Retour

Rapports de pays

Trinité-et-Tobago Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

Le Mouvement national populaire du Premier ministre Keith Rowley (PNM) a obtenu une majorité de cinq sièges aux élections de septembre 2015 et devrait rester au pouvoir jusqu'aux élections de 2020. Le gouvernement est favorable aux entreprises et il est peu probable qu'il les exproprie. Certaines mesures de grève sont susceptibles d'affecter les secteurs public, de la construction et de l'énergie. Les taux d'assassinats ont augmenté en raison de la violence des gangs et du trafic de drogues et d'armes, principalement en provenance du Venezuela voisin. Les visiteurs étrangers courent le plus grand risque de vol pendant la période du carnaval, généralement en février ou en mars. Les groupes musulmans radicaux dans le pays sont maintenant faibles et n'ont pas indiqué leur intention ou leur capacité de mener des attaques à grande échelle.

Last update: janvier 24, 2019

Perspectives opérationnelles

L'environnement opérationnel est adéquat par rapport aux normes régionales, mais la lourdeur de la bureaucratie étatique, les niveaux élevés de criminalité et le mauvais état des infrastructures de transport minent l'environnement opérationnel. La corruption à tous les niveaux de l'administration et de la fonction publique est une considération pour les entreprises opérant à Trinité-et-Tobago, bien que ses effets sur le secteur énergétique soient plus limités. Les suppressions d'emplois et les réductions de salaires ont accru le risque d'action syndicale, en particulier dans le secteur des hydrocarbures, sous l'effet de la baisse des prix du pétrole, bien que celle-ci soit atténuée par des consultations entre le gouvernement, les entreprises et les syndicats, ce qui réduit le risque de grève perturbatrice à grande échelle.

Last update: janvier 25, 2019

Terrorisme

Elevated

Les risques terroristes sont élevés à Trinité-et-Tobago. Le groupe islamiste Jamaat Al Muslimeen (JAM), qui a tenté un coup d'État en 1990, n'a plus la capacité ni l'intention de mener des attaques à grande échelle. Toutefois, un nombre croissant de Trinidadiens rejoindraient des groupes djihadistes à l'étranger. Jusqu'à 400 Trinidadiens sont susceptibles d'avoir rejoint l'État islamique et les responsables locaux de la sécurité craignent qu'à leur retour, ils ne contribuent à la radicalisation des groupes musulmans locaux et ne perpétuent des attaques solitaires contre des cibles civiles vulnérables. La loi antiterroriste de 2018 s'est heurtée à l'opposition pacifique de la communauté musulmane et de l'opposition politique du pays.

Last update: janvier 25, 2019

Risques de guerre

Les risques de guerre à Trinité-et-Tobago sont faibles. Les différends frontaliers maritimes avec le Venezuela et la Barbade ont été officiellement réglés en 1990 et 2006, respectivement. En dépit de ces accords, les relations de Trinité-et-Tobago avec le Venezuela ont parfois connu des flambées de violence. En 2012, le personnel de la marine vénézuélienne est monté à bord d'une plate-forme pétrolière Petrotrin qu'il soupçonnait d'opérer dans les eaux trinidadiennes et, en 2011, la marine vénézuélienne a tiré sur des navires de pêche trinidadiens soupçonnés de pêcher dans ces eaux. Le risque de nouveaux incidents a diminué à mesure que les relations bilatérales se sont améliorées, en particulier depuis qu'un certain nombre d'accords dans le secteur de l'énergie ont été conclus ces dernières années.

Last update: janvier 25, 2019

Stabilité sociale

High

Les manifestations ont tendance à être pacifiques et se limitent à des barrages routiers. Toutefois, la mise en œuvre de mesures d'austérité, y compris des réductions d'emplois dans le secteur public, des réductions de subventions pour le carburant, des relations fragiles entre le gouvernement et les syndicats et des hausses de taxes sur les produits de base, augmentent la probabilité de manifestations perturbatrices à grande échelle au cours de la prochaine année, notamment des barrages routiers, des pneus en feu et des violences contre les forces de sécurité. Les habitants des villes de garnison comme Laventille et Beetham Estate sont susceptibles de réagir aux opérations de lutte contre la criminalité en bloquant l'autoroute Beetham, qui relie Port-of-Spain aux autoroutes des régions sud et est. Les secteurs susceptibles d'être perturbés par l'action syndicale sont l'éducation, le pétrole, les transports maritimes et les télécommunications.

Last update: janvier 25, 2019

Risques pour la santé

Very high

Vaccins exigés à l'entrée

Fièvre jaune : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs venant de pays où le risque de transmission de la fièvre jaune existe. Une seule dose du vaccin suffit pour conférer une protection à vie contre la maladie. Celui-ci doit être administré au moins dix jours avant l'arrivée dans une zone d'endémie afin d'être pleinement efficace.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour la plupart des voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Typhoïde : le vaccin contre la typhoïde peut être administré par injection (en une seule dose) ou par voie orale (quatre doses). Le vaccin est efficace à 50-80 pourcent ; aussi, il convient de prendre toutes les précautions hygiéniques nécessaires lors d'un déplacement dans une zone à risque (cf. ne boire que de l'eau en bouteille, éviter les aliments insuffisamment cuits, se laver les mains régulièrement, etc.). Le vaccin injectable peut être administré dès l'âge de deux ans (six ans pour le vaccin oral).

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Fièvre jaune : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est généralement recommandé pour les déplacements vers les régions densément couvertes de forêts.

Last update: avril 5, 2019

Risques naturels

Severe

La saison des ouragans s'étire de juin à fin novembre. Si Trinité est généralement épargnée par les cyclones, elle n'échappe pas toujours aux fortes précipitations, alors responsables d'inondations et de glissements de terrain. Une rare tempête tropicale a frappé le pays mi-juin 2017, entraînant des inondations et dégâts matériaux, notamment dans le sud de Trinité. 

Des glissements de terrain et des inondations répandues provoqués par des pluies torrentielles fin novembre et début décembre 2016 ont détruit les routes et ponts du nord de Trinité, constituant une des pires catastrophes naturelles des cinquante dernières années.

Mentionnons pour conclure que Trinité-et-Tobago se trouve dans une zone sismique active, située sur la même faille géologique qu'Haïti.

Last update: avril 5, 2019

Transport

Moderate

Les routes sont généralement asphaltées, les autoroutes en bonne état. Cependant, de nombreux axes secondaires sont en mauvais état ; certains sont étroits et sinueux, particulièrement dans les régions montagneuses du nord de Trinité, créant des conditions dangereuses. Par ailleurs, les accidents de la route sont courants sur l'autoroute de Port-d'Espagne à San Fernando ainsi que sur les routes menant à l'aéroport international de Piarco.

Du fait de la criminalité préoccupante évoquée plus haut, il est recommandé de rouler avec les fenêtres fermées et les portières verrouillées.

Les moyens de transports publics disponibles dans le pays incluent les taxis privés, les taxis routiers, les maxi-taxis (fourgonnette) et les autocars. Il est conseillé de ne voyager qu'en taxi privé ; il est préférable d'utiliser les taxis qui attendent devant les grands hôtels plutôt que de les héler dans la rue. Négociez le tarif de votre course avant le départ. En outre, les taxis privés sont banalisés, mais identifiables à leur plaque d'immatriculation, qui commence par la lettre H ; n'utilisez pas les taxis non officiels, dont les plaques commencent par la lettre P.

Dans cette ancienne colonie britannique, les voitures circulent à gauche Les stations-services sont souvent fermées la nuit.

Le trafic aérien domestique est sûr.

Last update: avril 5, 2019

Informations pratiques

Climat

Le climat est chaud (30°C en moyenne) et humide. La saison sèche s'étend de janvier à mai. Lors de la saison des pluies (juin à décembre), la chaleur couplée à une plus forte humidité rend l'atmosphère parfois étouffante. Les côtes est et nord des deux îles sont les plus arrosées. Trinidad-et-Tobago est à l'abri des cyclones d'automne.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 1 868
Police: 999
Ambulances: 990

Electricité

Voltage: 115V ~ 60 Hz

Prises:

Last update: avril 5, 2019