Retour

Blogue

Sécurité aéroportuaire : un partenariat pour l’excellence

By: Kristopher Wells
juillet 27, 2016

Assurer la sécurité préembarquement dans 28 aéroports canadiens est une immense responsabilité à laquelle GardaWorld est fière de contribuer. Mais n’oublions pas que la sécurité aérienne est plus que jamais le fruit des efforts communs de plusieurs organisations.

Transports Canada : définir les politiques et les réglementations

La sécurité aérienne débute avec Transports Canada, un département du gouvernement fédéral supervisant tous types de transports : routier, ferroviaire, marin et aérien. Il en est de leur responsabilité d’établir les politiques et les réglementations régissant l’industrie. Avant les événements tragiques du 11 septembre 2001, la sécurité des aéroports était gérée par les autorités aéroportuaires locales, et donc avait une perspective nationale limitée. Les compagnies aériennes étaient responsables de satisfaire aux exigences règlementaires pour le contrôle des passagers et de leurs bagages dans les aéroports canadiens. Le gouvernement canadien a donc créé l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) en réponse à la tragédie du 11 septembre.

ACSTA : superviser l’application nationale des normes de sécurité

L’ACSTA se concentre uniquement sur la sécurité du transport aérien. Elle s’assure que tous les acteurs de l’industrie sont pleinement conformes aux politiques et aux réglementations de Transports Canada.

Aujourd’hui, l’ACSTA est responsable de plusieurs fonctions essentielles à la sécurité de l’industrie de l’aviation, incluant le contrôle des passagers, leurs bagages enregistrés et de cabine, le contrôle aléatoire de non-passagers, et le développement et l’implantation du programme de Carte d’identité pour les zones réglementées (CIZR).

L’ACSTA fonctionne selon un modèle de prestations de services. À travers ce modèle, l’organisation supervise le travail de contrôle préembarquement de trois prestataires de services dans les 89 aéroports canadiens désignés. Le Canada est divisé en quatre régions, et GardaWorld offre des services à la région des Prairies (AB, SK, MB et NT) et celle du Centre (ON).

Dans le cadre de son mandat, l’ACSTA supervise étroitement les tâches effectuées par ses contractants, en menant notamment des inspections et des audits de leur performance sur une base quotidienne, mensuelle, trimestrielle et annuelle. Cela lui permet de mesurer le succès selon plusieurs paramètres, dont les essais de vérification, l’application constante des procédures opérationnelles normalisées d’exploitation, et la capacité de traiter les voyageurs rapidement et efficacement.

GardaWorld : assurer la sécurité et offrir une expérience positive

GardaWorld a le privilège de servir 28 aéroports canadiens. Elle offre des services de contrôle préembarquement au quotidien en gérant le personnel dans les points de contrôle, de l’étape du recrutement à l’établissement des horaires et le fonctionnement courant, en passant par la formation continue. Les responsabilités administratives comprennent, entre autres, la gestion des relations de travail, des syndicats et des conventions collectives, les communications internes, et le service à la clientèle. Cela permet à l’ACSTA de se concentrer sur ses responsabilités liées à la sécurité aéroportuaire.

En plus du programme de l’ACSTA, GardaWorld dispose d’un solide programme de contrôle interne. La capacité d’effectuer ses propres examens de rendement et audits internes est essentielle à ses opérations, puisqu’elle leur permet d’identifier ses forces et de partager les pratiques exemplaires avec ses équipes à travers les aéroports desservis. Plus important encore, son programme lui permet de cibler les opportunités d’amélioration continue, ce qui mène à la mise en œuvre de mesures préventives et correctives. Cela fait partie des politiques d’amélioration continue de GardaWorld.

Si GardaWorld connait autant de succès aujourd’hui, c’est aussi grâce à ses partenariats et ses efforts continus pour améliorer notre modèle d’affaires fondé sur la formation, le contrôle de la qualité et l’excellence opérationnelle.

Photo: Milosz Maslanka / Shutterstock.com