Retour

Rapports de pays

Togo Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le dialogue entre l'opposition et le gouvernement au sujet de la réforme constitutionnelle a repris en juin 2018, mais les manifestations antigouvernementales se sont poursuivies. La coalition d'opposition de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) avait accepté de suspendre les manifestations en février 2018 pendant le dialogue avec le Ghana, mais elle a repris en avril après l'échec de cette série de pourparlers. Les principales revendications de l'ANC comprennent la démission du président Faure Gnassingbé, la limitation du mandat présidentiel et la réforme électorale. Le mandat du Parlement doit prendre fin en août 2018, mais aucune date n'a encore été fixée pour les élections législatives. Les grèves dans le secteur public au sujet des salaires et des conditions de travail se sont poursuivies, le FMI avertissant que le climat politique pourrait affecter le sentiment des consommateurs et des investisseurs. Les groupes extrémistes d'Afrique de l'Ouest présentent des risques modérés d'attaques contre des lieux populaires auprès des expatriés à Lomé.

Last update: septembre 4, 2018

Perspectives opérationnelles

L'inertie bureaucratique, un système de favoritisme, une pénurie de travailleurs qualifiés et une infrastructure inadéquate, y compris l'approvisionnement régulier en électricité, sont des défis majeurs pour les opérations commerciales. La corruption est également une préoccupation constante. Les protestations antigouvernementales généralisées posent des risques de perturbation des opérations commerciales et des mouvements de marchandises. Les grèves en cours dans le secteur public au sujet des salaires et des conditions de travail perturbent également l'environnement opérationnel. Le FMI a averti que le climat politique pourrait affecter le sentiment des consommateurs et des investisseurs.

Last update: septembre 4, 2018

Terrorisme

Elevated

Les risques de piraterie dans le Golfe de Guinée ont augmenté suite au détournement de trois pétroliers dans les eaux béninoises début 2018. Le mobile des bandes de pirates est plus probablement l'enlèvement d'équipages contre rançon. En mai 2018, un pirate solitaire a tenté de monter à bord d'un navire à 140 milles marins au sud de Lomé, mais il a été contrecarré par des membres d'équipage. Les forces de sécurité sont souvent lentes à réagir aux attaques. Les groupes militants islamistes en Afrique de l'Ouest présentent des risques modérés d'attaques à main armée sur des lieux populaires auprès des expatriés à Lomé. Le Togo participe avec ses voisins à des opérations de sécurité aux frontières contre la contrebande et les activités liées au terrorisme.

Last update: septembre 4, 2018

Risques de guerre

L'instabilité causée par les manifestations antigouvernementales au Togo depuis août 2017 a inquiété ses voisins ; néanmoins, le risque de guerre interétatique pour résoudre la crise est très faible. Les démarches diplomatiques sont beaucoup plus probables, avec la participation de la CEDEAO et du Ghana en tant que médiateur principal dans les pourparlers entre l'opposition et le gouvernement. Le dialogue au point mort a repris provisoirement en juin 2018, mais l'échec continu est susceptible d'enflammer davantage les protestations de l'opposition dans tout le pays. La loyauté de l'armée envers le président Gnassingbé - en particulier dans les rangs inférieurs - est susceptible de s'affaiblir en cas de troubles généralisés et de risque de coup d'État militaire.

Last update: septembre 4, 2018

Stabilité sociale

Very high

Les manifestations antigouvernementales qui ont commencé en août 2017, menées par une opposition unie, ont affaibli le président Gnassingbé. Les manifestations ont été suspendues en février 2018 mais ont repris en avril après que les pourparlers avec le gouvernement ont été interrompus. Les restrictions imposées par le gouvernement sur les manifestations sont susceptibles de déclencher des manifestations provocatrices dans les grandes villes, tout comme les tentatives d'organiser des élections législatives, prévues cette année, sans la réforme électorale recherchée par l'opposition. L'intervention vigoureuse des forces de sécurité, à l'aide de munitions réelles, pose des risques élevés de décès et de blessures, tandis que les combats de rue et le vandalisme sont susceptibles de causer des dommages aux biens publics et commerciaux.

Last update: septembre 4, 2018

Risques pour la santé

Severe

Un certificat de vaccination antiamarile est exigé à l'entrée du pays pour tous les voyageurs.

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Fièvre typhoïde : si le séjour doit se dérouler dans des conditions d'hygiène précaires (pour les enfants : à partir de l'âge de deux ans).

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Méningite à méningocoques : pour des séjours prolongés, ou en cas de contact étroit avec la population locale en période et en   zone d'épidémie (pour les enfants : à  partir de l'âge de 2 ans).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Paludisme : chimioprophylaxie conseillée contre le paludisme : méfloquine (nom commercial : Lariam) ou doxycycline (nom commercial : Doxypalu).

Last update: novembre 27, 2013

Informations pratiques

Climat

La saison des pluies s'étend d'avril à octobre dans le sud du pays, et d'avril à juin dans le nord. Entre le 15 septembre et le 15 octobre, la pluie refait brièvement son apparition. Le reste de l'année, le temps est sec sans être toujours ensoleillé, notamment lorsque l'harmattan, vent du désert, souffle. Le ciel est alors voilé. Le centre du Togo est plus frais, notamment aux abords du mont Klouto.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 228
Police: 117
Pompiers: 118

Electricité

Voltage: 220 V ~ 50 Hz

Prises:

Last update: janvier 30, 2014