Retour

Rapports de pays

Swaziland Rapport de pays

Survol

INTRODUCTION

Minuscule royaume d'Afrique australe enclavé entre l'Afrique du sud et le Mozambique, dernière monarchie absolue d'Afrique, le Swaziland (1,46 million d'habitants) présente un risque mobilité faible.

CRIMINALITÉ

Le pays est globalement sûr. Néanmoins, il convient d'être vigilant dans le centre-ville de Mbabane et Manzini, notamment la nuit, où des agressions, parfois violentes peuvent avoir lieu. Les cas de carjackings ou cambriolages - notamment violents - sont régulièrement signalés.

Il est recommandé d'éviter de porter sur soi des objets ou des documents de valeur. Il est préférable de ne pas circuler à pied le soir et il convient de ne jamais résister en cas d'agression.

Il est recommandé en cas de location de résidence de prendre des mesures sécuritaires renforcées (gardiennage, alarme).

RISQUE SOCIO-POLITQUE

La situation politique est stable, bien que des mouvements de contestation puissent de temps à autre se produire, notamment en raison d'une situation économique délicate. Il convient, par mesure de précaution, de se tenir à l'écart de tout rassemblement.

Le 19 avril 2018, le roi Mswati III a annoncé que le Royaume du Swaziland serait officiellement rebaptisé Royaume d'eSwatini. eSwatini signifie "le pays des Swazi" dans la langue locale.

 

TRANSPORTS

Le réseau routier est de manière générale en bon état. Néanmoins, il convient d'être extrêmement prudent du fait de conditions de conduite dangereuses ; la présence d'animaux sur la route et d'individus sur le bas-côté, le non-respect du code de la route, le manque d'entretien des véhicules et d'éclairage public imposent une vigilance particulière. Il est strictement recommandé d'éviter de se déplacer la nuit, en particulier dans les zones rurales.

Enfin, il est recommandé de placer toutes ses affaires à l'abri des regards et de circuler portières verrouillées et fenêtres remontées.

En cas de long déplacement par la route, il convient d'être muni de réserves suffisantes en eau, en nourriture et en carburant. Il convient également de veiller à ce que le véhicule contienne des pièces mécaniques de rechange (roue, câbles, etc.) et dispose de moyens de télécommunication efficaces.

La criminalité sur les routes (faux barrages, carjackings) est importante. Il est recommandé de ne pas baisser sa fenêtre à l'approche d'individus, de toujours vérifier deux fois que le véhicule est bien fermé lorsqu'il est garé (les voleurs parviennent à manipuler à distance le mécanisme de fermeture), de ne pas s'arrêter aux barrages qui ne seraient pas érigés par les forces de l'ordre.

L'usage des transports publics est déconseillé.

SANTÉ

Le Swaziland souffre de conditions et d'infrastructures sanitaires dégradées. Les infrastructures hospitalières à Mbabane assurent des soins de base de bonne qualité. Les cas plus sérieux doivent toutefois être transférés vers l'Afrique du Sud, les équipements de pointe et les médecins étant peu nombreux dans la capitale, encore moins en zones rurales. Il est indispensable de souscrire en amont du départ une assurance maladie couvrant les soins à l'étranger ainsi que le rapatriement sanitaire.

Le paludisme est endémique sur l'ensemble du territoire. La dengue et le chikungunya circulent également à l'échelle nationale. Il est recommandé de se prémunir contre les piqûres de moustiques (usage de répulsifs, port de vêtements longs).

En outre, il est impératif de prendre toutes les mesures nécessaires pour se protéger du virus du Sida. Le pays est affecté par une très forte prévalence de la maladie (un adulte sur quatre serait séropositif). 

Des épidémies de maladies diarrhéiques (choléra, typhoïde) affectent ce pays. Il est de ce fait impératif de se laver les mains régulièrement et soigneusement, de ne boire que de l'eau purifiée ou en bouteille, et de veiller à son alimentation.

L'infection parasitaire de la schistosomiase (bilharziose) est présente dans certaines étendues d'eau, le parasite pénétrant la peau et s'y développant dans le corps humain. Il est recommandé d'éviter de nager ou de patauger dans l'eau douce ainsi que de marcher pieds nus à l'extérieur.

Au Swaziland, l'espérance de vie à la naissance figure parmi les quatre plus basses de la planète (50 ans).

RISQUES NATURELS

Le temps peut changer rapidement. Des pluies torrentielles, des orages et un brouillard particulièrement dense affectent régulièrement le pays. Ces conditions météorologiques hasardeuses peuvent rendre difficile la circulation sur certains axes, en particulier pendant la saison des pluies (octobre à avril).  

LÉGISLATION LOCALE

Il convient de respecter les coutumes locales et d'adopter une attitude vestimentaire adéquate.

Il est interdit de photographier les emprises militaires ou gouvernementales.

Les actes hétérosexuels sont illégaux.

Climat

Le climat est subtropical sec. La saison sèche commence mi-avril et se termine mi-octobre. Les journées sont chaudes et ensoleillées, mais les nuits sont fraîches, voire froides notamment entre mai et août. La saison des pluies dure de fin octobre à fin mars. Les précipitations sont très abondantes dans le Haut Veld (ouest du Swaziland).

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 268

Il n'y a pas de service d'urgence dans le pays.

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises: