale, ce qui en fait une cible peu probable pour les attaques terroristes organisées par des groupes militants islamistes. Cependant, si des attaques étaient lancées, la cible la plus probable serait les locaux du gouvernement et du parlement, les ambassades, les transports publics et les grands centres commerciaux dans la capitale, Bratislava et Košice. Le principal risque pour les biens ou le personnel provient des manifestations organisées par des groupes d'extrême droite et des militants (tels que ceux qui prônent le bien-être des animaux) ainsi que des activités du crime organisé. Toutefois, le niveau de criminalité organisée s'est considérablement réduit au cours de la dernière décennie, plusieurs membres de groupes criminels très en vue étant actuellement emprisonnés ou en attente de jugement.

Last update: décembre 6, 2018

Risques de guerre

Le risque de guerre interétatique entre la Slovaquie et tout autre pays est faible. Le pays fait partie de l'UE, de l'OTAN et du groupe régional Visegrad Four (V4), ce qui signifie que tout conflit potentiel est plus susceptible d'être résolu par la voie diplomatique que par la voie militaire. Bien que certains problèmes bilatéraux existent (comme la question de l'énergie nucléaire avec l'Autriche et la question du traitement des minorités ethniques avec la Hongrie), il est très peu probable qu'ils dégénèrent en conflit armé. La Slovaquie compte une importante minorité ethnique hongroise (environ 10% de la population). Cependant, le risque de guerre civile est hautement improbable.

Last update: décembre 6, 2018

Stabilité sociale

Elevated

Le risque de protestations devrait rester élevé, en raison des manifestations contre le gouvernement et la corruption déclenchées par l'assassinat d'un journaliste d'investigation en février 2018. Bien qu'importantes (certaines manifestations ont été les plus importantes de l'histoire postcommuniste du pays), elles devraient rester pacifiques. Le principal risque provient des manifestations et contre-manifestations organisées par des groupes d'extrême-droite et nationalistes. Les manifestations anti-immigration sont susceptibles d'attirer des militants des pays voisins et de devenir violentes, soit en raison de combats entre manifestants et police, soit entre militants pro-immigration et anti-immigration. Il est très peu probable que les entreprises soient directement ciblées.

Last update: décembre 6, 2018

Risques pour la santé

Very high

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Encéphalite à tiques : pour des séjours en zone rurale et les amateurs de randonnée (pour les enfants : à partir de l'âge d'un an).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Last update: novembre 28, 2013

Risques naturels

Very high

Le pays peut souffrir quelques inondations estivales, consécutives à de fortes précipitations. En 1998, 2002, 2006 puis en 2013, la Slovaquie avait été confrontée à de graves inondations ayant fait plusieurs dizaines de morts.

Entre novembre et mars, d'importantes chutes de neige peuvent isoler certaines parties du pays (routes et chemins de fer coupés, coupures d'électricité etc.).

Last update: février 13, 2018

Transport

Moderate

Malgré le faible nombre d'autoroutes, le réseau routier est bien développé. Toutefois les routes secondaires et périurbaines peuvent être en mauvais état (chaussée déformée, nids de poule, défaut de signalisation, etc.).

Ainsi, dans les endroits reculés, il est déconseillé de voyager la nuit en raison du manque d'éclairage. Les charrettes tirées par des chevaux, les véhicules agricoles, les personnes à bicyclette ou les véhicules sans feux arrière ni réflecteurs ne sont pas rares. Par ailleurs, il est à noter que les conducteurs peuvent être très agressifs.

Les pneus d'hiver sont obligatoires du 1er novembre au 1er mai. Les feux de croisements doivent être allumés de jour comme de nuit. Il est nécessaire pour les automobilistes de se munir d'une vignette autorisant la circulation sur les autoroutes ou routes nationales, sous-peine d'amende. Cette vignette, qui peut avoir une durée limitée, est disponible aux postes-frontières, bureaux de poste et certaines stations-services. La conduite sous emprise de l'alcool est interdite (tolérance zéro).

Les voyageurs relèveront également le petit nombre de liaisons domestiques aériennes desservant le pays.

Les trains sont lents mais le réseau est dense et en bon état.

A noter encore que les transports en commun (tramways, bus et trolleys bus à Bratislava) sont fiables et bien développés.

Les taxis sont généralement fiables et économiques. Il est tout de même préférable d'appeler un taxi à l'avance, de vérifier que le prix à payer correspond bien au prix horokilométrique indiqué par le compteur. Il est conseillé de refuser toute course proposée par un individu proposant ses services comme taxi.

Last update: février 13, 2018

Informations pratiques

Climat

La Slovaquie connaît un climat continental. Les régions les plus chaudes et sèches se trouvent dans les plaines de sud et de l'est. Le mois le plus froid est janvier (-2°C en moyenne), les plus chauds sont juillet et août (21°C en moyenne). De mai à septembre, malgré quelques grosses averses orageuses, le soleil est au rendez-vous.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 421
Police: 158
Pompiers: 150
Ambulances: 155

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: janvier 22, 2014