Retour

Rapports de pays

Venezuela Rapport de pays

Content provided by
IHS Markit Logo

Risk Level

Low
Moderate
Elevated
High
Very High
Severe
Extreme

Survol

Sommaire exécutif

L'armée, qui exerce une influence directe sur des secteurs importants de l'économie, est susceptible de soutenir le Président Nicolás Maduro dans un contexte de graves pénuries alimentaires, à moins que les protestations et les pillages à l'échelle nationale ne s'intensifient au-delà de la capacité des forces de sécurité à les contenir. Les forces de sécurité sont capables de contenir les protestations avant qu'elles ne se généralisent et les Vénézuéliens mécontents choisissent de migrer. L'opposition est divisée, démoralisée et démobilisée suite à la forte répression et aux allégations de fraude électorale lors de l'élection présidentielle du 20 mai, au cours de laquelle Maduro a été réélu jusqu'en 2025. Le contrôle des prix et des changes entrave déjà l'environnement opérationnel et une nouvelle constitution potentielle dans les deux ans à venir pose d'autres risques réglementaires, d'expropriation et fiscaux pour les entreprises. Les risques d'homicide, de vol, d'extorsion et d'enlèvement sont déjà extrêmement élevés par rapport aux normes mondiales et continuent d'augmenter.

Last update: juillet 5, 2018

Perspectives opérationnelles

Les syndicats sont susceptibles de mener des actions syndicales dans les industries publiques plutôt que dans le secteur privé. Le Venezuela a les plus hauts niveaux de corruption dans la région affectant tous les grades de fonctionnaires avec des pots-de-vin, une pratique courante pour obtenir des contrats ou pour faciliter le passage des permis et la paperasserie pour les opérations quotidiennes. La rhétorique anti-business, les réglementations excessives, les inspections et les restrictions découlant du système actuel de contrôle des changes augmentent les risques opérationnels dans les perspectives sur un an. Les pénuries d'énergie et les protestations généralisées risquent également de poser des contraintes opérationnelles.

Last update: octobre 9, 2018

Terrorisme

Elevated

Les incidents terroristes à grande échelle au Venezuela sont peu probables, même si le gouvernement prétend, souvent pour des raisons politiques, qu'il existe des groupes d'opposition responsables du sabotage de l'infrastructure électrique et pétrolière stratégique. Il n'existe aucun groupe insurgé connu au Venezuela qui ait l'intention ou la capacité d'entreprendre des attaques terroristes à grande échelle. Les biens appartenant à l'État sont exposés au vandalisme, aux incendies criminels et aux risques de dommages matériels, en particulier à Caracas et dans les centres urbains du pays. Ces risques augmenteront au cours de l'année prochaine, sous l'effet des affrontements entre groupes d'opposition et groupes pro-gouvernementaux et de l'augmentation de la criminalité organisée.

Last update: octobre 9, 2018

Risques de guerre

Bien qu'une guerre totale entre la Colombie et le Venezuela soit peu probable, une rhétorique forte et des plaintes au sujet de l'augmentation de la migration en provenance du Venezuela et de la présence d'insurgés de l'ELN opérant sur son territoire tolérée par le président Nicolás Maduro augmentent les risques de fermeture des frontières et d'affectation de troupes militaires aux zones frontalières. Le risque de conflit avec le Guyana voisin, avec lequel la souveraineté de la région d'Essequibo fait l'objet d'un litige, est faible. Les navires opérant dans des zones contestées, notamment dans la région contestée d'Essequibo, à la recherche de pétrole en mer, risquent d'être détenus par la marine vénézuélienne.

Last update: octobre 9, 2018

Stabilité sociale

Very high

Des manifestations antigouvernementales sont probables dans la perspective d'un an qui suivra la réélection du Président Nicolás Maduro le 20 mai 2018, dans un contexte d'allégations de fraude, de réécriture de la Constitution par l'Assemblée nationale constitutionnelle et de pénurie de nourriture et de biens essentiels. Les manifestations commencent normalement pacifiquement mais deviennent violentes lorsque les forces de sécurité ou des groupes armés non étatiques pro-gouvernementaux tirent sur les manifestants ou leur font face violemment. Les manifestations antigouvernementales les plus récentes se sont déroulées entre avril et juillet 2017, notamment des pillages et des perturbations généralisées qui ont affecté le fret terrestre et les opérations commerciales dans tout le pays.

Last update: octobre 9, 2018

Risques pour la santé

Extreme

Aucune vaccination n'est exigée à l'entrée du pays.

Systématiquement

Fièvre jaune : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an.

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Fièvre typhoïde : si le séjour doit se dérouler dans des conditions d'hygiène précaires (pour les enfants : à partir de l'âge de deux ans).

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Paludisme : chimioprophylaxie conseillée contre le paludisme : pour un séjour en Amazonie, méfloquine (nom commercial : Lariam) ou doxycycline (nom commercial : Doxypalu) ; partout ailleurs, chloroquine (nom commercial : Nivaquine).

Last update: novembre 27, 2013

Risques naturels

Severe

Le Venezuela est vulnérable aux catastrophes naturelles. La saison des pluies dure (en règle générale) de mai à décembre. Les précipitations torrentielles et les glissements de terrain sont fréquents durant cette période. 

Le littoral septentrional des Caraïbes est régulièrement touché par des tempêtes tropicales de juin à fin novembre. Même si les frappes directes par les ouragans et les tempêtes tropicales sont relativement rares, les orages peuvent donner lieu à des pluies torrentielles, des vents violents et des inondations qui peuvent causer des dommages matériels et humains importants.

Les zones côtières (du centre et du nord du pays, où Caracas est située) sont exposées au risque sismique. 

Last update: février 13, 2018

Transport

High

Certaines compagnies aériennes internationales ont suspendu ou réduit le nombre de vols depuis et vers le Venezuela ces derniers mois, en raison de problèmes d'approvisionnement en devises étrangères, des problèmes de sécurité et/ou d'une demande faible.

À noter encore que Caracas (nord du pays ; 3,7 millions d'habitants) est fréquemment engluée dans les embouteillages. 

En raison de problèmes de sécurité (risque élevé de carjacking), il est pratique courante d'ignorer les feux rouges, surtout la nuit.

Les checkpoints sont fréquents, surtout sur ​​les routes interurbaines. Ils sont généralement tenus soit par la police locale ou par la Garde nationale bolivarienne (GNB). Il est obligatoire de s'y arrêter ; les automobilistes doivent être prêts à montrer les papiers d'immatriculation du véhicule, une attestation d'assurance  et une pièce d'identité («cedula» ou passeport). Les policiers et les gendarmes peuvent  fouiller les véhicules.

Last update: février 13, 2018

Informations pratiques

Climat

Le climat est tropical, avec une zone tempérée sur la côte. En montagne, le climat est plus frais. Les températures varient peu au cours de l'année. La saison sèche s'étend de décembre à avril, la saison des pluies prévaut le reste de l'année. La pluviométrie augmente en allant vers le sud. La côte est relativement aride, les Llanos et le massif guyanais sont bien arrosés et la partie amazonienne connaît des précipitations toute l'année.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 58
Police: 171
Pompiers: 171
Ambulances: 171

Electricité

Voltage: 120 V ~ 60 Hz

Prises:

Last update: janvier 31, 2014