Retour

Rapports de pays

Timor-Leste Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

En mai 2018, le Timor-Leste a tenu ses deuxièmes élections législatives en l'espace d'un an, qui ont abouti à la formation d'un gouvernement majoritaire (par un siège) dirigé par le Premier Ministre Taur Matan Ruak. Bien que la nomination de M. Ruak au poste de premier ministre soit probablement positive au plan du risque pour surmonter les divergences au sein de la coalition, nous estimons que l'ancien président et premier ministre Xanana Gusmão détient de facto le pouvoir. Une relation viable entre les deux dirigeants est essentielle à la stabilité du gouvernement.La principale préoccupation politique au Timor-Leste est la stabilité financière : le champ gazier Bayu-Undan, qui aurait financé environ 80 % du budget du pays pour 2017-2018, devrait être à sec en 2022 ou avant. Le développement par le Timor-Leste du champ gazier offshore Greater Sunrise est donc crucial. En octobre 2018, le gouvernement a acheté la participation de 30 % de ConcocoPhillips dans le champ pour 350 millions de dollars américains et, en avril 2019, il a obtenu une participation majoritaire en achetant la participation de Shell dans ce champ pour 300 millions de dollars américains.L'impasse politique au Timor-Leste en 2017 et 2018 a probablement sapé les dépenses publiques, mais la croissance du PIB devrait se situer dans une fourchette faible de 4 % en raison de plusieurs grands projets d'investissement privés et publics. Toutefois, il subsiste un risque évident de dérapage dans le calendrier des projets et la croissance pourrait ralentir si l'incertitude politique réapparaît.L'infrastructure du Timor-Leste demeure un obstacle majeur aux perspectives de croissance à long terme. Toutefois, on s'attend à ce que les investissements dans les infrastructures augmentent, le gouvernement réservant 4,5 milliards de dollars entre 2017 et 2021 pour un fonds d'infrastructure géré de manière autonome qui visera à améliorer tous les types d'infrastructures et de bâtiments publics. Compte tenu de la croissance continue des activités de construction liées à l'infrastructure, nous nous attendons à ce que les importations du pays augmentent à court terme.
Last update: juillet 2, 2019

Perspectives opérationnelles

L'attitude ouverte du Timor-Leste à l'égard de l'investissement étranger est annulée par un manque de compétences, des problèmes de gouvernance et une infrastructure inadéquate. L'électricité et les télécommunications sont coûteuses et peu fiables. Les coûts salariaux sont relativement élevés, malgré un excédent de main-d'œuvre non qualifiée et une main-d'œuvre jeune.

Last update: mai 2, 2019

Terrorisme

Elevated

Les risques de terrorisme au Timor-Leste sont faibles. L'assassinat du principal dissident politique, Mauk Moruk, en août 2015, a réduit le risque d'attaques armées par des groupes nationaux. Aucun groupe terroriste connu n'opère dans le pays, bien que les frontières avec l'Indonésie soient à l'origine d'autres menaces pour la sécurité, comme la contrebande.

Last update: juin 21, 2019

Criminalité

Dans l'ensemble, les taux de criminalité sont faibles. Les visiteurs étrangers sont rarement la cible d'incidents de crimes violents, qui ont tendance à impliquer des résidents locaux. Les principaux risques sont l'opportunisme, la petite délinquance comme le vol à la tire et le vol de voitures, en particulier dans les grandes villes comme Dili et Baucau. Les groupes criminels organisés les plus courants au Timor-Leste sont les gangs de rue et les gangs d'arts martiaux.

Last update: juillet 9, 2019

Risques de guerre

Le risque de guerre entre le Timor-Leste et ses voisins, l'Indonésie et l'Australie, est faible. Il n'y a pas eu d'incident de sécurité majeur à la frontière entre l'Indonésie et le Timor-Leste depuis l'indépendance de ce dernier, et une guerre entre l'Indonésie et le Timor-Leste est très peu probable. Les relations entre le Timor-Leste et l'Australie sont également généralement constructives, malgré les différends sur les frontières maritimes dans la mer du Timor et les désaccords sur les revenus pétroliers et gaziers. Ces désaccords font l'objet de discussions diplomatiques et rien n'indique qu'ils entraîneront une forme quelconque de conflit militaire.

Last update: mai 2, 2019

Stabilité sociale

Elevated

Il existe un risque modéré de combats entre gangs dans des villes comme Dili, Baucau et Viqueque. Le gouvernement a interdit les gangs d'arts martiaux en septembre 2013, mais il est peu probable que le problème disparaisse complètement. Des manifestations occasionnelles contre la corruption, ou le conflit maritime Australie-Timor-Leste, peuvent conduire à des combats avec la police, les manifestants lançant des pierres sur les véhicules et le personnel de sécurité. Le risque de manifestations syndicales est faible.

Last update: mai 2, 2019

Risques pour la santé

Severe

Un certificat de vaccination antiamarile est exigé à l'entrée du pays pour les voyageurs en provenance d'une zone endémique.

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Fièvre typhoïde : si le séjour doit se dérouler dans des conditions d'hygiène précaires (pour les enfants : à partir de l'âge de deux ans).

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Encéphalite japonaise : pour des séjours de plus d'un mois en zone rurale et pendant la saison des pluies (pour les enfants : à partir de l'âge d'un an). La vaccination est à pratiquer dans un centre médical sur place.

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Paludisme : chimioprophylaxie conseillée contre le paludisme : méfloquine (nom commercial : Lariam) ou doxycycline (nom commercial : Doxypalu).

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Severe

Le Timor se situe dans une zone de forte activité sismique ; des tremblements de terre peuvent intervenir à tout moment, comme ce fut le cas récemment au large des côtes (séisme de magnitude 6,6 le 20 décembre 2016).

Last update: avril 5, 2019

Transport

Moderate

Finally, foreign visitors should take into account the fact that roads are poorly maintained and accidents occur frequently. It is therefore best to avoid driving at night.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Le climat est tropical avec de faibles variations de températures et un niveau d'humidité élevé. Il y a deux saisons : la mousson humide, de novembre à mars, et la mousson sèche, d'avril à octobre.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 670
Police: 723 06 86

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019