Retour

Rapports de pays

Tanzanie Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le Président John Magufuli a centralisé les processus de prise de décision par le biais du secrétariat et du comité central de son Parti révolutionnaire au pouvoir (Chama Cha Mapinduzi : CCM). L'examen de la législation est limité. La CCM dominera probablement les élections locales de décembre 2019, et Magufuli sera probablement réélu pour se présenter à l'élection présidentielle de 2020. Le budget de 2019-2020 accorde la priorité à la construction hydroélectrique et ferroviaire, mais il est peu probable que les dépenses gouvernementales pour les projets de développement atteignent les totaux prévus au budget, étant donné le faible recouvrement des recettes, que le gouvernement a calculé à 87,4 % de son montant cible pour l'exercice 2018-19. Cela fait peser un risque à la baisse sur les prévisions d'IHS Markit selon lesquelles la croissance économique réelle en Tanzanie sera de 6,2 % en 2019.Les négociations pour le développement d'un terminal de gaz naturel liquéfié de 30 milliards de dollars progressent lentement : malgré l'émergence d'Equinor en tant que négociateur principal avec le gouvernement, la société aurait déclaré qu'elle n'approuverait pas le terminal avant 2022. Cela reflète les conditions fiscales et réglementaires non concurrentielles de l'accord proposé par le gouvernement hôte par rapport aux pays pairs.Les accords de partage de la production (AMP) et les accords d'enlèvement sont destinés à être renégociés en 2019, car le gouvernement cherche à accroître la participation et la prise. Des annonces d'intérêt public non productives ont été identifiées, mais il est peu probable qu'elles fassent l'objet de modifications réglementaires ou fiscales, car elles ne sont déjà pas compétitives par rapport aux pays pairs.Certaines communautés des régions de Lindi, Pwani et Tanga soutiennent le militantisme islamiste. Les attaques à l'arme tranchante perpétrées par des acteurs isolés ciblent des responsables gouvernementaux et la police. Rien n'indique que les capacités des militants s'améliorent, mais les attaques risquent de devenir plus fréquentes autour des élections présidentielles et législatives de 2020.
Last update: septembre 10, 2019

Perspectives opérationnelles

L'agence tanzanienne de lutte contre la corruption n'a pas d'autorité indépendante pour poursuivre les affaires commerciales et est contrôlée par le président. Les demandes de pots-de-vin et de frais de facilitation augmentent alors que le parti au pouvoir cherche à obtenir des loyers pour financer les prochaines campagnes électorales en 2019 et 2020. Nous estimons que ces demandes sont principalement susceptibles de cibler les intérêts commerciaux des rivaux factionnels du président au sein du Parti de la Révolution au pouvoir. Les affaires de corruption très médiatisées en suspens concernent probablement la construction de routes et les accords d'achat d'électricité, mais elles n'ont pas progressé jusqu'à présent. Les exportations de cuivre par chemin de fer en provenance de Zambie risquent d'être perturbées lorsque les travailleurs des chemins de fer font la grève à cause de différends salariaux. Les mines d'or risquent d'être perturbées en 2019 en raison d'une réduction probable de leurs activités.

Last update: septembre 11, 2019

Terrorisme

High

De petits groupes djihadistes embryonnaires se formeront probablement en 2019, surtout dans les régions de Mtwara, Pwani et Tanga. Les groupes sont soutenus par des prédicateurs salafistes radicaux qui ont reçu une formation religieuse à l'étranger. Les points chauds sont Mtwara, Masaguru et Nanyumbu le long de la frontière sud-est avec Mozambqiue, et entre Kibiti et Mazomora dans la région du Pwani en Tanzanie. Leur capacité se limitera probablement aux attaques à l'arme tranchante et aux armes légères visant les dirigeants du parti au pouvoir et la police. Il n'y a actuellement aucune indication de financement et de formation par d'autres groupes militants islamistes. Les communautés le long de la frontière Tanzanie-Mozambqiue sont intégrées, ce qui facilite les déplacements des militants entre les deux pays.

Last update: juillet 13, 2019

Criminalité

Les crimes violents ciblent de plus en plus les expatriés étrangers et les touristes en Tanzanie urbaine, en particulier dans la capitale Dar es Salaam. Les menaces typiques comprennent le kidnapping express et le vol d'objets personnels. Des groupes d'autodéfense extrajudiciaires ont commencé à se former dans les villes de Dar es Salaam et de Mwanza pour lutter contre la criminalité depuis 2013. Bien qu'elles soient quelque peu efficaces, certaines de ces forces portent atteinte à la primauté du droit.

Last update: août 3, 2019

Risques de guerre

Il est peu probable que la Tanzanie intervienne militairement dans le conflit civil du Burundi voisin après que le président burundais y eut achevé un référendum constitutionnel en mai 2018 qui a porté la durée du mandat de cinq à sept ans. Un différend avec le Malawi au sujet de la souveraineté du lac Nyasa sera probablement réglé par arbitrage international, ce qui retardera probablement le règlement. Cela retarde la délivrance par le Malawi de licences d'exploration pétrolière et gazière au-delà de 2019 et augmente la probabilité d'escarmouches à bas niveau entre les patrouilles frontalières. Toutefois, il est peu probable qu'une escalade militaire de l'une ou l'autre partie mène à une guerre interétatique.

Last update: juillet 13, 2019

Stabilité sociale

High

Les forces de sécurité risquent d'empêcher et de perturber rapidement toute tentative des principaux partis d'opposition de manifester lors des élections partielles et des scrutins locaux de la fin novembre 2019. Des manifestations sont également déclenchées par l'arrestation par le gouvernement de membres de l'opposition, en particulier à Zanzibar, une ville semi-autonome. La police anti-émeute en arrive généralement à recourir à la force meurtrière. Par ailleurs, les protestations à Zanzibar seraient déclenchées par toute annonce qui suspendrait officiellement le processus de réforme constitutionnelle. Pendant les périodes électorales, y compris l'élection présidentielle de 2020, les manifestations de Zanzibar risquent d'entraîner des incendies criminels contre les bureaux du parti au pouvoir, perturbant le tourisme.

Last update: septembre 14, 2019

Risques pour la santé

Severe

Un certificat de vaccination antiamarile est exigé à l'entrée du pays pour les voyageurs en provenance d'une zone endémique.

Systématiquement

Fièvre jaune : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an.

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Fièvre typhoïde : si le séjour doit se dérouler dans des conditions d'hygiène précaires (pour les enfants : à partir de l'âge de deux ans).

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Méningite à méningocoques : pour des séjours prolongés, ou en cas de contact étroit avec la population locale en période et en   zone d'épidémie (pour les enfants : à  partir de l'âge de 2 ans).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Paludisme : chimioprophylaxie conseillée contre le paludisme : méfloquine (nom commercial : Lariam) ou doxycycline (nom commercial : Doxypalu).

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Very high

La vallée du Rift, une faille active, s'étire à travers le centre du pays (du nord au sud) et des tremblements mineurs peuvent survenir de manière sporadique. Le dernier séisme important de 5.7 de magnitude a eu lieu en septembre 2016 dans la région de Kagera dans le nord-ouest de la Tanzanie.

Les saisons de pluie (de mars à mai pour la grosse saison des pluies et de novembre à décembre pour la plus petite) résultent souvent en des inondations mortelles, causant aussi des dommages matériels considérables et perturbant les infrastructures. Les services d'urgence sont limités lors des catastrophes naturelles.

Last update: avril 5, 2019

Transport

Elevated

Le réseau routier est en mauvais état et les règles de circulation routière ne sont ni respectées, ni renforcées. Il est déconseillé de louer une voiture dû aux nombreux accidents routiers. La grande majorité des gouvernements occidentaux estiment qu'une vigilance très élevée est requise le long de la route de Arusha-Nairobi et déconseillent formellement de se déplacer sur les routes la nuit (4000 accidents routiers mortels chaque année). Des carences en essence sont fréquentes et les services d'urgences quasi-inexistants, notamment sur les routes intérieures.  Il se peut qu'il faille effectuer une intervention mécanique soi-même en cas de problème.

Il est préférable d'éviter les transports en commun (bus, les taxis à trois roues « Bajaj » et les taxis-moto « Boda Boda ») et de réserver une voiture privée ou recourir à un service de taxi fiable. Ne pas héler les taxis dans les rues.

Depuis plusieurs années, trois accidents de ferry voyageant entre Dar es Salaam et Zanzibar et entre les îles de Zanzibar, provoquant la mort de centaines de personnes, ont eu lieu. Il est conseillé aux voyageurs de s'assurer qu'ils ont bien réservé une compagnie de ferry fiable, et ne pas embarquer un ferry semblant être surchargé ou impropre à la navigation.

Le transport ferroviaire est inconfortable, limité et peu fiable; de nombreux accidents ferroviaires on été signalés.

Last update: avril 5, 2019

Infrastructures

Dû aux carences d'énergies, les coupures d'électricités sont fréquentes, y compris à Dar es Salaam. L'accès à l'eau peut aussi être limité.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

La Tanzanie bénéficie d’un climat tropical avec des températures plus fraîches à l’intérieur des terres. La longue saison des pluies s’étire de mars à mai avec des précipitations plus abondantes le long de la côte et sur les îles du pays. Durant cette période les températures sont élevées (30-35°C) tout comme le degré d’humidité. La longue saison sèche dure de juin à octobre pendant laquelle les pluies sont rares, les journées agréables et ensoleillées. Une seconde saison des pluies, plus courte, est observée en novembre et en décembre ainsi qu’une courte saison sèche en janvier et février.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 255
Police: 17
Pompiers, Ambulances: 18

Electricité

Voltage: 230 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019