Retour

Rapports de pays

Suède Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Un déplacement en Suède (9,8 millions d'habitants), royaume scandinave du nord de l'Europe étiré au-delà du cercle polaire, ne suscite la plupart du temps aucune préoccupation particulière quant à la sécurité et au confort des visiteurs étrangers (5 millions en 2013), tranquillité, calme et efficience structurant l'environnement suédois.

Toutefois il convient de prendre en compte un nombre de points afin de maximiser son séjour.

POLITIQUE

Des élections législatives ont été organisées le 14 septembre 2014. A la surprise de beaucoup de Suédois, le parti d'extrême droite anti-immigration « Sweden Democrat » a remporté le plus grand nombre de votes. Le prochain scrutin aura lieu en septembre 2018.

CRIMINALITÉ

La criminalité est modérée mais les précautions habituelles restent néanmoins à observer : gardez toujours un œil sur vos objets personnels. Une recrudescence des vols de papiers d'identité est à noter.  Restez vigilant surtout si vous vous déplacez dans un quartier que vous ne connaissez pas et ne vous laissez pas distraire. La grande majorité des crimes sont non-violents ; néanmoins, en cas d'agression, n'opposez pas de résistance. A Stockholm, restez toutefois sur vos gardes dans les quartiers de Sergels Square et T-Centralen, où se déroulent à l'occasion des actes délictueux. La ville de Malmö a vu une montée en pic de violence (tirs, explosions) depuis l'été 2015. En septembre 2016 une fusillade dans le quartier de Fosie a tué quatre hommes. Plus récemment dans le même quartier le 4 janvier 2017 un homme a perdu la vie dans une fusillade. Tandis que le quartier voisin de Rosengärd a vu un jeune homme de 16 ans mourir lors d'une fusillade le 12 janvier 2017.

L'activisme de certains gangs reste un problème en Suède (cf. affrontements inter-gangs violents).Ces gangs de petite taille sont pour la plupart ancrés dans une dynamique locale. Les villes de Göteborg, Stockholm et Malmö ont vu la criminalité liés aux rivalités entre gang augmenter sensiblement. En mars 2015, au moins deux personnes ont été tuées et une douzaine blessées lors d'une attaque à Göteborg (deuxième plus grande ville de Suède) que la police suspecte être liée à des gangs.

Cependant, les zones touristiques ne sont pas touchées par les gangs.

RISQUE TERRORISTE

Comme nombre de pays occidentaux, la Suède est exposée à la menace du terrorisme international ; le 12 décembre 2010, la capitale Stockholm avait subi ses tous premiers attentats-suicides lorsqu'une voiture piégée explosa dans le centre, suivie quelques minutes plus tard d'une autre explosion, à proximité de la première (une victime ; deux blessés). En septembre 2014, deux projets terroristes ont été déjoués dans le pays alors que ce dernier, comme beaucoup de ses homologues européens, doit lutter contre le recrutement de ses citoyens par le groupe terroriste « Etat islamique ». Il est estimé qu'au moins 300 suédois sont partis se battre aux côtés de l'organisation terroriste en Irak et Syrie. 115 seraient rentrés en Suède.

Plus récemment, le 7 avril 2017, la Suède a subi une nouvelle attaque terroriste, lorsqu'un camion fonça délibérément sur des piétons près du centre commercial Ahlens du centre de Stockholm, la capitale, faisant quatre victimes et une quinzaine de blessés. L'auteur de cet attentat, un ressortissant ouzbek, a été interpellé par la police suédoise le lendemain de son forfait.

Depuis le 18 novembre 2015, l'Agence des Services de Sécurité suédoise a élevé pour la première fois le risque de menace terroriste à quatre sur une échelle de cinq.

RISQUE SOCIAL

Les mouvements sociaux, en majorité pacifiques, sont peu fréquents en Suède. Il en est toutefois certains susceptibles de perturber quelque peu le séjour du voyageur étranger. Il est conseillé de les éviter.

CRISE DES MIGRANTS

En 2015, la Suède a été affectée par la crise des migrants, durant laquelle un million de migrants et de réfugiés sont entrés en Europe dans l'espoir d'y trouver asile. Un très grand nombre de ces réfugiés se sont dirigés vers la Suède en raison de sa politique d'asile relativement libérale. Alors que le pays était a priori ouvert aux réfugiés, le gouvernement estima fin 2015 qu'il avait atteint sa capacité d'accueil maximale. Début 2016, la Suède a introduit des contrôles d'identité systématiques à sa frontière avec le Danemark. La crise n'étant pas résolue, des restrictions supplémentaires aux frontières, voire la fermeture des frontières, peuvent être envisageable à l'avenir. La Suède accueille majoritairement des Syriens suivit d'Iraquiens, Somaliens, Erythréens et Afghans.

Les relations entre la communauté immigrée et les nationaux sont relativement tendues depuis plusieurs années. Trois incendies criminels ont eu lieu début 2015, engendrant des manifestations dans les trois plus grandes villes du pays.

TRANSPORTS

Les visiteurs étrangers relèveront encore avant leur séjour sur place divers détails fort utiles : ainsi, les véhicules doivent obligatoirement être équipés de pneus d'hiver du 1er novembre au 30 avril. Le réseau autoroutier suédois est en excellent état.  

La conduite se fait du côté droit de la route. En raison d'un nombre important d'accident liés aux animaux sauvages, il est conseillé d'être très attentif en dehors des villes. La conduite est interdite sous alcool même après un verre. Il existe un péage urbain à chaque entrée / sortie de Stockholm (entre 6 h 30 / 18 h 30 du lundi au vendredi) et qu'un service de ferries efficace assure les liaisons avec les autres pays riverains de la Baltique.

 Au niveau des transports, relevons que les transports en commun sont fiables et ponctuels, que des trains modernes sillonnent le pays. Il peut également arriver que dans ce pays à la quiétude proverbiale surviennent à l'occasion quelques mouvements sociaux (cf. grève des syndicats en juin 2014 perturbant le service ferroviaire en Suède et entre la Suède et le Danemark) ou d'inévitables conditions climatiques en hiver susceptibles d'affecter le confort des visiteurs. Les trafics aérien et ferroviaire subissent régulièrement des perturbations en hiver.

Prendre le taxi, notamment les taxis indépendants ou de petites compagnies, peut s'avérer très cher. Il est recommandé de vérifier les prix affichés avant de démarrer, ceux-ci pouvant être exorbitants. Prendre des taxis aux aéroports ou sorties d'hôtels est déconseillé.

RISQUES NATURELS 

Se tenir au courant des évolutions météorologiques est essentiel en cas de déplacement.

SANTÉ

Dans un registre médico-sanitaire, outre la mention de services hospitaliers de tout premier ordre, à signaler la présence de la tique porteuse du virus de l'encéphalite dans les zones côtières, y compris dans l'archipel de Stockholm, ainsi que dans les zones forestières. La vaccination contre l'encéphalite à tique peut, par conséquent, être recommandée par votre médecin en cas de séjour à la campagne ou en forêt.

Il est indispensable de souscrire en amont du départ une assurance maladie couvrant les soins à l'étranger ainsi que le rapatriement sanitaire.

DIVERS

La Suède est une monarchie constitutionnelle. Le pays est membre de l'Union Européenne (UE) et de l'espace Schengen. En revanche, suite à un refus via référendum en 2003, l'euro n'est pas utilisé ; la monnaie nationale est la couronne suédoise.

Climat

En dépit de sa position très nordique, la Suède bénéficie d'un climat relativement tempéré, qui varie selon les régions. Les étés peuvent être très chauds mais racourcissent en allant vers le nord ; les hivers peuvent être très froids, en particulier dans le nord. Il est possible de voir le soleil de minuit entre mi-mai et mi-juin, lorsque l'on se trouve au-delà du cercle polaire.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 46 Police: 112 Pompiers: 112 Ambulances: 112

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises: