Retour

Rapports de pays

Swaziland Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Minuscule royaume d’Afrique australe enclavé entre l’Afrique du sud et le Mozambique, dernière monarchie absolue d'Afrique, le Swaziland (1,4 million d’habitants), présente un risque mobilité faible.

SÉCURITÉ

Le pays est globalement sûr selon les autorités françaises, qui précisent tout de même que « les promenades à pied la nuit dans les centres villes de Mbabane et de Manzini sont déconseillées (risque d’agression) ». Par ailleurs, des mouvements de contestation peuvent de temps à autre se produire, notamment en raison d’une situation économique délicate. Il convient, par mesure de précaution, de se tenir à l’écart de tout rassemblement.

TRANSPORTS

Le réseau routier est de manière générale en bon état mais il est préférable d’éviter les conduites de nuit du fait d’un manque d’éclairage et de la présence d’animaux sauvages sur les chaussées. A noter qu’en mars 2014, un nouvel aéroport international – le King Mswati III International Airport – a été inauguré.

SANTÉ

Dans le registre sanitaire, on relèvera notera notamment la prévalence du paludisme (classification en zone 3) touchant l’ensemble du territoire et le taux considérable d’infection de la population adulte par le VIH – SIDA (un adulte sur quatre serait malade). Au Swaziland, l'espérance de vie à la naissance figure parmi les quatre plus basses de la planète (50 ans).

Il est fortement recommandé de se munir d’une moustiquaire, d’utiliser des produits répulsifs et de porter des vêtements couvrants. Un traitement antipaludéen pourra être envisagé. Par ailleurs, afin d’éviter les maladies transmises par l’eau et les aliments, il importe de ne pas consommer l’eau du robinet, mais de l’eau en bouteille ou purifiée, de ne manger que de la nourriture bien cuite et des fruits et légumes épluchés et d’éviter les glaces et glaçons. Les visiteurs veilleront également à ne pas marcher pieds nus dans des eaux stagnantes et à ne pas se baigner en eau douce. On rencontre aussi des cas de dengue et de rage, tandis que la bilharziose peut être attrapée dans certaines rivières.

Les infrastructures hospitalières à Mbabane assurent des soins de base de bonne qualité, les cas plus sérieux devant toutefois être transférés vers l’Afrique du Sud, les équipements de pointe et les médecins étant peu nombreux dans la capitale, encore moins en zones rurales. 

Climat

Le climat est subtropical sec. La saison sèche commence mi-avril et se termine mi-octobre. Les journées sont chaudes et ensoleillées, mais les nuits sont fraîches, voire froides notamment entre mai et août. La saison des pluies dure de fin octobre à fin mars. Les précipitations sont très abondantes dans le Haut Veld (ouest du Swaziland).

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 268

Il n'y a pas de service d'urgence dans le pays.

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises: